Pays Provisoire, de Fanny Tonnelier

Pays Provisoire, de Fanny TonnelierC’était désormais l’heure du bilan pour les deux jeunes femmes. Amélie avait trouvé formidable de connaître un pays si différent du sien. Elle considérait qu’elle avait eu une chance folle de pouvoir reprendre cette affaire et s’était beaucoup investie dans la réussite de sa boutique. Elle avait très bien gagné sa vie et même pu envoyer de l’argent à ses parents. Elle savait qu’ils lui constituaient un pécule à la banque pour son retour. Elle avait connu la tendresse avec Nicolas, son bel officier. En revanche, elle n’arrivait pas à accepter la destruction de son outil de travail, cela la mettait en colère et elle en voulait à tous ces révolutionnaires qui cassaient et brûlaient pour supprimer les privilèges des classes supérieures et soi-disant créer l’égalité. En tout cas, elle reconnaissait que sa vraie richesse résidait dans son sens créatif, son imagination et ses mains. Si elle en avait gros sur le coeur, grâce à son optimisme inné, elle restait sereine face à l’avenir. 

Un premier roman, qui nous emporte en Russie et dans en Europe, et nous offre un très beau portrait de femme.

Lorsque la Révolution Russe éclate en 1917, cela fait 7 ans qu’Amélie vit à Saint-Petersbourg, où elle tient une boutique de chapeaux. Mais les événements et le pillage de sa boutique l’obligent à rentrer en France avec son amie Joséphine. Un retour qui a des allures d’Odyssée, et qui sera l’occasion pour elle de revenir sur le passé, et de rencontrer Friedrich…

Un très joli roman, qui se lit avec beaucoup de plaisir, grâce à une construction narrative parfaitement maîtrisée, une écriture soignée, et surtout un merveilleux destin et personnage de femme, une femme libre, forte, indépendante, courageuse, et qui a une foi indéfectible en sa bonne étoile, qui lui permet de traverser les péripéties de la vie la tête haute, malgré les difficultés. Il y a dans ce roman de magnifiques pages sur les chapeaux, qui ne pouvait que toucher l’amatrice de fanfreluches que je suis. Il y a le romantisme  absolu de Saint-Petersbourg et des promenades en traîneau. Et il y a l’amour, comme une bouleversante surprise au milieu des pires difficultés. Tout pour me toucher donc, ce qui explique que j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à découvrir ce roman et la plume de son auteur, et que je vous le conseille vivement !

Pays Provisoire
Fanny TONNELIER
Alma, 2018

Bloc notes

* Du 7 au 10 novembre aura lieu  la 19ème édition du Salon International du Patrimoine Culturel au Carrousel du Louvre. Le Salon International du Patrimoine Culturel présente 320 exposants qui œuvrent pour la préservation et la mise en valeur du patrimoine : restaurateurs, artisans d’art, architectes, institutionnels, collectivités territoriales, associations, écoles, éditeurs… Le thème de cette année « Patrimoine et territoires » est au cœur des débats de société actuels autour de la préservation de notre héritage culturel local, national et international. Cette édition sera celle de la mise en avant des régions et des territoires grâce au patrimoine, une ressource historique ancrée dans les espaces qui s’inscrit comme une dimension essentielle du développement économique et culturel des territoires. Cette année, le salon propose à ses visiteurs trois nouveaux espaces qui constituent autant d’occasions de mieux connaître les métiers et les savoir-faire d’excellence. Le premier est dédié à la joaillerie et à l’orfèvrerie; le second est consacré au marché de l’art et le troisième, l’espace formations / démonstrations, qui permet de découvrir les offres de deux établissements spécialisés dans la joaillerie et le décor intérieur.

SIPC_banner300x300px

* Pour commémorer la Première Guerre mondiale, un grand appel est lancé au public afin de numériser des documents datant de cette période. La collecte de ces documents personnels s’effectuera dans une cinquantaine de lieux en France dont les deux tiers appartiennent au réseau des services d’archives départementales. Cette campagne de numérisation fait partie d’un vaste projet européen : Europeana 1914 -1918. Toutes les personnes ou familles qui conservent des documents datant de la Première Guerre mondiale tels que des journaux intimes, des carnets, des correspondances, des photographies, des tracts, des affiches…sont invitées à les faire numériser afin de sauver ceux-ci de l’oubli voire de la disparition. Des professionnels accueilleront les particuliers pour identifier les documents, les numériser et recueillir leur témoignage. Ceux-ci seront ensuite restitués au contributeur ou, si celui-ci le souhaite, confiés en don ou en dépôt à l’établissement qui assure la numérisation. Les personnes ne pouvant se déplacer peuvent aussi numériser elles-mêmes leurs documents à partir d’un appareil photo numérique et les charger directement sur le site Europeana 1914 -1918.

 grande_collecte_1

* Didier Van Cauwelaert (oui, je sais, j’arrive à le caser dans tous mes blocs notes, mais contrairement à ce qu’on pourrait croire il ne m’a pas engagée comme attachée de presse — il aurait tort, je fais le job gratuitement) est probablement atteint d’hyperactivité : après le sublime La femme de nos vies publié en mars et la pièce Rapport intime (en ce moment aux Bouffes-parisiens), en plus de sa candidature à l’Académie Française et de la présidence de l’Institut des lettres et des manuscrits, il vient de publier non pas un mais deux ouvrages, fort différents : le 23 octobre, un beau livre intitulé Les Abeilles et la vie, avec des photographies de Jean-Claude Teyssier (Michel Lafon) et le 7 octobre le Dictionnaire de l’impossible (Plon)

DC1

* Enfin, comme vous le savez peut-être, Stephen King, sera en France mi-novembre à l’occasion de la sortie de La clé des vents, et a très envie de rencontrer les fans de la série La Tour sombre, et comme il est aussi fan de Rock, c’est en partenariat avec Le Mouv que les éditions J’ai Lu proposent à 12 fans d’assister à une émission spéciale et de discuter avec leur idole le 15 novembre de 13h à 14H. Pour tenter votre chance, il vous suffit de remplir un petit questionnaire : CLIC

tour_sombre_news_93