Maison(s)

J’écoutais l’autre jour un épisode du podcast Emotions dans lequel les intervenants analysaient notre lien avec notre espace d’habitation, et les raisons pour lesquelles une décoration à notre image nous fait du bien. La réflexion était partie du fait que, lors du déconfinement, les gens s’étaient précipités dans les magasins de décoration pour investir dans ce qu’ils avaient jusque-là négligé : leur intérieur (au sens propre pour le coup, mais évidemment c’est symbolique). Ils s’étaient rendu compte, en y restant enfermés, que leur lieu de vie n’était ni accueillant, ni confortable, ni agréable.

Les anglais ont deux mots pour désigner l’idée de maison : house, qui désigne le bâtiment, et home, qui connote cette idée de foyer, de « chez soi ». Et en ce moment, c’est un de mes sujets de réflexion, cette question de la maison. Pas seulement parce que j’ai commencé une mini-collection. Il y a d’autres synchronicités. Et une pile de lectures à venir.

De fait, en bonne introvertie casanière, j’ai toujours accordé beaucoup d’attention à mon intérieur, à ma maison, et je me demande même si je n’ai pas loupé une vocation de décoratrice tant j’adore ça. Encore que non : ce qui m’intéresse, c’est chez moi, et quelques petits trucs qui rendent, selon moi, n’importe quel intérieur chaleureux et cosy, ce qui est aussi un moyen de prendre soin de soi :


1. La lumière : j’ai la chance d’avoir un appartement dont les pièces à vivre sont très lumineuses grâce à des baies vitrées ; j’ai le soleil le matin, ce que je trouve très agréable. Mais, le problème, c’est qu’en hiver, la lumière il n’y en a pas. C’est la raison pour laquelle je sème des petites lumières partout avec des guirlandes, et des bougies.

Les décorations de Noël que je garde toute l'année

2. La nature : là encore j’ai de la chance, mon appartement donne sur un jardin, et j’ai un balcon sur lequel je peux faire des plantations. A l’intérieur, j’ai au fil du temps aménagé une véritable jungle urbaine. Moi qui étais avant une tueuse de plantes… et vraiment, ça change absolument toute l’atmosphère d’une pièce ! De la même manière, j’ai quasiment toujours un bouquet de fleurs fraîches dans l’entrée, je trouve que c’est très accueillant (pour soi et les autres).

Jungle urbaine

3. Les plaids, étoles, coussins et couvertures. J’en mets partout : quelle que soit la pièce, j’ai toujours à portée de main un truc dans lequel je peux m’enrouler comme un rouleau de printemps. Il y en a un grand nombre sur le canapé, de différentes textures, sur les chaises, sur le lit… et des élevages de coussins partout. Par contre, je n’aime pas les tapis, je trouve cela trop salissant, mais esthétiquement c’est assez agréable aussi.

4. Les odeurs : j’aime que ça sente bon (comme tout le monde évidemment, mais enfin je suis très très sensible), et je travaille donc beaucoup la signature olfactive de mes pièces (chacune la sienne, en général), que ce soit avec les bougies parfumées ou les diffuseurs d’huiles essentielles. Pour moi, il y a vraiment quelque chose de très réconfortant dans certaines odeurs…

5. Les livres : pour moi, c’est un élément essentiel pour rendre un lieu accueillant, et j’ai des livres dans toutes les pièces sauf la salle de bain. Bien sûr il y a les bibliothèques, mais j’ai aussi des piles de livres un peu partout.

Bibliothèque de confinement

6. Le bois : c’est une matière que j’apprécie de plus en plus, et à vrai dire un de mes rêves c’est une cuisine avec un plan de travail en bois, et bien sûr du vrai parquet. A défaut, j’en mets un peu partout : les meubles évidemment (et notamment les vieux meubles qui ont une histoire, ça aussi d’ailleurs c’est un de mes trucs pour rendre mon intérieur confortable : ne pas avoir l’impression de vivre dans un catalogue et d’avoir la même décoration que tout le monde), mais aussi les accessoires. Dans la cuisine j’ai notamment tout un assortiment de planches à découper et de vieux ustensiles en bois.

C'est dans les vieux pots...

7. Mes cristaux : c’est un fait, j’en mets de plus en plus. Je ne sais pas si au niveau énergétique ça change les choses (j’aime à penser que oui : c’est mon côté poétique) mais j’aime les avoir près de moi, en assemblage dans toutes les pièces, les toucher et les regarder.

Des pierres...

8. Les jolies choses, bibelots et souvenirs : on l’aura compris, je ne suis pas minimaliste, et j’aime m’entourer de jolies choses totalement inutiles qui me donnent de la joie : des tableaux aux murs, des collections, ma vieille machine à écrire, des souvenirs comme mes bocaux de sable et de coquillages…

Souvenirs de plage

Lorsque je suis en voyage, j’emporte toujours avec moi un « kit » qui me permet de rapidement personnaliser les lieux : une bougie parfumée, une étole (qui ne me quitte pas) et une fouta que je mets sur le lit ou le canapé, et si je reste assez longtemps je m’achète quelques fleurs (mais souvent je loue des appartements où il y a des plantes).

Et vous, quels sont vos petits trucs pour rendre votre home chaleureux et accueillant ?

14 comments on “Chez soi, un foyer

  1. Mark in Mayenne

    Interesting, the word « home ». Often, in board games, where the pieces move according to the rules and the dice, avoiding dangers and opponents, the destination is designated « home », where the game is won, the player is in security and can relax.

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou Caroline, nous avons les meme goûts pour la décoration. J’aime m’entourer de lumière, de coussins, de livres, de plantes. Bonne journée à toi. Bisous.

    J'aime

  3. Quel bel article, qui met du baume au cœur . Des bises du Berry

    J'aime

  4. lizagrece

    Un coin lecture cosy avec des coussins, des souvenirs de voyage éparpillé et des rideaux brodés

    J'aime

  5. Tout d’abord, merci de nous avoir laissé.e.s pénétrer dans votre intérieur qui est si chaleureux. Et tous ces livres m’ont vraiment beaucoup réconfortée. J’aime mon intérieur qui est envahi de livres mais qui est aussi très dépouillé, assez minimaliste finalement. Des sièges surtout pour recevoir les amis.

    J'aime

  6. C’est important un home plein de surprises. Mes 3 chats occupent beaucoup de place et beaucoup d’endroits sont organisés pour eux.
    Ma déco tourne autour de l’Afrique, statues, tentures, objets ramenés. Il y a aussi mes peintures, ma bibliothèque qui coure dans l’escalier, ma chambre façon Riad et mon grenier loft «atelier».

    J'aime

  7. Ping : L’âme des maisons, de François Vigouroux : histoires d’habiter – Cultur'elle

  8. Ping : Chez soi, de Perla Serfaty-Garzon : les territoires de l’intimité – Cultur'elle

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :