Poulet à la moutarde

Poulet à la moutarde

Une petite recette très simple, mais qui fait bien son effet. La première que je vous propose réalisée dans ma nouvelle cuisine, qui me change la vie !

Pour deux personnes

Qu’est-ce qu’il nous faut ?

Poulet à la moutarde
− 2 escalopes de poulet
– 300g de champignons
– 20cl de crème fraîche
– de la mouarde (environ 1cs) de préférence à l’ancienne
– de l’huile d’olive
– une branche de thym

Comment on fait ?

− Émincer les champignons et les faire revenir dans un peu d’huile d’olive.
– Couper le poulet en lamelles, et le faire revenir lui aussi.
– Ajouter la crème fraîche, la moutarde, le thym, bien mélanger et laisser mijoter un peu quelques minutes.

Poulet à la moutarde
– Enlever le thym, ajouter les champignons, mélanger, laisser mijoter 2 minutes !
– Et voilà, c’est prêt !

Poulet à la moutarde

By Syl

Poulet Shahi Korma

Poulet Shahi KormaCe n’est pas vraiment une recette de fêtes (encore que, après tout, on mange bien ce qu’on veut pendant les fêtes) mais hier soir j’avais envie de faire ça. J’adore la cuisine indienne, et en particulier ce plat (et les naans…), que je commande très souvent (ou alors je prends la version agneau). Du coup, j’ai eu envie d’essayer d’en faire moi-même : ce n’est pas très sorcier, ça demande juste de s’y prendre un peu à l’avance (à cause de la marinade) et d’avoir pas mal d’épices à sa disposition (ce qui exige un petit investissement la première fois). Après, c’est assez simple.

Pour deux personne

Qu’est-ce qu’il nous faut ?

Poulet Shahi Korma− 2 beaux filets de poulets
− 2 yaourts nature à la grecque
– 1 oignon
– environ 100g de noix de cajou non salées
– environ 100 g d’amandes décortiquées non salées
– 1 grosse cuillère à café de curcuma
– 1 grosse pincée de cardamome, quelques feuilles de coriandre et 1 grosse pincée de gingembre râpé
– 5 clous de girofle
– 15g de beurre
– Pour l’accompagnement : du riz Basmati

Comment on fait ?

A l’avance : préparer la marinade en mélangeant le yaourt avec le curcuma ; couper le poulet en dés, le mélanger à la marinade et placer au frais une dizaine d’heures.

Ensuite, au moment de la préparation :
– Avec un pilon, écraser les noix de cajou et les amandes jusqu’à obtenir une sorte de pâte : ça c’est si on veut une préparation traditionnelle, mais c’est long et fatigant donc on peut aussi passer au hachoir ou au mixeur. Ce qui, ne nous voilons pas la face, est assez long aussi : je conseille donc de s’y prendre à l’avance et de le faire en plusieurs fois, afin d’éviter que les fruits (et le moteur du robot) ne chauffent de trop. Attention aussi à ne pas faire tourner trop longtemps sans mélanger, car la pâte colle aux rebords !
– Émincer l’oignon
– Dans un wok, faire revenir les oignons dans le beurre (on peut aussi, à ce stade, ajouter une gousse d’ail hachée mais je suis intolérante à l’ail donc je n’en utilise pas) pendant environ 2 minutes
– Verser la pâte amandes/noix de cajou et bien mélanger avec une spatule en bois
– Ajouter la cardamome, le gingembre et la coriandre, puis le poulet et la moitié de la marinade. Ça ne ressemble pas à grand chose, c’est normal.
– Laisser cuire à feu moyen une dizaine de minutes en remuant régulièrement ; à mi-cuisson, ajouter le reste de la marinade (pour ma part, j’avais mis un peu trop d’amandes et de noix de cajou donc j’ai rallongé la marinade avec un yaourt de plus.
– Pendant ce temps, faire cuire le riz

Et voilà ! Ce n’est pas tout à fait comme au restau niveau texture et couleur (mais comme dit plus haut je pense avoir mis un peu trop d’oléagineux), mais c’est vraiment très parfumé et goûteux !

Poulet Shahi Korma

sylBy Syl

 

Poulet au beurre de cacahuète

Poulet au beurre de cacahuète
Avertissement : si vous êtes diététicien, nutritionniste ou écologiste, je vous conseille de passer votre chemin, attendu que la recette qui suis est grasse, salée, et bourrée d’huile de palme.

En ce qui me concerne, je suis très adepte du beurre de cacahuète (même si je ne sais jamais écrire « cacahuète »), même si je n’en achète jamais vu le nombre de calories indiquées sur le pot. Mais l’autre jour, en voyant passer une photo de poulet au beurre de cacahuète sur Pinterest, je me suis exclamée « han mais miam, ça doit être une tuerie ». De fait, ça change un peu de mes éternels poulet à la provençale et poulet au curry. Je me suis alors mise en quête d’une recette, j’en ai trouvé plusieurs d’ailleurs, que j’ai allègrement modifiées de manière à ce que ce soit caramélisé et surtout, à ce qu’il n’y ait pas de coco : je suis intolérante à la noix de coco, et toutes les recettes trouvées en contenaient, donc j’étais obligée d’adapter.

Pour deux personnes à peu près

Qu’est-ce qu’il nous faut ?

− Des escalopes de poulet
− un oignon
– un pot de beurre de cacahuète
– de la sauce soja
– un peu d’huile d’olive
– du riz pour l’accompagnement
– éventuellement des épices (cumin, curcuma…) mais je suis d’avis que trop d’épices tue les épices, donc moi je n’en ai pas mis

Comment on fait ?

− Émincer l’oignons et le faire revenir dans l’huile d’olive jusqu’à ce qu’il soit doré
− Couper les escalopes de poulet en cubes (ou en lamelles si vous préférez)
− Ajouter à l’oignon, et remuer jusqu’à ce que ce soit bien cuit
– Verser la sauce soja : ça va commencer à caraméliser
– Ajouter 3 grosses cuillerées à soupe de beurre de cacahuète, qui va fondre, caraméliser en enrober les morceaux de poulet
– C’est à ce moment-là que vous pouvez ajouter les épices, voire le lait de coco si vous y tenez absolument (dans ce cas, la sauce sera plus liquide)
– Pendant toutes les opérations précédentes, vous aurez fait cuire le riz
– Servir les deux dans des raviers (je déconseille de mélanger riz et poulet pour la présentation, ça donne un gloubi-boulga peu esthétique)
– Déguster en bonne compagnie (en ayant vérifié au préalable que votre bonne compagnie n’est pas allergique à la cacahuète…) !

logogourmandises2By Syl

Poulet à la provençale

photo(ça a l’air bon hein ? Et bien ça l’est, et c’est d’une simplicité enfantine)

Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas parlé cuisine. Donc pour vous, une petite recette (enfin recette…) d’un plat tout simple qui embaume la maison et prend… allez, 5 min de préparation.

Il vous faut :
– des cuisses de poulet (800g)
– des pommes de terre (500g) (personnellement je prends des sachets pour micro-onde que j’ouvre, ça évite ainsi de peler les patates)
– une tomate ou l’équivalent en tomates cerises
– un sachet de préparation papillotes (Ducros qui se décarcasse, Maggi…)

Réalisation :
– préchauffer le four à 200°
– mettre tous les ingrédients dans la papillote (sans oublier de couper les patates) avec les herbes fournies
– fermer la papillote
– secouer la papillote pour que les aromates se répartissent bien sur les ingrédients
– mettre la papillote dans un plat en faisant attention à ce que le poulet soit bien sur une seule couche
– percer la papillote de 3-4 trous
– mettre le plat au four pour 45min
– aller prendre un bain, vous faire les ongles, lire un bon bouquin…

Quand c’est cuit, on attend 5 min, on coupe la papillote et on verse tout dans le plat et… tadam ! On passe pour un cordon bleu alors qu’on a quasi rien fait !