Salade d’été

Salade de lentilles

Alors vous allez dire que je ne me foule pas trop aujourd’hui niveau recette : quoi de plus simple qu’une salade ? Et vous n’aurez pas tort. Néanmoins, ce sont parfois les choses les plus simples qui sont les meilleures, et j’adore cette petite salade de lentilles que je fais assez régulièrement, d’autant que j’ai découvert les lentilles très récemment : mon père les ayant en horreur (et c’est un euphémisme), ma mère n’en faisait jamais, et je n’en avais donc jamais mangé. Mais il y a deux ans, dans le Thalys, on m’en a servi en entrée, et j’ai trouvé ça en fait super bon, et je me suis donc mise à en cuisiner. Donc je vous propose aujourd’hui ma salade de lentilles, qui n’a d’ailleurs rien de révolutionnaire.

Pour quatre personnes

Qu’est-ce qu’il nous faut ?

Salade de lentilles

− environ 150g de lentilles
– un bocal de maïs
– une boîte de dés de Feta
– 4 tranches de saumon fumé
– de la vinaigrette

Comment on fait ?

− A l’avance, préparer les lentilles : les rincer rapidement puis porter à ébullition dans 3 fois leur volume d’eau, et faire cuire pendant 20-25 min ; égoutter et réserver au frais
– Couper les tranches de saumon en dés
– Mélanger les lentilles, le maïs, le saumon, les dés de Feta
– Ajouter la vinaigrette et mélanger à nouveau
– servir ou remettre au frais si ce n’est pas pour tout de suite !

salade de lentilles

C’est simple comme bonjour, très rapide, parfait pour le pique-nique, la lunch-box ou les soirées chaudes, super joli et sain, et franchement très bon ! Que demander de plus, sérieusement ?

Les petites tartines du dimanche soir

Sans titre

Le dimanche soir, c’est triste. Enfin, personnellement, ce que je reproche surtout au dimanche, c’est d’être la veille du lundi (quand je ne travaille pas le lundi, ça arrive certaines années, j’aime le dimanche soir. C’est le lundi soir que je n’aime pas, du coup. Encore que cette année, je ne travaille pas trop tôt le lundi matin, donc c’est acceptable. Bon, de toute façon, comme je l’ai déjà dit, je suis faite pour être épouse de milliardaire freelance (les deux n’étant d’ailleurs pas incompatibles, pensons à Jennifer). Enfin bref).

Donc, le dimanche soir, je n’ai pas très très envie de cuisiner (oui, ma perfection a des limites). Pas très très envie d’abandonner mes occupations épanouissantes du week-end pour me mettre aux fourneaux. Parfois, je commande une pizza. Parfois, je sors un plat surgelé du congélateur. Parfois, je réalise ces petites tartines dont, dans ma grande bonté, je vais vous donner la recette (simplissime). Attendu que c’est un « plat » à base de fromage (aliment qui constitue de toute façon une part essentielle de mon régime alimentaire),pas amateurs, fuyez.

Donc, déjà, il nous faut du pain. Je conseille les miches tranchées ou du pain à peu près plat (avec la baguette, c’est un peu plus pénible). Sur ce pain, je tartine (d’où le nom) une jolie couche d’un mélange moutarde/fromage à la crème (type Philadelphia). Puis des tranches de mozzarella cuisine (la vraie rend trop d’eau, c’est un désastre) ou de tout autre fromage à fondre type raclette, toastinettes à burger etc. Puis je passe sous le grill environ 7 min, le temps que le fromage soit bien fondu. Ensuite, je dépose sur un lit de mesclun (ou de roquette ou de n’importe quelle autre salade, mais je suis snob, je ne mange que du mesclun).

Et voilà !