Bloc Notes de rentrée

Et oui, la rentrée est déjà là. *soupir* J’ai l’impression que l’été est passé à une vitesse folle… comme d’habitude. L’heure est donc venue de revenir à nos moutons culturels (ce qui est, soyons honnêtes, la seule chose qui me motive dans la rentrée…)

<« Dessine-moi le bonheur » : L’opération ‘bonheur’ de Balzac Paris x l’Unesco>UnescoxBalzac

Je vous ai déjà parlé de Balzac Paris, la marque de mode inspirée par la littérature. En hommage aux 70 ans de l’UNESCO, elle s’associe à Guila Clara Kessous, la plus jeune Artiste de l’UNESCO pour la Paix en soutien au Fonds Malala pour l’opération «Dessine moi le bonheur». Le but de cette initiative est d’aider l’accès à l’éducation des jeunes filles pour poursuivre l’action de Malala Yousafzai, prix Nobel de la Paix 2014. Guila Clara Kessous a donc réuni autour d’elle de nombreux artistes (Charlie Winston, Garance Doré, Laetitia Casta, Thomas Dutronc, Louis Chedid, Alfred Cointreau le «Professeur de Bonheur» de l’université de Harvard, Tal Ben Shahar) qui ont chacun créé un T-shirt unique et personnalisé pour exprimer leur idée du bonheur. Ces T-shirts seront en vente exclusive chez Colette et sur le site www.balzac-paris.fr à partir de Septembre 2015. J’avoue une petite préférence pour celui de Garance Doré !

<Fyctia : restez lecteur, devenez auteur>

fyctiaFyctia est la première plateforme de concours d’écriture web et mobile qui permet à des auteurs de toucher une grande communauté de lecteurs, d’interagir avec eux, d’être conseillés par des professionnels du livre et publiés par une maison d’édition en cas de victoire. Sur Fyctia, le succès des auteurs est lié à l’engagement des lecteurs sur les textes grâce à la mécanique des concours : ainsi les auteurs peuvent échanger avec leurs lecteurs sur les chapitres publiés et la sélection du livre destiné à la publication n’est plus le fait de l’éditeur, mais celui des lecteurs. Le principe est simple : sur un thème donné, les auteurs publient un chapitre, et à partir de là ce sont les lecteurs qui choisissent les séries qu’ils souhaitent voir continuer, puisqu’il faut un certain nombre de « likes » pour pouvoir continuer à publier. C’est cruel, mais stimulant, d’autant qu’au fur et à mesure de la progression les éditeurs donnent des « coups de pouce » en mettant en lumière certains textes et en donnant quelques conseils ! Les premiers concours s’inscrivent dans des univers de fiction dont le succès en numérique, en France et ailleurs, est très fort : le Young Adult, New Adult, et la Fan-Fiction. La plateforme est faite pour lire et écrire n’importe où, n’importe quand sur smartphone, tablette et ordinateur. C’est pour les auteurs la possibilité d’une publication au format numérique, voire papier, par la maison d’édition Hugo & Cie (qui a notamment édité les séries best-sellers Beautiful Bastard et After) et les conseils de professionnels du livre tout au long des concours. Pour les lecteurs, c’est la possibilité de participer activement au processus d’élaboration et de sélection d’un livre. Bref, une nouvelle façon d’écrire à étudier de plus près !

art3f Paris : l’art contemporain autrement, accessible et ouvert à tous>

4X3-PARIS-1Fort de son expérience de 4 années dans l’organisation de salons internationaux d’art contemporain dans 8 villes majeures de province (Bordeaux, Nice, Mulhouse, Montpellier, Nantes, Metz, Lyon, Rennes), art3f s’implantera à Paris les 3,4,5 et 6 septembre 2015 dans les murs du tout nouveau Paris Event Center, le nouveau parc des expositions porte de la Villette. Au programme : de jeunes artistes en vogue, des expositions de galeries parisiennes et internationales avec les œuvres d’artistes émergents, de très belles signatures (Pasqua, Soulages, Combas, Di Rosa, Vasalery, de Stael, Dubuffet…), du street art, des animations vivantes, des expositions et des performances live, des happenings dédiés à la créativité des enfants, des pôles dégustation : bars à vin, à sushi, à huîtres, « green bar »… Bref, une sympathique idée de sortie pour le premier week-end de septembre que ce salon qui a pour but de faire découvrir aux novices l’art contemporain à un prix plutôt abordable (10€ l’entrée, gratuit pour les -18 ans accompagnés).

<Magdalena Montpellier France>

MAGDALENA-visuel

Magdalena Montpellier France 2015 est un événement organisé par La Bulle Bleue en association avec le Théâtre de la Remise et Réseau en scène Languedoc-Roussillon. Magdalena Project est un réseau international d’échanges dédié au théâtre et aux arts vivants créés par des femmes. Depuis bientôt trente ans, Magdalena traverse les continents et les générations par le biais des événements régulièrement organisés dans différentes villes du monde et pour cette première en France, des femmes artistes du Danemark, d’Angleterre, de Suisse, de Biélorussie, d’Argentine, d’Inde, d’Allemagne, du Brésil, de Pologne, d’Espagne, d’Italie, du Japon et d’Australie seront à la rencontre des professionnel(le)s de la région et de tous les publics : spectacles, formations, conférences, expositions et performances, le tout du 21 au 26 septembre à Montpellier !

<Ex-libris>

28Un coup de coeur : le site de la graphiste Morgane Rospars, qui propose notamment de magnifiques ex-libris pour personnaliser vos livres. Vous pouvez même lui demander de vous en créer un rien que pour vous ! Sinon, vous pouvez aussi choisir un des modèles déjà existants. Pour ma part, je lorgne sur le hibou !

<La Grande Librairie>

francoisbusnel_lagrandelibrairieUne huitième saison qui s’ouvre en beauté jeudi, avec un plateau de choc : Astrid Manfredi pour La Petite BarbareAmélie Nothomb pour Le Crime du comte NevilleLaurent Binet pour La Septième fonction du langage et un entretien exclusif tourné à Livingstone dans le Montana avec Jim Harrison qui publie Péchés Capitaux, et dont les amateurs ont déjà pu voir quelques images si comme moi ils suivent le Grand Maître (Busnel, pas Harrison) sur Instagram (compte grâce auxquels j’ai pu constater que Busnel avait les mêmes addictions que moi : les livres bien sûr, les huîtres et le vin blanc — même si lui déguste ces derniers à l’île de Ré et non au Cap-Ferret) !

<Journées du patrimoine>

© Archives Galeries Lafayette
© Archives Galeries Lafayette

Les Journées européennes du patrimoine, c’est le 19 et le 20 septembre. Que de choix encore cette année ! Par exemple, grâce à un parcours de 45 minutes, en français ou en anglais, les visiteurs auront le loisir de découvrir les secrets du grand magasin à travers un itinéraire retraçant la naissance des grands magasins parisiens et l’évolution des Galeries Lafayette depuis 1894. Mais, évidemment, il y en a pour tous les goûts, il n’y a qu’à demander le programme !

Bloc notes

* Pour commencer, un coup de coeur photographique : Ann Massal, qui expose jusqu’au 31 janvier à la galerie Cyclope (puces de saint-Ouen – stand 47) un fascinant travail autour du corps féminin, « Plumages/déplumages ». Sous forme de diptyques harmonieux, elle donne à voir les liens subtils entre la chair qui se dévoile et les plumages d’oiseaux. Les images se passent de commentaires : c’est délicieux, subtilement sensuel, à la fois érotique et pudique :

Poivre et sel - © Ann Massal
Poivre et sel – © Ann Massal
AnnMassal2
Peau rouge – © Ann Massal

* Toujours autour de la photographie, mais avec un concours qui vous permettra, en exprimant votre vision du monde, d’intégrer le catalogue Getty et de gagner de jolis lots (1er prix : un Canon EOS 5D). Comment faire ? C’est simple : il suffit de s’inscrire sur le site internet et de soumettre votre ou vos photo(s) d’ici le 20 novembre 2014. Les photographies seront jugées par un jury international. Les critères de sélection des 2 gagnants (1er prix et Finaliste) seront la composition, l’originalité, les compétences techniques et le respect du brief. Vous aurez une chance supplémentaire de gagner avec le « Vote du public » en partageant votre photo avec vos amis en utilisant le hashtag #RePicture et et en les encourageant à voter pour vous pour gagner un Canon Powershot G7X. Inutile de vous dire que je vais faire un peu de tri dans mes photos et participer !

concours #repicture

* Depuis peu, Netflix a débarqué en France, avec le principe d’un abonnement qui permet de regarder des vidéo en illimité. Saviez-vous qu’il existe la même chose avec les livres ? Et bien c’est ce que vous propose Youscribe : la plateforme propose une offre d‘abonnement donnant accès à plus de 250 000 e-books et à plus de 2 millions de documents, en illimité et en streaming, avec la contribution de nombreux éditeurs. Pour 9,90€ par mois, les abonnés peuvent accéder de manière illimitée à l’ensemble du catalogue et lire sur tous les devices informatiques : smartphones, tablettes, ordinateurs. Et il y en a pour tous les goûts : de la BD avec Dargaud Dupuis Lombard, de la littérature classique pour réviser ses cours et récupérer des fiches de lectures, des romans pour rire, rêver, pleurer, des polars pour frissonner, des guides de voyages pour ceux qui ont la chance de partir et des ouvrages vie pratique pour curieux ou initiés… de quoi ravir les lecteurs compulsifs ! Et en plus, le premier mois est gratuit.

youscribe

* Retour à la photo, avec une vente aux enchères au profit de l’Unesco, organisée par la jeune maison de ventes aux enchères Fauve Paris associée à La Patouillette et soutenue par Peter Lindbergh et une vingtaine de photographes à la notoriété internationale. Cette vente a pour but de financer des opérations de soutien à la transmission de l’art aux enfants les moins favorisés. Par exemple, un atelier d’art couvrant les vacances scolaires d’un groupe de 10 enfants revient à 2 000 €. Chaque photographe propose une unique photographie mettant en avant la Patouillette dans l’environnement de son choix, dans la lignée de son travail. Les images s’inscrivent dans la continuité de l’ouvrage de chaque photographe. Toutes les photographies sont des tirages uniques et seront mises en vente à 200 €.  la vente (précédée d’un cocktail) aura lieu le jeudi 18 décembre 2014 à 19h30 chez FauveParis, 49 rue Saint-Sabin 75011 Paris.

fauveparis_cp_patouilleurs_sans_frontieres_Page_2

* Toujours concernant les enfants, parce que c’est important : à l’occasion des 25 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant, France Télévision a souhaité s’investir en proposant notamment le programme court « Des Droits pour grandir », du 1er au 20 novembre, sur ses chaînes France 2, France 3, France 4, France 5, France ô et 1ère et sur la plateforme numérique éducative francetv éducation, une collection inédite de 20 programmes courts d’1 minute, réalisée par Pierre-Jean Rey et produite par Image & Compagnie, avec la participation de France Télévisions et de l’UNICEF FranceDe la France au Niger, en passant par le Maroc et le Cambodge, vingt enfants se confient, face caméra, avec une émouvante sincérité, pour livrer leur vision de l’exercice de leurs droits au quotidien, de leurs espoirs et de leur envie de changer le monde pour qu’il soit plus respectueux des enfants. Ce sont des témoignages sincères et profonds que propose le réalisateur à travers cette collection de programmes courts. Un condensé d’interrogations, mais aussi de réponses fortes, toujours vraies. Cette démarche artistique permet de mettre en valeur, au travers de la parole donnée aux enfants, leur droit à l’expression, et au-delà l’ensemble de leurs droits. Cette collection est un projet d’avenir, qui nous donne une formidable occasion de réfléchir et de mieux comprendre les enfants, pour construire un monde digne d’eux. A voir ICI.

Sierra-Leone-2013

* Retour (encore) à la photographie, avec une vente aux enchères exceptionnelle : Le 15 novembre prochain, Sotheby’s aura l’honneur d’organiser la plus importante vente consacrée à Man Ray depuis vingt ans. La maison offrira ainsi une occasion unique d’acquérir des œuvres provenant directement de l’atelier de celui qui fut l’une des grandes figures des mouvements Dada et Surréaliste et l’un des artistes les plus prolifiques du XXe siècle. Peintre, photographe et réalisateur de film, Man Ray s’est essayé à tous les genres. Provenant directement du Man Ray Trust aux Etats-Unis, cette collection comprend 400 œuvres incluant photographies, tableaux, dessins, objets, bijoux et films, réunies en près de 300 lots. Si je gagne au loto d’ici là, il y a des chances de m’y croiser…

MAN RAY - LEE MILLER WITH SPONGE NECKLACE Juan-Les-Pins, Winter, 1930-1931 Vintage silver print  Estimate: 40,000 – 60,000€ Credit: Sotheby’s France / ArtDigital Studio
MAN RAY – LEE MILLER WITH SPONGE NECKLACE
Juan-Les-Pins, Winter, 1930-1931
Vintage silver print
Estimate: 40,000 – 60,000€
Credit: Sotheby’s France / ArtDigital Studio

* Une autre vente aux enchères, plus accessible sans doute et pour la bonne cause : l’association Ninoo qui s’occupe des enfants autistes et de leur famille organise une vente de noël, présidée par Pierre Cornette de Saint-Cyr. Au programme : livres, photos, dessins, bijoux, accessoires de mode, tableaux, vêtements… offerts pour l’occasion par des personnalités comme Jean-Charles de Castelbajac, Ines de la Fressange, Caroline de Maigret, Mathieu Demy, Jean-François Piège. La vente aura lieu le 10 décembre à l’espace Glow (192 rue Legendre à Paris) à 21h et sera précédée dès 19h d’un cocktail dînatoire. Parallèlement, une vente en ligne de créateurs aura lieu le 14 décembre à 21h sur le site de Ninoo.

* Toujours pour les artistes en devenir : ArteCita, une plate-forme artistique participative qui met en lumière des photographes, graphistes et sculpteurs 3D. A travers des concours, ce sont des dizaines d’artistes qui naissent et s’épanouissent grâce à leur talent, leur travail mais aussi aux échanges avec la communauté des ArteCitizens. ArteCita a également mis en place du crowdsourcing : un système qui permet aux professionnels (entreprises, agences de communication, blogs, administrations ou associations) de faire appel à la communauté d’artistes d’ArteCita pour créer un projet et bénéficier de sa créativité collaborative. Dans ce cas, ArteCita organise un concours avec un thème choisi par le professionnel qui sélectionne également la catégorie d’art : graphisme, photographie ou sculpture 3D. En utilisant le crowdsourcing, les entreprises soutiennent ainsi les nouveaux artistes et le milieu artistique français dans sa globalité.

Artecita

* Pour les écrivains : pour la deuxième année, les Editions Edilivre organisent le concours d’écriture « 48 heures pour écrire ». Ce concours est gratuit et ouvert à tous. Les 4 lauréats se partageront plus de 12 000 € de lots à gagner grâce aux partenaires : Clairefontaine, Post-it, Decitre, Studyrama, Didactibook, Youscribe, Book d’Oreille, Leslibraires.fr et le magazine Books. Rendez-vous le vendredi 21 novembre à 19h sur Edilivre.com pour connaître le thème. Les participants auront alors 48 heures pour écrire et envoyer leur texte de 10 000 caractères maximum.

Affiche 48 heures pour écrire - 2ème édition - Edilivre

* Toujours pour les écrivains, un autre concours d’écriture, cette fois organisé par Guerlain et le Cherche Midi Editeur, en partenariat avec L’Express Styles : « Les Abeilles de Guerlain ». Il s’agit d’un concours de nouvelles ayant pour thème la mémoire olfactive. Les nouvelles seront soumises à un jury présidé par Laurent Boillot, président-directeur général de la Maison Guerlain, parrainé par Erik Orsenna, de l’Académie française, et composé de Philippe Besson (écrivain), Noëlle Chini (libraire au Bon Marché), Philippe Claudel (écrivain qui s’y connaît en mémoire olfactive), Kéthévane Davrichewy (écrivain), Elisabeth de Feydeau (écrivain), Pascale Frey (critique littéraire pour le blog onlalu.com et responsable du Grand Prix des lectrices de Elle), Adrien Goetz (écrivain), Delphine Peras (critique littéraire à L’Express), Lydia Bacrie (rédactrice en chef de L’Express Styles), Élisabeth Sirot (directrice du patrimoine Guerlain) et Pom Bessot (éditrice au cherche midi éditeur). L’ensemble des droits d’auteur sera reversé aux Restos du Coeur pour leur atelier de lutte contre l’illettrisme. Pour le coup, le sujet m’inspire, donc je pense participer. Si vous voulez faire comme moi, tout est expliqué ICI.

Logo_Abeilles_Guerlain_V2_925x521

* Et enfin, last but not least : une bonne action. Christophe Lucquin éditeur (qui publie notamment Michael Uras) a besoin de nous pour assurer la survie de sa maison. Pas seulement que nous achetions ses livres et que nous en parlions, même si c’est important : il lance aujourd’hui un appel à financement participatif. A nous de jouer !

Lucquin