Désir d’évasion

Désir d'évasion

Je ne pense qu’à ça, en ce moment : partir me ressourcer quelque part. Changer de lieu et de point de vue. Bouger. Me déterritorialiser pour remplir à nouveau mon puits.

La métaphore qui convient le mieux à ma situation actuelle est celle de la plante, celle qui a bien grandi, grossi, et que sa croissance est en train, finalement, de tuer parce que son environnement l’asphyxie. Quand elle était encore petite, être dans un pot qui ne lui convenait pas, avec de la mauvaise terre, à l’ombre et dans les courants d’air, elle s’en accommodait tant bien que mal. Là il n’y a plus de place, les racines occupent tout l’espace et sont en train d’essayer de repousser les limites du pot sans y parvenir et elles meurent peu à peu. Il n’y a plus de terre non plus, plus de nutriments et arroser ne sert plus à rien car plus rien ne retient l’eau.

Il me faut un rempotage d’urgence (mes plantes me susurrent à l’oreille : oui, nous aussi. C’est prévu, les filles). Un nouveau pot, plus grand, voire en pleine terre. De la terre riche, nourrissante et fertile qui soit adaptée à la plante que je suis et pas du terreau universel supposé convenir à tous mais qui ne convient finalement à personne. De l’eau fraîche. De l’engrais. De la lumière et du soleil. Pour que je continue à croître, ou même pour que je recommence à croître au lieu de m’étioler jour après jour, il me faut un changement complet d’environnement.

Un changement définitif, mais on va commencer par une petite excursion à la mer. Cela fait trop longtemps que je n’ai pas vu la mer, et plus de 20 ans que je ne l’ai pas vue hors saison. Alors, aller à la mer, me balader le long de la plage, ramasser des coquillages qui sont l’une des plus belles choses du monde. Quinze jours, et j’y serai, et cette perspective me revigore, vous ne pouvez pas savoir à quel point !

Ensuite, en mai, une petite excursion ailleurs en France, sur un long week-end. Avant la grande excursion de l’été. Cela ne peut que me faire du bien, m’inspirer et me nourrir !

7 commentaires

  1. ugetse dit :

    Une vacance, un changement d’air font toujours du bien.

    J’aime

  2. G2le.aline dit :

    Bon courage Caroline!
    Il est que ces petits moments hors du temps font du bien.
    Bises

    J’aime

  3. Alicia dit :

    J’ai ce même désir que toi en ce moment comme ta métaphore avec la plante.

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.