Joyeux Noël !

Je vous souhaite à tous un Noël plein d’amour, de rêves et de poésie !

En attendant Noël – Les décorations

On continue notre série de Noël, avec aujourd’hui, le reste des décorations puisque je vous ai déjà montré la couronne !

Commençons par l’élément central, le sapin. Pas de gros changements : je l’ai mis à la même place que l’an dernier, simplement je l’ai installé sur un meuble plus haut. Sinon toujours autant de lumière, une dominante doré/rose et cette année plus de touches de rouge (les photographies ne lui rendent pas du tout justice). Au pied j’ai installé dans un panier les petites pochettes de mon calendrier de l’Avent :

Cette année, j’ai davantage investi les autres pièces, qu’habituellement je ne décore pas. J’ai racheté deux petites maisons en céramique blanche pour l’entrée (ça ce sont des décorations qui restent toute l’année). L’an dernier après les fêtes j’avais aussi trouvé un casse-noisette, j’en voulais un depuis longtemps et je l’ai installé dans le bureau mais comme je suis en train de faire quelques aménagements dans cette pièce, il ne va peut-être pas rester sur le bureau. Enfin, en octobre, j’avais craqué sur des petits sapins pliables en papier, trouvant ça hyper original (tu m’étonnes, on en a vu partout) et n’ayant pu choisir entre le vert et le rouge, j’ai pris les deux, et je les ai mis dans la chambre. J’ai aussi utilisé les branches de baies rouges qui me restaient après la fabrication de ma couronne : j’en ai mis dans un bouquet, avec le reste de l’eucalyptus, dans la cuisine et j’ai planté les brins qui restaient dans mes plantes !

Et voilà pour la saison des lumières ! Vous aussi vous avez installé vos décorations, ou vous attendez un peu ?

Joyeux Noël

Nous y sommes. Noël. Un Noël particulier, cette année les festivités seront un peu spéciales, en petit comité, pas forcément comme on aurait voulu, mais on peut tout de même en faire un Noël magique. Retrouver le vrai sens de cette fête : se retrouver avec ceux qui comptent vraiment (même si certains qui comptent vraiment ne seront pas là), discuter, s’aimer. Se nourrir d’amour.

Alors, sans arrière-pensée, sans « malgré tout », sans « le plus possible », sans point d’interrogation, je vous souhaite un joyeux Noël.

Instantané #123 (lire devant le sapin)

Le moment le plus agréable de la journée, en ce moment…

En attendant Noël : décoration de la maison

Cette année, comme beaucoup, j’avais vraiment hâte de décorer mon sapin histoire de mettre un peu de magie parce que là, on ne peut pas dire, mais le réel il y en a vraiment marre. Alors j’ai un peu attendu, et je l’ai fait jeudi soir. Je voulais attendre dimanche, en fait, mais l’envie se faisait trop pressante. Donc j’ai déménagé une partie du salon (j’ai choisi de changer l’emplacement du sapin, cette année : je ne voulais plus le mettre devant les livres, je voulais un mur blanc pour qu’il soit mieux mis en valeur) et installé le roi des forêts dont on ne voit vraiment pas la verdure : l’an dernier j’avais trouvé que c’était vraiment limite niveau guirlandes lumineuses, donc j’en avais en fin de saison récupéré une ; et cette année, comme j’ai de la suite dans les idées mais pas trop de mémoire, j’en ai racheté une en octobre. Quand il est allumé, le sapin doit donc se voir depuis la lune et c’est tant mieux, car c’est bien l’idée de la tradition : mettre de la lumière. Et à part ces guirlandes, pas de nouvelles décorations en tout cas pour le moment (je voulais un nutcracker en bois pour mettre à côté, mais c’est loupé pour cette année), par contre j’ai eu le plaisir de retrouver celles que j’avais fabriquées l’an dernier avec mes petites mains et l’orange sent toujours l’orange c’est merveilleux.

Donc voilà le résultat :

J’ai aussi refait ma couronne pour mettre sur ma porte d’entrée. Evidemment, j’avais prévu des petits achats de matériel pour la faire plus jolie (et notamment un rond pour la base), mais j’ai été prise au dépourvu, donc j’ai refait avec ce que j’avais. En même temps, à part mes voisins de palier et les gens de l’équipe de nettoyage, à qui j’espère que ça donne le sourire, et moi quand je rentre, je ne pense pas qu’elle va être vue par beaucoup de monde. Mais quand même. Et la décoration surprise : il y a déjà plein de petits paquets sous le sapin, parce qu’il se trouve qu’en plus de mon calendrier de l’avent saperlipapier et de mon calendrier chocolats, ma maman, pendant le confinement (le vrai) m’en a confectionné un géant et j’ai vraiment hâte de savoir tout ce que contiennent ces paquets !!! Et bien sûr, ma petite lutine au milieu des plantes ! Et les bougies et les lumières déjà là en temps normal !

En attendant Noël : décoration

C’est désormais la tradition : le 1er décembre, je fais mon sapin de Noël. Cette année c’était un dimanche donc ça tombait plutôt bien, et il faisait un temps tout moche (comme d’habitude) : tous ces trucs qui brillent étaient vraiment bienvenus. J’ai, encore plus que d’habitude, insisté sur le doré et les symboles solaires (je rappelle : Sol Invictus). J’en ai vraiment besoin : je suis au bout du bout question épuisement physique, nerveux, émotionnel, existentiel (je crois même que je tire trop sur la corde) et j’ai vraiment besoin de douceur et de lumière et de chaleur à défaut de pouvoir aller crapahuter dans les bois.

Je n’ai rien acheté de nouveau contrairement aux autres années. Le sapin en est à son quinzième Noël. Comme nouvelle décoration j’avais une jolie boule artisanale marquée à mon prénom que ma tante a achetée au marché de Noël de Strasbourg et qu’elle m’a offerte à Noël dernier, elle n’avait donc pas eu l’occasion de servir (et le miracle : elle est parfaitement assortie à l’ensemble). Et, toute à mes activités créatives du moment, j’en ai fabriqué : une petite guirlande avec des battons de cannelle et des tranches d’orange séchées ; j’ai essayé de faire des petites choses en pâte à sel, mais là ce n’était pas réussi ; par contre, j’ai tenté la pâte autodurcissante faite maison, et je suis totalement convaincue, c’est facile et ça permet de fabriquer des choses originales pas seulement pour Noël. Je referai. Et j’ai ajouté quelques feuilles de Ginkgo, ce n’était pas prévu mais l’idée m’est venue subitement en les voyant sur la table.

J’ai cette année choisi de faire trôner le sapin complètement au milieu des bibliothèques (d’année en année, je le décale), et sur une console plus haute que d’habitude. A côté il y avait un sombre bordel de livres à trier que je ne voulais pas mettre ailleurs, je l’ai donc camouflé sous du voile d’hivernage qui me restait, ça fait effet neige et constitue un vallonnement pour poser le joli calendrier de l’avent Gallison et quelques papillotes. Sur les bibliothèques : quelques guirlandes lumineuses dans des pots, des petites maisons et ours en peluche tout mignons. Il ne manque plus que les cadeaux (et cette année comme il y a les enfants (pas les miens hein, vous n’avez pas loupé de grande nouvelle) il va y en avoir beaucoup et ce sera joyeux, et vu ce que nous avons subi cette année ça ne sera pas de trop).

J’ai parfaitement conscience que l’ensemble fait parfaitement bordélique avec les bibliothèques en désordre derrière, mais en même temps c’est moi !

De plus près :

Et puis cette année j’ai innové aussi niveau calendrier de l’Avent, et je m’en suis offert un très joli chez mon chocolatier artisanal préféré, Sébastien Papion !

En attendant Noël : décoration
Calendrier de l’Avent

Dernière innovation : j’ai fabriqué une couronne pour mettre sur ma porte d’entrée. L’idée m’est venue subitement, et là encore j’ai tout fait moi-même, et je n’ai strictement rien acheté. Cet été j’avais fabriqué un cercle en bambou dans l’idée de faire un attrape-rêves, mais au final je n’étais pas satisfaite car ce n’était pas du tout rond et beaucoup trop irrégulier, j’avais donc renoncé mais gardé le cercle. Je l’ai donc repris, recouvert le haut de trois fausses branches d’eucalyptus que j’avais gardées d’un bouquet artificiel qui ne me plaisait plus et en bas, j’ai d’abord mis un ruban mais ça ne suffisait pas donc j’ai pensé à ces fagots de brindilles que j’avais conservés de bouquets de fleurs et mis dans mon « panier nature », je les ai défaits et enroulé avec le fil de fer qui les tenait, j’ai ajouté une guirlande en plumes que je mets d’habitude dans le sapin, quelques pommes de pin, des boules, et voilà ! La photo ne lui rend pas trop justice mais je suis contente de moi, c’est l’essentiel !

Couronne de Noël
Couronne de Noël

Et vous, Noël, ça se prépare ?

En attendant Noël : le sapin

C’est toujours une activité très importante pour moi, décorer le sapin de Noël. Pas seulement parce que cela apporte un peu de gaîté dans ces jours les plus courts de l’année, où il fait nuit tout le temps surtout quand il pleut, mais aussi parce que ça a quelque chose de très symbolique : comme j’aime à le rappeler, le sapin (contrairement à la crèche) est une tradition païenne, liée à l’antique fête du solstice d’hiver : ces « fêtes de fin d’année », où l’ancienne année meurt pour être remplacée par la nouvelle qui commence alors que le soleil gagne son combat contre l’ombre (les jours commencent à rallonger) s’étendent de Samain/Halloween devenu Toussaint jusqu’à l’Épiphanie voire la Chandeleur (Imbolc). Qu’il s’agisse du paganisme celte, nordique ou latin, c’est bien lui, le soleil, qui est à l’origine de nos traditions : le 25 décembre, c’est le Dies Natalis Solis Invictis (sol invictus pour les intimes), jour de naissance du soleil invaincu (le dieu, qui est mort, renaît du ventre de la déesse). C’est donc bien la lumière la divinité qui est fêtée.

Bref, étant de plus en plus païenne, j’ai insisté particulièrement cette année, pour ma décoration du sapin (que j’ai un peu décalé spatialement pour le mettre davantage en valeur face à la fenêtre) sur les symboles cosmiques : la Lune, les Etoiles et bien sûr moult symboles solaires ronds et dorés (c’est déjà le cas d’habitude mais là c’est complètement assumé). Ce qui est bizarre, c’est que j’ai beau avoir mis les mêmes choses que d’habitude (j’achète une décoration par an) il me semble beaucoup plus consistant que d’habitude… Au sommet, j’ai mis un petit ange que j’ai acheté cet été, qui à la base n’était pas un sommet de sapin mais que j’ai un peu bricolé. Là encore, ça représente pour moi la lumière (et une protection dont j’ai bien besoin).

La bande originale, cette année, était une playlist hétéroclite, dans une odeur d’épices ; les nourritures terrestres : du chocolat chaud à la cannelle, et du Panettone traditionnel.