Trois versions de la vie, de Yasmina Reza

Trois versions de la vie, de Yasmina Reza

C’est justement ça qui est excitant. L’intimité ordinaire. On ne peut pas toujours tenir son esprit dans les régions hautes. Je cherchais une pièce contemporaine écrite par une femme, et assez logiquement j’ai abouti à Yasmina Reza. Au départ, j’ai jeté mon dévolu sur Le Dieu du Carnage, et puis je suis tombée sur celle-ci, qui correspondait […]

Read More…

Alceste à bicyclette, de Philippe Le Guay

Tu passais dans le coin ? À l’Île de Ré ? Je ne sais pas pourquoi je n’avais pas encore pris le temps de voir ce film, moi qui aime tant Le Misanthrope (et Luchini, et Wilson). Mais enfin, comme on dit, mieux vaut tard que jamais… Cela fait trois ans que Serge Tanner a quitté le monde […]

Read More…

Manuel de mise en scène pour les passionnés de théâtre débutants ou expérimentés, d’Axel Sénéquier

La mise en scène est l’art de créer une représentation scénique à partir d’une oeuvre écrite. Elle comprend l’orchestration de plusieurs éléments : le lieu, le moment, le jeu des comédiens et la scénographie (décor, costume, lumière, son). L’agencement de ces parties offre au metteur en scène une variété infinie de possibilités pour s’exprimer. Si, […]

Read More…

Un autre que moi, de Véronique Olmi

Pourquoi tu m’as appelé, si tu veux pas me voir, hein ? Pourquoi tu m’as fait sortir de ce foutu miroir, tu t’imagines que ça me fait plaisir ? Que c’était facile ? Ah non, je n’aime pas me revoir à quarante ans. J’étais pas heureux à cette époque et même malheureux. Entre deux eaux, […]

Read More…

Birdman, d’Alejandro Gonzalez Iñarritu

A thing is a thing, not what is said of this thing. J’avais lu tellement d’avis dithyrambiques sur ce film que j’avoue, j’avais un peu peur de le voir et d’être déçue, comme cela arrive parfois avec les œuvres encensées par la critique. Mais je me suis décidée l’autre soir, je ne sais trop pour […]

Read More…

Il faut sauver l’ATAO !

Si vous n’êtes pas orléanais, vous ne connaissez sans doute pas l’ATAO, et c’est dommage, parce que c’est un des trucs bien dans cette ville. L’ATAO, donc, Association Théâtre Aujourd’hui Orléans – est une association de spectateurs qui organisent bénévolement l’accueil de spectacles professionnels qu’ils veulent partager avec le plus grand nombre : le but, […]

Read More…

Un crime délicat, de Sérgio Sant’Anna

Je suis critique. Une telle déclaration, en dépit de la gravité de ce que je m’apprête à narrer ici, me fait sourire vu les connotations de ce mot. Mais ce sont précisément ces ambiguïtés qui m’incitent à me définir ainsi, car j’aurais pu dire tout de suite que je suis un critique de théâtre professionnel, […]

Read More…

La Vénus à la fourrure, de Roman Polanski

Rien de plus sensuel que la douleur, rien de plus excitant que l’avilissement. Je ne connais pas tous les films de Polanski, mais ceux que j’ai vus m’ont la plupart du temps assurément troublée et intéressée, et j’étais du coup assez curieuse de découvrir sa dernière oeuvre. Quant au roman éponyme de Leopold von Sacher-Masoch (auteur […]

Read More…

Rapport intime, de Didier Van Cauwelaert

Deux âmes soeurs qui se rencontrent, le hasard, un coup de foudre, la décision mutuelle de s’unir pour la vie… Et puis le temps qui passe, le quotidien qui s’installe, la jalousie qui s’immisce, la passion qui s’émousse… Un jour c’est la rupture, le départ et, pour l’un des deux au moins, l’insupportable solitude. On […]

Read More…

Roberto Zucco, de Bernard-Marie Koltès

Je suis le meurtrier de mon père, de ma mère, d’un inspecteur de police et d’un enfant. Je suis un tueur. Roberto Zucco est la dernière pièce de Bernard-Marie Koltès, mort du sida en 1989. Inspirée d’un fait divers réel, la pièce retrace l’errance du tueur en série italien Roberto Succo, quelques jours entre le moment où […]

Read More…

Dix ans, de Marie-Ange Munoz

Ce serait idéal, « un nouveau coeur ». Capable des sentiments les plus beaux, les plus purs… mais qui n’a pas encore vécu, je veux dire vierge, qui n’a pas encore aimé, qui n’a pas souffert… Je prends le risque de l’opération, Docteur, le mien aussi est condamné. L’autre soir, j’ai dîné avec une de mes amies […]

Read More…

Une séparation, de Véronique Olmi

  Cela va vite, une séparation. Il suffit d’un mot pour défaire des mois, des années d’amour, c’est comme dynamiter sa maison, on craque une allumette et tout s’effondre. Étrange que ce soit si simple de se quitter. Étrange qu’il n’y ait de procédure que pour les gens mariés. Pour nous deux, une lettre et c’est déjà beaucoup. Un […]

Read More…

Bloc notes

* Hier a été dévoilée la thématique du salon du livre 2014 : cette 34ème édition, qui se tiendra à la porte de Versailles du vendredi 21 mars au lundi 24 mars 2014, mettra à l’honneur les lettres argentines en recevant une délégation de trente écrivains parmi les plus représentatifs de la littérature argentine contemporaine. Un des événements majeurs des « Lettres argentines à […]

Read More…

Ex-Voto, de Xavier Durringer

  Moi, je voulais plus bouger de là, on était bien tous les deux en rase campagne. Je voulais te parler, juste parler avec toi, tout te raconter jusqu’au bout toute ma vie avant toi, tout ce qui s’était passé. Ma vie, c’est un enchaînement incroyable de trucs vraiment sans importance, avec des éclairs furtifs […]

Read More…

A moi seul bien des personnages, de John Irving

Quand on n’a pas lu un livre, on ne peut pas savoir de quoi il parle, William. Il vaut mieux attendre. L’heure viendra de lire Madame Bovary quand tu auras vu s’anéantir tes espoirs et tes désirs romantiques, et que tu croiras que l’avenir ne te réserve plus que des relations décevantes, voire destructrices. Val et François […]

Read More…

Le Misanthrope, de Molière

Ah ! Rien n’est comparable à mon amour extrême ; Et dans l’ardeur qu’il a de se montrer à tous, Il va jusqu’à former des voeux contre vous. Oui, je voudrais qu’aucun ne vous trouvât aimable, Que vous fussiez réduite en un sort misérable, Que le ciel en naissant ne vous eût donné rien, Que […]

Read More…

Dom Juan, de Molière

Quoi qu’il en soit, je ne puis refuser mon coeur à tout ce que je vois d’aimable, et dès qu’un beau visage me le demande, si j’en avais dix mille, je les donnerais tous. Les inclinations naissantes, après tout, on des charmes inexplicables, et tout le plaisir de l’amour est dans le changement. […] Il […]

Read More…