Elle lit des essais

L’écriture érotique, de Flore Cherry : exprimer le désir

L'écriture érotique, de Flore Cherry : exprimer le désir

Comme le sexe, j’ai cette conviction empirique que l’écriture s’apprend, pour beaucoup sur le tas, par des erreurs, des ratures, des moments de honte comme des moments de grâce. Si elle se singularise sous la plume de chaque auteur, elle se laisse néanmoins travailler et retravailler par tous, si bien qu’à la fin, il soit possible d’en définir des tuteurs, des bases communes, des astuces intuitives que l’on intellectualise à « force de ». Et elle fait état, dans les poubelles des maisons d’édition, ou dans le silence qui précède un message que l’on aimerait brûlant, des erreurs trop souvent partagées. 

Je n’écris plus de textes érotiques. J’ai essayé, de répondre à un appel à texte, de terminer des nouvelles dont j’avais écrit une ébauche : ça ne vient pas, ça ne vibre plus, ça sonne faux. Ecrire le désir est toujours important pour moi, l’érotisme aussi, c’est au cœur de mon rapport au monde, mais pas dans des textes uniquement érotiques et je pense que ce genre était une phase nécessaire pour moi, Salomé un double important, mais que je suis passée à autre chose. Nonobstant, j’étais très intéressée par ce petit guide, d’abord parce que comme je l’ai dit l’écriture du désir reste importante dans mes textes, mais aussi parce qu’il ne s’agit pas ici uniquement d’écrire des romans et des nouvelles, mais aussi des lettres et des SMS et que j’ai très envie d’en écrire…

Cet essai aborde donc toutes les formes d’écriture érotique. Après avoir déterminé à quoi ça sert, de bien écrire (et ça sert vraiment à beaucoup de choses), Flore Cherry aborde les ressorts (comment actionner les leviers communs à de nombreux lecteurs), les bonnes conditions pour écrire et enfin la question du destinataire (parce qu’on n’écrit pas pareil pour soi, pour son amant et pour un public).

Un essai très intéressant et bien mené : léger, pas dénué d’un certain humour, nourri d’extraits variés et d’exercices d’application/d’entraînement, il nous montre surtout l’importance de l’érotisme et du désir dans la vie de tous les jours avant d’être purement un sujet d’écriture. Certains points m’ont d’ailleurs pas mal fait réfléchir (en plus de me donner envie d’écrire des lettres érotiques), d’autres comme les ressorts m’ont laissée dubitative (ils sont pour la plupart très loin de fonctionner sur moi, mais passons).

Un ouvrage parfait pour cette période : écrire de l’érotisme, outre que cela fait passer le temps, ne peut que permettre d’entretenir la flamme avec l’autre, si on n’est pas confiné avec lui et les retrouvailles n’en seront que plus caliente !

L’Ecriture érotique. Roman, lettre, SMS, blog : toutes les clés pour exprimer le désir
Flore CHERRY
La Musardine, 2020

By Stephie

3 comments on “L’écriture érotique, de Flore Cherry : exprimer le désir

  1. Ping : Maïa Brami - Toute à vous - Le premier mardi... - Mille et une Frasques

  2. Stephie

    J’ai ce guide sur ma PAL. Je pense le lire bientôt. Moi aussi, je n’écris plus trop d’érotisme. Je trouve ça trop formaté et je crois que les appels à texte auxquels j’ai participé ne collaient pas avec ce qui me fait frémir, moi. Trop soft pour la Musardine et à mon avis pas assez « littéraire » pour le PNE

    Aimé par 1 personne

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :