Vibrer plus haut

Je vous disais mardi combien le taux vibratoire était important. D’essayer de vibrer de l’amour plutôt que de la peur ou de la colère. C’est important en temps normal, évidemment, mais ça l’est encore davantage actuellement. Attention, je n’ai pas dit que c’était facile, mais il faut y travailler de son mieux.

Alors on ne va pas entrer dans les détails, l’échelle de Bovis, la manière de mesurer avec un pendule (je ne comprends pas l’intérêt : on le sent, sur quelle fréquence on vibre) etc. Pour faire court, la vibration, c’est l’énergie que vous émettez, et que les autres perçoivent inconsciemment, ce qui fait qu’ils ont envie de venir vers vous ou non : parfois on ne peut pas expliquer rationnellement pourquoi avec certaines personnes on se sent hyper mal alors qu’elles ne nous ont rien fait. Et bien c’est ça : leurs vibrations. Idem lorsque nous sommes bien avec quelqu’un (je ne parle pas ici seulement d’alchimie amoureuse). Et le fait de fréquenter quelqu’un dont les vibrations sont élevées, non seulement c’est agréable, mais nous aide nous-même à élever les nôtres. D’où le riz qui va mal lorsqu’on vibre vers lui de la haine : son taux vibratoire est en chute libre.

Les vibrations émises dépendent beaucoup de l’émotion que l’on ressent, des plus basses comme la peur et la colère, la tristesse, aux plus hautes comme la confiance et la joie, la plus haute étant, bien sûr, l’amour. Alors attention, il ne s’agit absolument pas de se culpabiliser lorsqu’on ressent des émotions négatives, sinon c’est un cercle vicieux (la culpabilité est une émotion basse vibratoirement), et ces émotions peuvent avoir des choses à nous dire aussi. L’idée est plutôt de faire en sorte que ce soit transitoire, et de vibrer plus haut la majorité du temps. Tout simplement parce que, vous l’aurez compris, on se sent nettement mieux lorsqu’on est sur des vibrations élevées, et on « attire » à nous de meilleures choses et inversement, la colère et la peur attirent des événements négatifs. C’est donc soit un cercle vertueux, soit un cercle vicieux. On a plus de chances d’avoir un accident si on est focalisé sur la pensée « je vais avoir un accident ». Et quelqu’un qui pense qu’il ne lui arrive que des tuiles bah il ne lui arrive que des tuiles.

En outre, le taux énergétique joue beaucoup sur le système immunitaire et les maladies : plus on vibre haut, moins on est malade. Et enfin, bonus track, le taux vibratoire de la planète s’est considérablement élevé ces derniers temps, et c’est mieux de ne pas être trop déséquilibré.

Mais en fait, tout ça, on s’en moque : c’est de la théorie et on n’a pas besoin de le conscientiser. L’essentiel est de vibrer haut, même si on n’appelle pas ça comme ça.

Alors comment on fait pour vibrer plus haut ? Et bien on fait des choses qui nous font plaisir, qu’on aime : on écrit, on peint, on danse, on fait du sport, bref toute activité qui nous permet d’être dans notre flow ; inversement, on évite au maximum ce qui ne nous semble pas aligné avec qui nous sommes. On prend soin de soi, de son corps, et de son lieu de vie aussi parce que la beauté élève considérablement le taux vibratoire alors on met des plantes, des fleurs, des objets qu’on aime et qui nous apportent de la joie (c’est le seul point sur lequel je suis d’accord avec Marie Kondo), on met de la couleur. On range et on fait le ménage. On s’émerveille de ce qui nous entoure : un oiseau sur le rebord de la fenêtre, le ciel bleu, un reflet, un livre qui nous enchante. Moins facile actuellement : on passe du temps dans la nature, on fait des bains de forêts. On peut aussi aller dans les lieux de culte, même si on n’est pas religieux mais simplement parce que ces lieux sont construits sur les points acupuncture de la terre, ses nœuds énergétiques, et que donc ça vibre haut.  Et puis évidemment on passe du temps avec ceux qu’on aime, on leur dit qu’on les aime, éventuellement avec la méditation de l’amour bienveillant si ça nous parle.

Alors je suis d’accord avec vous que ce n’est pas facile tous les jours, qu’il y a des remontées de peur, de colère, de frustration, de tristesse, d’angoisse et c’est normal, et c’est pour cela qu’il faut les combattre avec des jolies choses !

5 comments on “Vibrer plus haut

  1. Très bon résumé! Vive les hautes vibrations. Il est de notre responsabilité individuelle de les cultiver.

    J'aime

  2. Bah il va falloir que je travaille sur moi pour vibrer haut car j’exprime pas mal la colère ces derniers temps… Mais déjà j’essaie de faire principalement des choses que j’aime quand je suis en repos. Et si ça ne me dit pas, je ne fais pas.

    J'aime

  3. Ping : Je suis la nature, mère de toutes choses – Cultur'elle

  4. Ping : De la gratitude… – Cultur'elle

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :