Allons voir la mer avec Doisneau : le goût de la photographie maritime

Allons voir la mer avec Doisneau : le goût de la photographie maritime

Photographe : petit bonhomme solitaire qui prend l’homme pressé par le bras et lui montre le spectacle gratuit et permanent de la vie quotidienne. (Robert Doisneau, « La défense du 6×6 » dans Point de vue, Images du monde, 1953)

De Doisneau, on connaît surtout les images iconiques, Les amoureux de l’hôtel de ville ou ses photos d’écoliers. Moins ses photos maritimes, alors que ce fut un thème important dans son travail. Et quand, comme moi, on est amoureux de la mer et qu’on prend un plaisir intense à la photographier, on ne peut que s’intéresser à ce beau livre.

Ce livre propose donc une plongée dans le travail d’un photographe de génie, ses choix, sa conception de son art (même si lui ne se considérait pas comme un artiste), à travers un de ses thèmes, qui offre aussi l’occasion d’un panorama sur l’histoire de la photographie maritime. Essentiellement constitué de photos d’agence pour servir de stock, puisque Doisneau était était avant tout reporter-illustrateur, le travail de Doisneau sur la mer illustre la conception qu’avait le photographe de ses sujets : photographe humaniste, il s’intéresse avant tout aux hommes et à leurs activités, la mer étant surtout un fond, un paysage pour les métiers de la mer ou les vacances en famille.

Même en noir et blanc, ces photographies sont un régal pour les yeux grâce à leur parfaite maîtrise des cadrages, de la lumière, mais aussi leurs choix de sujets qui illustrent bien une période particulière de l’histoire et le bonheur d’être à la mer. Les photographies sont complétées de textes extrêmement intéressants, et du témoignage de Francine Deroudille, la fille de Robert Doisneau, qui apparaît sur nombre de photographie. Un très bel objet donc, parfait pour la table basse, et qui fera sans doute un très beau cadeau de noël pour un passionné de photographie et de mer !

A noter que, à l’occasion de la sortie du livre, les éditions Glénat présentent une exposition de 80 photographies extraites de cet ouvrage au Couvent Sainte Cécile à Grenoble, jusqu’au 19 janvier 2019.

Allons voir la mer avec Doisneau
Textes d’Angelina Meslem
Glénat, 2018

Une réponse sur « Allons voir la mer avec Doisneau : le goût de la photographie maritime »

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.