Le Cercle littéraire de Guernesey, de Mike Newell

Le Cercle littéraire de Guernesey, de Mike Newel

Le Cercle littéraire de Guernesey, de Mike NewelCela faisait une éternité que je n’étais pas allée au cinéma (et quand je dis une éternité pour une fois je ne donne pas dans l’hyperbole) pour diverses raisons dont une essentielle qui est que suite à un « accident » j’ai un gros problème avec les salles obscures et la luminosité des écrans qui ont tendance à me déclencher des migraines. Mais bref, suite à l’invitation d’une amie, j’ai été prise de l’impulsion subite d’aller voir avec elle cette adaptation d’un roman que j’avais aimé, même si je me suis rendu compte que je n’en gardais qu’un souvenir très vague.

Alors que Londres se remet à peine des bombardements subis pendant le blitz, Juliet Ashton, une jeune écrivaine dont le dernier livre jouit d’un certain succès, est chargée d’un article sur la lecture. Au même moment, elle reçoit de Guernesey la lettre d’un fermier, Dawsey Adams, qui a trouvé son adresse dans un vieux livre qui lui avait appartenu. Dans sa lettre, Dawsey parle du Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Guernesey, créé suite à un incident avec les troupes allemandes, et qui est devenu une institution. Il n’en faut pas plus à Juliet pour monter dans le premier bateau voir sur place de quoi il retourne…

Alors ce n’est clairement pas le film du siècle, et il souffre de quelques longueurs. Mais il permet néanmoins de passer un bon moment entre le sourire et les larmes, oscillant de la romance historique (Mike Newel est le réalisateur de Quatre mariages et un enterrementquand même) au drame, avec notamment une belle reconstitution de l’occupation allemande des îles anglo-normandes. Bref, un film qui a du charme, et propose en prime des vues à couper le souffle qui donnent juste envie d’aller s’isoler à Guernesey pour écrire.

Bonus : je n’ai pas eu de migraine post-séance, ce qui veut donc dire qu’en respectant certaines règles (et nonobstant le prix des places de cinéma, auquel je pense que je ne me ferai jamais), je pourrai, de temps en temps, à nouveau aller au cinéma !

Le Cercle littéraire de Guernesey
Mike NEWELL
2018

Le mois anglais

L’avis de Géraldine

8 réponses sur « Le Cercle littéraire de Guernesey, de Mike Newell »

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.