Du Vent, de Xavier Hanotte

Tu veux rester le capitaine de ton navire ? A la bonne heure ! Ça ne t’interdit pas de suivre le vent… Je vais te dire : si tout le monde faisait comme toi, au nom d’une prétendue intégrité artistique, l’écriture s’apparenterait à du cabotage, voire à du pédalo dans une piscine. L’audace, mon vieux, ça […]

Read More…

Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits de Salman Rushdie

Imaginons la race humaine comme s’il s’agissait d’un seul individu, proposa Ibn Rushd, l’enfant ne comprend rien et se cramponne à la foi parce qu’il ne dispose pas du savoir. La lutte entre la raison et la superstition peut être considérée comme la longue adolescence de l’humanité et le triomphe de la raison sera sa […]

Read More…

Bilan des prix littéraires d’automne 2016

Comme l’an dernier, petit bilan des prix littéraires d’automne. Cette année, je n’ai pas eu beaucoup de nez, et j’ai bien cru, à un moment, que mon score avoisinerait le zéro… Heureusement que les jeunes sont là ! Les lauréats de cette année sont donc : – Prix du roman FNAC et Prix Goncourt des lycéens : Petit […]

Read More…

Un Bon Écrivain est un écrivain mort, de Guillaume Chérel

Augustin Traquenard n’hésita pas un instant. Il accepta d’emblée la proposition de venir animer une rencontre littéraire, durant un week-end, au monastère de Saorge. Elle était arrivée par courrier, adressé par un mystérieux inconnu. […] Et à lieu exceptionnel, hôtes exceptionnels. Le courrier précisait qu’autour de cette table ronde censée déclarer officiellement ouverte la cérémonie […]

Read More…

L’Eveil, de Line Papin

C’est drôle parce que ça a commencé comme ça, par moi fascinée qui découvre cet homme voilé ; et ça a continué, tout le temps, comme ça, avec moi fascinée qui soulève les voiles un à un sans trouver jamais, en dessous, aucun visage ; et maintenant me voilà seule face à cet homme ligoté […]

Read More…

Le Vieux Saltimbanque, de Jim Harrison

Il y a quelques années, alors qu’après de soixante ans je ressentais de manière poignante la menace de la mort, je me suis dit : « Le moment est venu d’écrire mes mémoires. » Ce que j’ai fait. Mais la vie en a décidé autrement et, plus de quinze ans après, je ne suis toujours pas mort, […]

Read More…

L’Autre qu’on adorait, de Catherine Cusset

Tu as hésité à me parler de cette humeur qui envahit ta vie telle une marée noire et tue en toi tout désir, de ce vide qui t’engloutit comme des sables mouvants. En nommant ce néant, tu tentes de lui donner une existence, de le mettre à distance, de construire une défense. Mais quel rapport […]

Read More…

Muse, de Jonathan Galassi

Paul n’était pas entré dans l’édition à une époque où avec un peu d’argent et beaucoup de travail on pouvait construire quelque chose comme Impetus ou P&S. En outre, il n’avait pas les fonds ni le culot nécessaires pour créer sa propre entreprise. A son arrivée dans la profession, la plupart des petites maisons avaient […]

Read More…

Cannibales, de Régis Jauffret

A votre âge, vous savez sans doute que les amours sont des ampoules. Quand elles n’en peuvent plus de nous avoir illuminés, elles s’éteignent. Il serait sot et vain de vouloir leur ouvrir le ventre pour tenter de les ranimer. Autant chercher à réparer un coucher de soleil au lieu d’accepter la nuit et attendre […]

Read More…

Désorientale, de Négar Djavadi

Tout ce que je sais c’est que ces pages ne seront pas linéaires. Raconter le présent exige que je remonte loin dans le passé, que je traverse les frontières, survole les montagnes et rejoigne ce lac immense qu’on appelle mer, guidée par le flux des images, des associations libres, des soubresauts organiques, les creux et […]

Read More…

Comme une respiration, de Jean Teulé

Sur la même terre, tant de laideur et de beauté à la fois. Ça m’en fout les larmes aux yeux lorsque je tourne autour d’elle et puis ça m’apaise. Combien de printemps encore l’entendrai-je chanter ? Elle, bâtie sous Henri IV — assassiné pour cause de religion —, continuera sans doute pendant des siècles mais moi, combien de […]

Read More…

L’Insouciance, de Karine Tuil

Mais voilà, il n’a pas envie d’être réaliste, le réel, c’est la guerre, la perte, la mort, le manque de désir, le réel, c’est l’ennui, la répétition. Marion lui propose peut-être un mirage, une fiction, mais « elle est du côté de la vie, quand tout en moi penche vers la mort ». Il le redit à […]

Read More…

Journal d’un homme heureux, de Philippe Delerm

Bonheur de ces années, de ces amis, de ces moments où personne n’essaie d’épater l’autre ; plaisir de ces soirées où l’on parle juste comme ça, mais où l’on pourrait presque se taire ensemble. Plaisir aussi d’être avec les enfants, et de leur créer des images. En marchant lentement vers la maison, mélancolie de tout […]

Read More…

L’Indolente, le mystère Marthe Bonnard de Françoise Cloarec

Comme un peintre, comme un amant, Pierre ne se lasse jamais de regarder le corps ferme et menu, équilibré, hautement désirable de Marthe. Elle devient sa muse, sa reine, sa déesse peut-être. Jeune, sensuelle et lumineuse, elle représente l’image de la femme. Elle s’offre à lui, gracieuse et téméraire. Avec elle il apprend l’amour, la […]

Read More…

L’Installation de la peur, de Rui Zink

La peur prend des proportions capitales. La peur est sage. La peur sait ce qui est bon pour nous. La peur s’inquiète. La peur n’est jamais loin. Elle est toujours près de nous. Plus près que ce que nous croyons, même quand nous la croyons loin. La peur est juste. La peur est vérité. La […]

Read More…

Le Souffle, de Denis Strulevitch Marrisson

Trente ans ont passé et l’on n’a rien vécu. Pourtant, quelquefois, à lire un livre, à regarder un dessin, on reconnaît un écho de sa vie profonde. Mais des hauteurs de cette brusque exaltation, on retombe dans les abîmes de la stérilité. Et l’esprit absolu et total que l’on était devenu, l’instant d’un espace, n’est […]

Read More…

Un si long chemin jusqu’à moi, de Fabienne Périneau

Arielle, Mathieu et Jack respirent maintenant le même air dans cette voiture, alors que chacun d’eux aurait dû se trouver ailleurs. Arielle dans un avion pour Tokyo. Jack dans un autre pour Londres. Et Mathieu dans une clinique à Paris. Si l’Eyjafjöll ne s’était pas réveillé, la vie les aurait dispersés. Un premier roman, qui […]

Read More…

Romanesque, de Tonino Benacquista

Mais avaient-ils aimé un seul de leurs semblables plus qu’eux-mêmes ? Au point de perdre tout bon sens ? Avaient-ils connu l’ardeur et l’embrasement ? Avaient-ils atteint ce point d’incandescence au contact de l’autre ? Avaient-ils été dévorés d’impatience hors de sa présence ? Avaient-ils à la fois défié Dieu, les hommes et la mort […]

Read More…
Ce qui reste de la nuit

Ce qui reste de la nuit, d’Ersi Sotiropoulos

La question est : qui peut écrire la meilleure poésie, songea-t-il, lui-même ou l’autre ? Lui-même, à la vie rangée, penché sur son bureau, timoré, l’esprit bombardé de désirs et des plus ardents fantasmes, fantasmes qu’il n’assouvira jamais et il le sait bien ? Ou l’autre qui se rue sur la vie sans aucune limite, […]

Read More…

Danse d’atomes d’or, d’Olivier Liron

Je revois mes nuits d’amour avec Loren comme une seule nuit d’amour. Une seule nuit et mille et une nuits d’amour, c’est comme si une nuit d’amour n’existait pas en elle-même mais dans un continuum d’espace et de temps ; au sein de toutes les nuits passées ensemble, chaque nuit se déploie singulièrement, chaque nuit […]

Read More…
L'Absente

L’Absente, de Lionel Duroy

Ecrire, ce sera comme si tu t’élevais soudain de la lourde terre pour t’accorder une autre vie qui te permettra de regarder de haut la première, celle où tu marches aujourd’hui à tâtons, stupide et aveugle. Ecrire te rendra inaccessible à la bêtise et à la cruauté du monde. Ils pourront bien te piétiner le […]

Read More…
D'extase et d'amour féroce

D’extase et d’amour féroce, de Dylan Landis

Rainey Royal, dans la salle de lecture de la New-York Public Library, examine de si près la photo du livre qu’elle peut sentir l’odeur du papier. Ses cheveux brillants s’étalent sur la page. Sainte Catherine, ce n’est pas seulement les tentations : c’est aussi la patronne des artistes, bon sang — exactement ce dont Rainey a […]

Read More…

Le Testament du bonheur, de Robert Colonna d’Istria

Un grand livre est à la fois agréable et profond, léger et dense. Ce n’est sans doute pas le cas de ce curieux Fond de frigo. Drôle, tendre, fantastique, émouvant, le dernier livre de Cristiano Lobtandore ne mérite aucun de ces qualificatifs. Il brille par ce qui lui manque. Ce qui ne signifie pas qu’il […]

Read More…