Elle se promène

I Amsterdam : Mix and tips

Amsterdam

J’ai longtemps hésité (à vrai dire, je dis ça par coquetterie narrative : en fait, c’était ancré dans mon esprit depuis longtemps), mais mon city trip annuel a été consacré à Amsterdam. Et cette année, j’avais décidé de progresser niveau préparation et anticipation.

Depuis plusieurs mois, j’avais créé un tableau sur Pinterest, histoire de me mettre dans l’ambiance et de repérer les lieux à voir absolument. Le nom de ce tableau, Amsterdamned, est le titre d’un film vu il y a des années et qui m’avait foutu la trouille. J’avais aussi mis dans mes favoris quelques articles de blogs donnant des conseils sur la ville.

La première étape concrète a été (en avril) la réservation d’un logement. Pour moi, c’est le moment où, de virtuel, le voyage devient réel. Et là, on ne peut pas dire : le réel a repris ses droits. Comme d’habitude, je suis passée par Airb’n’b (j’aime bien l’hôtel, mais deux nuits maximum : au delà j’ai envie d’avoir un vrai chez moi) et alors que d’habitude je n’ai pas de soucis, là je dois avouer que j’ai failli jeter l’éponge, entre ceux qui vous répondent qu’en été ils louent sur une longue période, ceux qui ne vous répondent pas du tout mais laissent courir la demande de réservation pendant les 24h de délai (alors que vous voyez bien qu’ils se sont connectés puisque l’appartement n’est plus disponible aux dates où vous vouliez le louer), ceux qui refusent sans une explication… bref, au final j’ai changé mes dates et j’ai fini par réserver un petit studio au bord du quartier des canaux, pas ce que je voulais au départ mais tant pis. Et finalement, j’ai bien fait parce qu’il était situé idéalement, à deux pas du Westerpark et avec vu sur un canal, ce qui est tout de même un must :

vue

Cela fait, j’ai pu réserver le train au meilleur prix (mais de justesse : j’ai pris le dernier billet). J’ai un peu hésité train vs avion, mais prendre l’avion est devenu tellement long et compliqué que je ne suis pas sûre qu’on s’y retrouve pour des trajets moyens comme celui-là, d’autant que j’ai pu réserver des billets de Thalys en première classe à peine plus chers que des billets de seconde !

Le plus compliqué a été d’établir le programme. Et là j’ai refait comme pour Bruxelles : j’ai repéré tous les lieux que je voulais voir sur Google Map, ensuite j’ai intégré les adresses glanées sur différents blogs, et à partir de là j’ai établi mes trajets par jour. J’ai choisi de rester essentiellement dans le Centre/Jordaan, le reste sera pour une prochaine fois !

Avant de partir, j’avais commandé une City Card, il y en a plusieurs, j’ai choisi la I Amsterdam Card de 72h, que je suis passée chercher à la boutique de la gare le lendemain de mon arrivée. Un investissement que je ne regrette pas car selon mes calculs elle m’a permis d’économiser environ 20€ et surtout cela évite de courir après la monnaie pour entrer dans les musées ou prendre le tram. Elle comprend : une balade en bateau, des entrées « gratuites » dans plein de musée (et là est l’économie car les musées sont hors de prix à Amsterdam ; pour le Rijks néanmoins il y a seulement une réduction et la maison d’Anne Frank n’est pas partenaire), les transports en commun et quelques réductions, plus un petit magazine.

A savoir avant de partir :

Les vélos : on m’avait dit que c’était particulièrement pénible. De fait ils sont très nombreux, mais c’est comme avec les voitures : si vous marchez sur le trottoir (il y a néanmoins des endroits où le trottoir et inaccessible pour cause de trop de vélos garés) et que vous regardez avant de traverser (attention quand même : les vélos ne s’arrêtent pas même quand le feu piéton est vert) il n’y a aucun problème.

La Carte bleue : là encore on m’avait dit qu’elle était généralement refusée, surtout la Visa, du coup j’avais pris beaucoup plus de cash que d’habitude. Là encore, c’est faux : il y a certes quelques boutiques qui indiquent ne pas accepter la CB, mais en général c’est plutôt l’inverse, ils ne veulent que la CB.

Où boire ? Où manger ?

Je ne suis pas du genre à faire un détour pour tester une adresse particulière. Néanmoins j’en avais repéré quelques unes dans les quartiers que j’allais visiter et dans les alentours de l’appartement. J’ai aussi laissé faire le hasard. Quelques endroits particulièrement appréciés (pour le miam ; je n’ai pas noté tous les endroits où je me suis arrêtée prendre un café ou une bière) :

– Le café de Jaren (Nieuwe Doelenstraat) : une des adresses que j’avais notées, surtout pour la magnifique terrasse au calme sur un canal, dont je n’ai pas tellement pu profiter pour cause de pluie. L’intérieur est chouette aussi. J’y ai déjeuné, c’est très bon, pas très cher et le personnel est très sympathique.

– Sherlocked Grand café (beursplein) : café art déco, très agréable. Je n’ai pas pris de photo.

– Het Ketelhuis (westergasfabrik) : à côté du Westerpark, donc à deux pas de l’appartement, dans une usine à gaz désaffectée dans laquelle a été créé un ensemble contenant boutiques et restaurants. Celui-ci est très sympathique, peu cher, très simple, et on vous offre un Chardonnay si la serveuse renverse de la sauce mayonnaise sur votre veste 😉
Her ketelhuis

– De Velgrude Gaper (Prinsenstraat 30) : j’y suis tombée totalement par hasard, et je l’ai choisi pour sa terrasse sur le Prinsengracht. Je ne l’ai pas regretté : j’y ai mangé un des meilleurs burgers de ma vie, avec du boeuf bio hâché cuit au barbecue, de l’excellent fromage et du très très bon pain !
burger
– Mossel en Gin (Gosschalklaan 12) : un peu plus loin que la westergasfabrik. C’est un des spots branchés d’Amsterdam, spécialisé dans les fruits de mer et les poissons. C’est assez cher, le temps d’attente pour avoir une table est assez long si on n’a pas réservé, mais c’est excellent (j’ai un peu craqué…), le personnel est adorable et la terrasse superbe, avec de la bonne musique !

– Le café du musée Van Loon (Keizersgracht 672), je le signale même si je n’y ai bu qu’un café, et nous reparlerons de l’endroit mais il est situé dans les somptueux jardins d’une demeure de maître, et c’est tout simplement magique !

Où et que shopper ?

Qu’est-ce qu’on rapporte d’Amsterdam ? Plein de choses (trop…) :

– Des tulipes (enfin, des bulbes) : j’ai bêtement acheté les miennes au marché aux fleurs sur le Singel, il me semblait que ça faisait typique.

– Du fromage : j’ai testé plusieurs adresses, et j’ai fini par choisir le musée du fromage (Prinsensgracht 112), c’est là que le choix est le plus large, et on peut goûter !

– Des trucs arty : la boutique du Rijks, à laquelle on accède sans forcément visiter le musée. On y trouve des choses sympas, des magnets, des livres ; j’ai aussi craqué pour une Laitière Playmobil.

– De la porcelaine de Delft dite « bleu de Delft » : là encore j’ai écumé plusieurs boutique, le choix le plus large m’a semblé être The Royal Delft Experience (Muntplein 12). J’y ai acheté un chat pour ma maman et un petit hibou pour moi.

– Des souvenirs divers : j’ai fait mes achats de souvenirs basiques (mugs etc.) à la boutique Iamsterdam de la gare ; j’ai aussi trouvé des magnets sympas et pas kitsch dans une librairie sur Haarlemmerdijk, dans laquelle j’ai également acheté le dernier numéro de Flow et un numéro spécial en néerlandais, investissement peu utile vu que je ne lis pas cette langue mais j’en avais envie. En revanche, je n’ai pas trouvé de « vraie » librairie néerlandophone (celle que je viens de citer a un choix réduit), la plupart est en anglais.

– Après, on trouve des boutiques de tout partout, mais si on aime shopper il faut faire un tour dans Nine Streets. J’ai aussi un peu craqué chez Hema, il y en a à tous les coins de rues.

Ma memory box :

Amsterdam Box

Un aperçu du séjour, avant des articles plus complets les semaines qui viennent :

29 réflexions sur “I Amsterdam : Mix and tips

  1. Un tout grand merci… Tu m’a permis de redécouvrir une ville que je connais bien et aime vraiment beaucoup. Quel plaisir de s’y promener depuis l’écran de son ordinateur…

    Aimé par 1 personne

  2. Je prévois d’aller à Amsterdam en novembre prochain, alors tes conseils sont la bienvenue. J’aime beaucoup ton idée d’une memory box ! Je suis aussi du genre à garder tous les billets/tickets/trucs divers que je trouve, mais j’avais pas pensé à les mettre dans une boîte spéciale par lieu. Je garde l’idée 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou Caroline,
    Quel chouette petit voyage! Ton article me rappelle de très bons souvenirs de notre séjour dans cette jolie ville… d’autant plus que nous logions aussi avec vue sur canal! Bises

    Aimé par 1 personne

  4. Pingback: I Amsterdam #3 : en promenade | Cultur'elle

  5. Pingback: Les Mots entre mes mains, de Guinevere Glasfurd | Cultur'elle

  6. Pingback: Comment naissent les envies de voyages ? | Cultur'elle

  7. J’adore Amsterdam! C’est une ville magnifique et pleine de vie. Je viens tout juste de publier mon propre « city guide » et tu m’as donné encore plus envie de repartir maintenant.

    Bon allez, je te laisse, j’vais jeter un coup d’oeil aux vols Londres – Amsterdam. Ha!

    – Elodie x

    http://www.fr.elle-yeah.com

    J'aime

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s