Instantané : vu d’en bas

En passant devant un champ de boutons d’or, j’ai eu cette idée qui m’a saisie brusquement : et si je les photographiais depuis le sol ? Ni une ni deux, j’ai pris mon smartphone, lancé le retardateur, et posé l’appareil par terre au milieu des fleurs. Impossible de cadrer, impossible de faire la mise au point. Juste : faire confiance au hasard.

Et la magie est apparue. Voir les fleurs d’en bas. C’est un nouveau point de vue sur le monde, tel qu’on ne le voit jamais, mais tel que le voient chaque jour insectes et petites bêtes, l’infiniment petit à côté duquel les petites fleurs paraissent infiniment grandes. L’impression d’être un Minimoy, m’a dit une copine…

Instantané : il faut cultiver notre jardin

« Cela est bien dit, répondit Candide, mais il faut cultiver notre jardin ».

Proposition de sagesse, que j’ai donc suivie, même si à défaut de jardin, je cultive mon balcon. Mais l’idée est la même : s’occuper des choses terrestres, que l’on peut maîtriser. Une activité calme, physique, qui repose l’esprit. Mettre les mains dans la terre, cela fait un bien fou.

C’est aussi une activité de saison, riche en symboles : au printemps, tout renaît et commence à pousser.

Alors j’ai nettoyé le balcon, préparé les pots. Je suis allée en jardinerie acheter tout ce dont j’avais besoin : du terreau, des fleurs (pélargonium rouge et pétunias), des tomates cerise de plusieurs variétés, des salades, des herbes aromatiques. Et j’ai planté. Et ça m’a apaisée.

Et maintenant, mon balcon est prêt pour les belles saisons !

En mots et en images : avril 2022

Les mots…

Pas d’humeur à faire des blagues // Tempête dedans, tempête dehors // Réalignement d’urgence : se recentrer sur l’essentiel // Un choix à faire // Dimanche au soleil. Les tulipes jolies // Grosse fatigue // Un peu de peinture // Un choix fait mais une porte qui reste ouverte // La priorité, c’est ça // La saison des pivoines // En vacances… enfin, pour ainsi dire // Peu convaincue // Coup de massue // Changement de décor // Une jolie visite // Toujours des fleurs // Je suis la reine de coupes // Laisser s’envoler // Mettre les fleurs à sécher // Là où je ne veux plus être // Ecrire la lumière // Une autre décision // Promenade revivifiante // Le symbolisme du papillon // L’épuisement // Mettre du beau

Les images…

Instantané : Carpe Diem

Dimanche dernier, il faisait un temps splendide, chaud et ensoleillé, idéal pour une jolie promenade. Ce que j’ai donc fait, toujours focalisée sur mes arbres en fleurs (on ne se refait pas), et notamment ceux que j’avais vus en passant en voiture, mais que je n’avais pas vraiment visités. Et je me suis rendu compte que les fleurs commençaient déjà à passer, et que même, certains arbres éclatants quelques jours plus tôt n’étaient déjà plus du tout en fleur.

Elle passe tellement vite, cette saison des arbres en fleur. Elle nous rappelle de cueillir le jour, d’en profiter, parce que cela ne dure pas. A peine écloses, les fleurs se transforment déjà en autre chose. Bientôt, nous aurons d’autres plaisirs du printemps, mais pour l’heure nous sommes revenus en hiver, ce qui, pour de certaines raisons, et nonobstant que cela me chagrine car décidément l’hiver n’est pas ma saison, cela fait sens.

Alors, profitons des choses tant qu’elles sont là, sans remettre à plus tard…

En mots et en images : mars 2022

Les mots…

Il est important d’avoir où aller // ça semble dérisoire, mais… // ce qui est important // Ecrire, aimer // Le dernier bouquet de mimosa qui embaume le bureau // Inspiration // La promenade du dimanche et les arbres en fleurs // Un peu de beau // Writing Jar // Recentrée et alignée // (à peu près) // En ville sous le soleil // papeterie de printemps // Parfums et couleurs // Il pleut // Il pleut du sable du Sahara // Une surprise // Anniversaire // Si je pouvais exclure ça de ma vie, définitivement // Alignement // Un entretien // Ecrire, chercher // Welcome spring // Le blues dès le dimanche matin. Je ne veux plus y aller // Heureusement, il y a les arbres en fleur sous le soleil // Une petite dose de créativité printanière // Bouillir de colère // ça va durer encore longtemps ? // Promenade du dimanche // Le premier // trop vite // Le chaos

Les images…

Instantané : nuanciers floraux

Ce que j’adore apprendre avec l’aquarelle botanique, ce sont les nuanciers. Et les mélanges des couleurs pour parvenir à la teinte exacte de ce qu’on veut peindre. C’est une jolie activité, poétique et méditative. Alors dimanche dernier, pour fêter l’arrivée de la douce saison, je suis allée cueillir quelques fleurs dans le jardin, muscaris, narcisses et corète du japon, et je me suis amusée à en faire des tableaux colorés. Une activité que j’ai vraiment adorée, et que je referai certainement !

Instantané : un avant-goût de printemps

Nous sommes encore en hiver, mais ce n’est plus le même hiver. Les arbres sont toujours nus, mais certains commencent à bourgeonner timidement voire, pour les plus précoces, à se mettre en fleurs, comme le prunus, toujours pressé et le premier à ouvrir le bal poétique et coloré. C’est aussi la saison du mimosa qui se termine (le dernier bouquet de l’année embaume mon bureau à l’instant où j’écris), les crocus, narcisses et autres pâquerettes parsèment la pelouse, et les camélias se réveillent. Les jours rallongent et bientôt la nuit ne sera plus dominante.

Nous sommes encore en hiver, il ne faut pas se réjouir trop vite, il peut encore neiger et geler, mais on sent que c’est bientôt fini, les saisons intérieures. Dimanche dernier, il faisait magnifiquement beau, et je suis sortie me gorger de cette poésie naturelle. Et ça m’a fait du bien, de sentir le printemps qui s’annonce !