Celebrity de Woody Allen

Celebrity, de Woody Allen

One minute you’re in the lunchroom at Glenwood High and you f***ing blink and you’re 40, you blink again and you can see movies at half price on a senior citizen’s pass. Ask not for whom the bell tolls, or to put it more accurately, ask not for whom the toilet flushes. La liste des […]

Read More…

Mighty Aphrodite (Maudite Aphrodite) de Woody Allen

Of all human weaknesses, obsession is the most dangerous, and the silliest! Même si j’ai un peu ralenti ces derniers temps, je poursuis mon projet de voir/revoir toute la filmographie de Woody Allen. Lenny, un rédacteur sportif qui ne voulait absolument pas d’enfant, est fou de son fils adoptif Max. Et convaincu qu’il est un […]

Read More…

Cafe Society, de Woody Allen

Life is a comedy written by a sadistic comedy writer. Il est enfin là, le dernier Woody Allen !!!! Dans les années 30, le jeune Bobby Dorfman décide de quitter New-York pour tenter sa chance à Hollywood ; après beaucoup d’attente, son oncle Phil, agent de stars, accepte de l’engager comme coursier, et lui présente Vonnie, son assistante, […]

Read More…

Whatever works, de Woody Allen

Love, despite what they tell you, does not conquer all, nor does it even usually last. In the end the romantic aspirations of our youth are reduced to, whatever works. Je poursuis mon challenge Woody Allen, avec ce film de 2009. Boris Yelnikoff est misanthrope, cynique et désabusé. Ancien physicien, il a failli avoir le […]

Read More…

New-York stories, de Martin Scorsese, Francis Ford Coppola et Woody Allen

Trois réalisateurs mythiques réunis pour un même film, triple plaisir, me suis-je dit en m’installant devant ce film au principe simple : une ville, New-York, trois histoires, proposées chacune par un des trois plus grands génies du cinéma américain. Dans Life lessons de Martin Scorsese, nous découvrons un peintre génial mais totalement inapte aux relations humaines. Un […]

Read More…

Cassandra’s dream (Le Rêve de Cassandre), de Woody Allen

Family is family. Blood is blood. You don’t ask questions. You protect your owns. Après Scoop et Match Point, Cassandra’s dream est le troisième film londonien de Woody Allen, et il était donc forcément en tête de ma liste de films à voir. Deux frères qui n’ont pas du tout les moyens achètent un bateau qu’ils baptisent « Cassandra’s dream ». […]

Read More…

Irrational Man (L’Homme irrationnel), de Woody Allen

So much of philosophy is just verbal masturbation. Oui, le dernier film de Woody Allen est enfin disponible en VOD, inutile de vous expliquer la manière dont je me suis précipitée dessus vendredi soir… Abe Lucas, célèbre professeur de philosophie cynique et désabusé mais aussi fascinant et séduisant, s’installe pour le semestre d’été dans une […]

Read More…

Manhattan, de Woody Allen

Why is life worth living? It’s a very good question. Um… Well, There are certain things I guess that make it worthwhile. uh… Like what… okay… um… For me, uh… ooh… I would say… what, Groucho Marx, to name one thing… uh… um… and Wilie Mays… and um… the 2nd movement of the Jupiter Symphony… […]

Read More…

Scoop, de Woody Allen

S’il y avait plus de gens dans le monde avec le sens de l’humour, nous ne serions pas dans le triste état où nous sommes. Je continue mon exploration de la filmographie de Woody Allen. A ce rythme là, j’aurai sans doute vu/revu l’essentiel avant la fin de l’année. Le journaliste Joe Strombel meurt soudainement. […]

Read More…

Le sortilège du scorpion de jade, de Woody Allen

Ne fais jamais confiance à une femme qui siffle ses taxis elle-même… Pour bien commencer 2016, une petite comédie de mon cher Woody, dont je me suis rendu compte en le regardant que je l’avais déjà vu (mais quand ?), ce qui du reste n’a rien enlevé à mon plaisir… 1940, New York. La jeune […]

Read More…

Hollywood ending, de Woody Allen

Ses grands films datent d’il y a dix ans… après ça, il s’est mis à jouer à l’artiste. J’en vois certains au fond de la salle qui commencent à en avoir marre de mon obsession actuelle pour Woody Allen et mon projet de voir/revoir toute sa filmographie. Malheureusement pour eux, je suis encore très loin […]

Read More…

Annie Hall, de Woody Allen

C’est alors que m’est revenu cette vieille blague… Vous savez, ce gars qui va chez le psychiatre et dit : « Docteur, mon frère est dingue, il se prend pour une poule ! ». Et le docteur lui répond : « Ben c’est simple… faites-le interner ! ». Et le type dit : « J’aimerais […]

Read More…

Melinda and Melinda, de Woody Allen

The essence of life isn’t comic. lt’s tragic. There’s nothing intrinsically funny about the terrible facts of human existence. — I disagree. Philosophers call it absurd because, in the end, all you can do is laugh. Oui, encore Woody Allen. Mais cette fois avec un film dans lequel il ne joue pas, mais dans lequel il interroge la […]

Read More…

Husbands and Wives, de Woody Allen

See, I will always have this penchant for what I call kamikaze women. I call them kamikazes because they, you know they crash their plane, they’re self-destructive. But they crash into you, and you die along with them. Encore Woody Allen ? Oui, car je me suis donné l’objectif de tout voir/revoir. Celui-ci est l’un […]

Read More…

Paris-Manhattan, de Sophie Lellouche

Mes rêves sont peut-être banals, mais au moins j’y crois ! En cherchant Manhattan de Woody Allen (que je n’ai pas trouvé…), je suis tombée totalement par hasard sur cette petite comédie sur Woody Allen (et avec sa participation). Comme j’étais d’humeur woodyesque, je me suis dit pourquoi pas. Disons que ma curiosité a été plus forte que mes […]

Read More…

Magic in the Moonlight, de Woody Allen

Life is not just what we can see. Je ne me lasse décidément pas de Woody Allen et de sa manière de voir le monde, et j’avais évidemment très envie de voir enfin son dernier film, dont le titre suffit à m’enchanter. Le titre et la présence au casting de Colin Firth, cela va sans […]

Read More…

Everyone says I love you, de Woody Allen

Just you… just me… just the two of us… just we… just say you love me ! Dans la vie, il y a des moments où on est en panne d’inspiration, où on ne sait pas trop de quoi on a envie. Dans ces moments-là, je crois que le mieux, c’est de se raccrocher aux […]

Read More…

Match Point, de Woody Allen

Les gens ne se rendent pas compte à quel point leur vie dépend de la chance. Woody + Londres, que demander de plus ? Jeune professeur de tennis issu d’un milieu modeste, Chris Wilton est embauché dans un club huppé de Londres, où il ne tarde pas à se lier d’amitié avec Tom Hewett, un jeune homme […]

Read More…

Anything else (la vie et tout le reste), de Woody Allen

Tu as choisi la psychanalyse plutôt que la vraie vie ? Est-ce que ça ne serait pas de l’atrophie cérébrale ? Lorsqu’on est plongé dans des abîmes de questionnements existentiels auxquels on ne trouve bien sûr pas de réponse, je crois que la meilleure des choses à faire, c’est de regarder un film de Woody […]

Read More…

To Rome with love, de Woody Allen

In this city, all is a story A Rome, tout est une histoire donc, et ce film nous en propose quatre, qui ne se croisent d’ailleurs jamais.  Celle de Jerry (Woody Allen), ancien imprésario d’opéra, et de Phyllis (Judy Davis), son épouse, qui viennent faire la connaissance du futur mari de leur fille et de sa […]

Read More…

Blue Jasmine, de Woody Allen

Lançons dès aujourd’hui la série « césarisés et oscarisés » avec le dernier film de Woody Allen, qui a valu à Cate Blanchett l’Oscar de la meilleure actrice. Jasmine, qui s’appelle en réalité Jeannette, a vécu pendant des années une vie de bourgeoise new-yorkaise oisive et mondaine. Mais tout vient de voler en éclats : son mari, […]

Read More…