2023 : visions et objectifs

Et bien voilà, 2023 peut commencer. Une nouvelle partie du chemin, que je suis prête à suivre.

J’ai fait mon tableau de visualisation. Les images qui vibrent, qui résonnent, qui traduisent la vie que je veux. Il y a beaucoup d’images de maisons, parce que je voudrais un lieu où être chez moi, pleinement, et bien sûr, je veux travailler de chez moi, exclusivement.

J’ai écrit ma vision. Ce texte qui manifeste lui aussi la vie que je veux, celle où je serai pleinement moi, alignée avec mes valeurs et la personne que je suis.

Et j’ai fait ma liste d’objectifs. Parce que, sans action concrète, les intentions et visualisations, ça ne sert strictement à rien. Ils indiquent une direction, mais enfin, si on note l’adresse dans le GPS mais qu’on ne démarre pas la voiture, on va rester sur place. Il faut donc fixer des objectifs. Précis, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporellement limités. C’est l’acronyme SMART, que j’avoue je ne respecte pas complètement, mais enfin, vous voyez l’idée.

Mais tout de même, le tableau de visualisation, j’estime que c’est indispensable, à condition qu’il soit en cohérence avec le reste. Energétiquement, c’est puissant, et en décrochant celui de 2022 pour le remplacer par celui de 2023, certaines images m’ont fait sourire parce que cela s’était réalisé, même si pas toujours de la manière que je pensais. Et c’est beau !

Et vous alors, prêts pour 2023 ?

Des projets, et comment en faire…

L’autre jour, quelqu’un, qui m’est plus précieux que l’air que je respire et que l’Univers a envoyé dans ma vie pour toujours mettre le doigt là où il faut que je prenne conscience d’un truc, m’a dit quelque chose à propos des projets. Et je me suis rendu compte que oui, en fait, faire des projets était difficile pour moi : avoir des rêves, des aspirations, des désirs, tout à fait. Mais pour que cela devienne réellement un projet il faut s’y mettre vraiment. Et y croire. Et c’est là que, me suis-je rendu compte en écrivant, ça bloque : la confiance. En moi, et dans le monde.

Des projets, un avenir, je n’y croyais pas, c’est pour cela que je supporte si difficilement la situation actuelle d’ailleurs, j’ai tendance à ne vivre qu’au présent mais lorsque dans le présent il n’y a pas de vie, et en ce moment nous ne vivons pas, c’est intolérable pour moi qui ai toujours en tête cette idée qu’il faut profiter parce que demain n’aura peut-être pas lieu et qu’il ne faut pas gâcher le présent pour le futur. Parce que par le passé, j’ai misé sur le futur au lieu de profiter du présent. Et le futur m’a déçue, trahie. Il n’a pas été digne de ce que je lui ai sacrifié. Mes projets ne se sont pas concrétisés. Le passé est plus fiable. Je suis plus douée en bilans qu’en projets. Le présent aussi, en tout cas à peu près.

Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras.

Sauf que… sauf qu’aujourd’hui je veux aussi un avenir. Je veux aussi des projets. Pas seulement me dire « ah tiens, j’aimerais bien faire ça ». Mais qu’une petite voix au fond de moi me harcèle de « tu n’en es pas capable », « tu ne t’en sortiras pas », « c’est dangereux, reste en sécurité là où tu es ». Non, me dire que je veux ça, que je peux l’obtenir, que j’en suis capable.

Et je crois que réfléchir à tout ça, ça a débloqué quelque chose (même si derrière se cachent d’autres choses à débloquer sur cette histoire de confiance en moi).

J’en ai parlé à ma thérapeute. Je fais des séances d’hypnose pour reprogrammer mon subconscient et foutre dehors ces vilaines pensées limitantes (je fais celle-là sur Youtube). Et j’ai refait un vision board, mais dans des énergies différentes.

Depuis des semaines je réfléchissais à ce que je voulais vraiment faire, dans le cadre de ma reconversion, et tout est venu à moi, comme par magie, et désormais je travaille vraiment sur ce qui est, je peux le dire maintenant, un vrai projet.

Et mercredi dernier, en sortant de mon garage, j’ai explosé mon rétroviseur. Belle synchronicité. Parce qu’il faut maintenant que je regarde en avant et non plus en arrière…

Instantané #125 (cartes d’intention)

J’ai dit : 2021 sera une année où je prendrai les choses en main et où j’avancerai dans ma vie, où j’incarnerai mes projets dans la matière. Et vous avez pu constater que pour le moment, je mets toutes les chances de mon côté niveau organisation intentions et visualisation. C’est à cette dernière catégorie qu’appartient ce dernier projet créatif, qui peut d’ailleurs se faire n’importe quand mais j’aime bien le symbolique : des cartes de visualisation ou d’intention. Tout simplement, ce sont des cartes types tarot sur lesquelles on va venir inscrire et coller, dessiner, ce que l’on veut réaliser ou simplement ce qui est essentiel (il en faut une par domaine) (moi c’est l’amour et la création, donc, qui sont les piliers de ma vie). C’est un peu le même principe que le vision board, mais en plus concentré. Et transportable. Sur chaque carte j’ai recopié une citation de Clarissa Pinkola-Estes parce que ce livre m’inspire toujours autant et que je retravaille dessus en ce moment, et collé des images qui m’inspirent concernant le domaine. Et je les ai affichées au-dessus de mon bureau pour les avoir toujours sous les yeux comme une sorte d’étoile du berger pour me guider là où je veux aller ! Bon, d’un point de vue purement esthétique et technique ce n’est pas ma plus grande réussite, mais ce n’est pas le plus important !