Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits de Salman Rushdie
Romans

Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits de Salman Rushdie

Imaginons la race humaine comme s’il s’agissait d’un seul individu, proposa Ibn Rushd, l’enfant ne comprend rien et se cramponne à la foi parce qu’il ne dispose pas du savoir. La lutte entre la raison et la superstition peut être considérée comme la longue adolescence de l’humanité et le triomphe de la raison sera sa … Lire la suite

En plusieurs foi(s), de Cécile Déroudille
Elle regarde la télé

En plusieurs foi(s), de Cécile Déroudille

Je suis tombée sur ce documentaire tout à fait par hasard, et je n’ai même pas fait attention au fait qu’il était plutôt à destination des enfants. Cela dit, ça ne fera de mal à personne de le visionner, tant les connaissances générales sur les religions sont souvent lacunaires. Cette série en cinq épisodes, tout … Lire la suite

Le Cantique des Cantiques, aux éditions Diane de Selliers
Essais/Poésie

Le Cantique des Cantiques, aux éditions Diane de Selliers

Texte d’amour mystique, hymne à l’amour charnel, grandiose métaphore poétique de l’amour divin, ce poème, entré dans le corpus biblique au IIIe siècle, émeut, fascine et interpelle. Il nourrit les interprétations de la Tora : le Talmud (IIe siècle avant notre ère – VIe siècle après), le Midrach Rabba et le Zohar (XIIIe siècle). Il … Lire la suite

Les Grands mythes, par François Busnel
Elle regarde la télé

Les Grands mythes, par François Busnel

J’ai voulu décaper les mythes grecs. Ôter les multiples couches de vernis (politique, philosophique ou artistique) que les siècles ont déposé sur ces récits. Cette série propose de raconter les mythes tels que les Grecs du Vème siècle avant J.-C. se les racontaient. Les Romains, puis l’Église chrétienne, les artistes de la Renaissance ou du … Lire la suite

L’Homme qui voyait à travers les visages, d’Eric-Emmanuel Schmitt
Romans

L’Homme qui voyait à travers les visages, d’Eric-Emmanuel Schmitt

Au début, je n’ai pas compris. Les gens ne prêtaient aucune attention à certains êtres que je voyais, des personnes parfois de taille standard, le plus souvent de format réduit. En quoi différaient-elles ? Elles surprenaient. A leur convenance, elles apparaissaient, disparaissaient, sans être arrêtées par les murs, les cloisons et les étages. Elles n’entraient … Lire la suite

Deconstructing Harry (Harry dans tous ses états) de Woody Allen
Elle se fait des films

Deconstructing Harry (Harry dans tous ses états) de Woody Allen

You have no values. With you its all nihilism, cynicism, sarcasm, and orgasm. — Hey, in France I could run for office with that slogan, and win! L’autre soir je cherchais des films mettant en scène des personnages d’écrivains. Il y en a une pléiade, évidemment, mais comme j’étais en outre un petit peu mélancolique … Lire la suite

Le Tout Nouveau Testament, de Jaco van Dormael
Elle se fait des films

Le Tout Nouveau Testament, de Jaco van Dormael

Il passait ses journées à inventer les nouvelles lois de l’emmerdement universel. Iconoclaste que je suis, j’avais repéré ce film dès sa sortie, et je me suis logiquement jetée dessus dès qu’il a été disponible en VOD… pour mon plus grand bonheur. Dieu existe. Il habite à Bruxelles, dans une tour coupée du monde, et … Lire la suite

Le Royaume, d’Emmanuel Carrère
Romans

Le Royaume, d’Emmanuel Carrère

Comment une petite secte juive, fondée par des pêcheurs illettrés, soudée par une croyance saugrenue sur laquelle aucune personne raisonnable n’aurait misé un sesterce, a en moins de trois siècles dévoré de l’intérieur l’Empire romain et, contre toute vraisemblance, perduré jusqu’à nos jours. Dans Un roman russe, Emmanuel Carrère écrivait : Ces phrases, et d’autres encore qui relèvent à la … Lire la suite

La mémoire du monde II, de Stéphanie Janicot
Romans

La mémoire du monde II, de Stéphanie Janicot

Bérit avait symbolisé l’alliance de mon peuple, qu’on appelait désormais les Juifs, avec Dieu, Shlomzion avait été le désir de vivre dans un monde en paix, une Jérusalem idéale, à laquelle j’avais renoncé, Soph et Sophia marquaient ma naissance en tant qu’être libre et indépendant. Ils étaient la philosophie de la Grèce comme ma maison … Lire la suite