Penne alla boscaiola

Je ne me lasse pas d’explorer la cuisine italienne, comme vous pouvez le constater. Il faut dire qu’elle est tellement simple, généreuse et réconfortante, que c’est une valeur sûre, et cette semaine je vous propose un accommodement de pasta que je n’avais jamais essayé. Et je me demande bien pourquoi, d’ailleurs !

Pour deux personnes
Qu’est-ce qu’il nous faut ?

– 200g de penne
– 100g de champignons de Paris
– 2 tranches de pancetta
– 1 petit oignon
– 1 petit poireau
– un peu d’ail
– 10 cl de crème liquide entière
– Un peu de beurre
– Du sel, du poivre, un peu d’huile d’olive
– 40g de parmesan

Comment on fait ?
– Faire cuire les pâtes dans un grand volume d’eau bouillante le temps indiqué sur le paquet.
– Eplucher et ciseler l’oignon, éplucher et hacher l’ail, laver et émincer le poireau, éplucher et émincer les champignons, découper la pancetta en fines lamelles.
– Dans la poêle, faire suer les oignons dans un filet d’huile d’olive, ajouter l’ail puis le poireau. Réserver.
– Faire revenir les champignons dans un peu de beurre, et faire cuire à feu vif, jusqu’à ce que l’eau soit évaporée. Réserver.
– Faire dorer les lamelles de pancetta.
– Remettre tous les ingrédients dans la poêle, ajouter la crème et laisser réduire à feu doux, jusqu’à ce que la crème soit onctueuse. Saler, poivrer.
– Lorsque les pâtes sont cuites, les égoutter et les mélanger à la sauce.
– Dresser les pâtes dans les assiettes, ajouter le parmesan râpé, et voilà !

Penne alla boscaiola

Ce plat est merveilleusement doux et réconfortant, il parfume divinement la cuisine, et je crois qu’il va devenir un de mes incontournables !

Gourmandises21
Chez Syl

Tarte salée au poireau, champignons et chèvre

Cela faisait une éternité que je n’avais pas fait de tarte salée, et c’est un tort car c’est vraiment un truc à la fois simple et bon. Pour celle-ci, j’ai choisi un mélange poireau/champignons, avec toujours du fromage de chèvre parce que je trouve que ça va parfaitement bien sur une tarte salée. Et je l’ai faite à la pâte feuilletée, pour le croustillant !

Qu’est-ce qu’il nous faut ?
– Un rouleau de pâte feuilletée (que vous pouvez faire vous-même évidemment, mais personnellement je n’y arrive pas, je suis nulle en pâtes)
– 4 blancs de poireau
– 150g de champignons (toujours des cèpes, de mon côté)
– 20cl de crème
– 2 œufs
– 1 cs de moutarde
– Huile, beurre

Comment on fait ?
– Laver les poireaux, les découper en rondelles et les faire revenir dans un mélange beurre/huile.
– Pareil avec les champignons : les nettoyer, les couper et les faire revenir.
– Dans un grand bol, mélanger la crème, les œufs et la moutarde. Ajouter les poireaux et les champignons.
– Etaler la pâte dans un plat à tarte puis verser le mélange. Ajouter le fromage coupé en rondelles.
– Mettre au four préchauffé à 180° pendant environ 45min.

Tarte salée au poireau, champignons et chèvre

C’est bon, c’est croustillant et réconfortant, parfait pour un repas du soir !


Gourmandises21
Chez Syl

Lasagnes au poireau, saumon et chèvre

lasagnes

Un de mes classiques qui m’a été inspiré par une recette de notre chère Moka ; j’ai repris sa base avec les poireaux et le saumon fumé, mais j’ai modifié à ma sauce en supprimant le saumon frais et en le remplaçant par du chèvre (j’ai un peu tendance à mettre du fromage partout) : je trouve l’alliance des trois éléments, poireau/saumon/chèvre, particulièrement succulente !

Pour quatre personnes

Qu’est-ce qu’il nous faut ?

− Des plaques à lasagnes
− 4 blancs de poireaux
– 4 tranches de saumon fumé
– 2 fromages de chèvre type crottin
– de la crème liquide
– de quoi faire une béchamel, ou bien de la béchamel toute prête !
– un peu de beurre
– du jus de citron
– du parmesan râpé

Comment on fait ?

− D’abord on va s’occuper des poireaux : après les avoir nettoyés et émincés, on les fait revenir dans du beurre pendant une dizaine de minutes ; en fin de cuisson, on ajoute un peu de jus de citron et de crème liquide
− Ensuite on va faire la béchamel : j’avoue que je ne suis pas hyper douée pour la réaliser sans grumeaux, donc je vais à la facilité : béchamel déshydratée
– Si vous voulez, vous pouvez faire précuire vos plaques à lasagnes ; je ne le fais pas, pour ma part
– Beurrez le moule, et mettez au fond une couche de béchamel
− Vient maintenant le moment du montage : le principes, c’est que chaque plaque soit bien entourée soit de béchamel, soit de crème, et je conseille de faire très attentions aux coins, qui ont tendance à sécher à la cuisson. Donc ça donne quelque chose comme : béchamel/ plaques/ crème/ poireau/ saumon+chèvre/ béchamel/ plaques/ crème/ poireau/ saumon+chèvre/ crème/ plaques/ béchamel + restant de crème
– Mettre au four 35 min à 200°. Au bout de 30 min, saupoudrer de Parmesan râpé
– Servir dans de jolies assiettes (attention, c’est très crémeux et ça peut avoir un peu tendance à couler) et déguster en agréable compagnie !

(je précise que ce plat se congèle très bien)

Sur la photo :
Assiette Alinéa (mais je ne trouve pas ce modèle sur le site, ce qui est regrettable car j’en ai cassé une des deux que je possède, et j’espère qu’ils les ont toujours en magasin ; ce sont des assiettes de présentation mais en fait je les trouve extrêmement pratiques pour manger)

logogourmandises2By Syl