Panta rhei

Panta rhei

Depuis le début de cette coupe du monde, je ne m’étais absolument pas intéressée à la question. Pour tout dire, j’ai réalisé qu’il y avait une coupe du monde lorsque l’équipe de France a marqué son premier but, et que j’ai été perturbée par les clameurs de joie montant des habitations environnantes. C’est vous dire […]

Read More…
Le Nouveau Magazine Littéraire

Le Nouveau Magazine Littéraire

Trouvons les mots, les idées, les images capables de changer le monde. Nous ne promettons pas de réussir, nous promettons d’essayer. Et nous vous demandons de le faire avec nous. Essayons. Essayons quelque chose de différent, de neuf. Pas seulement sur papier : sur le web, dans les facs, sur les places. Essayons partout, tout […]

Read More…
La meilleure des vies, de J. K. Rowling

La meilleure des vies, de J. K. Rowling

Pourquoi, alors, vous parler des bienfaits de l’échec ? Tout simplement parce qu’il vous permet de vous dépouiller de tout ce qui n’est pas essentiel. J’ai abandonné toutes les prétentions qui m’éloignaient de moi-même, et j’ai commencé à consacrer toute mon énergie au seul projet qui me tenait véritablement à coeur. Si j’avais connu le […]

Read More…
De l'amitié aujourd'hui, de Michel Serres et Michel Polacco

De l’amitié aujourd’hui, de Michel Serres et Michel Polacco

Je voudrais partir de la chimie. Depuis des siècles, les chimistes s’étonnent qu’il existe des corps qui interagissent et d’autres qui font comme s’ils étaient complètement indifférents. Or, beaucoup de philosophes ou de littérateurs ont essayé d’appliquer aux passions humaines les résultats des sciences. Les socialistes utopistes du XIXe siècle on voulu, par exemple, utiliser […]

Read More…
A voté

Macron par Macron

Car la littérature n’est pas séparée de la vie. Elle n’est pas réservée à quelques moments de loisirs qu’elle meublerait confortablement. La littérature éclaire chacune des situations que nous rencontrons. Elle nomme notre expérience. Elle donne de la substance à nos existences. Mais les livres, bien sûr, ne sont pas seulement des guides de vie. […]

Read More…
De l'art de dire des conneries

De l’art de dire des conneries (on bullshit), de Harry Gordon Frankfurt

Je me suis simplement efforcé de comprendre ce que je voulais dire chaque fois que je manifestais mon opposition ou mon dédain à l’égard de quelque chose en le qualifiant de « conneries » — une réaction irréfléchie dont j’étais assez coutumier. J’étais donc mû par le désir philosophique classique, qui remonte au moins aux dialogues platoniciens, de […]

Read More…

Whatever works, de Woody Allen

Love, despite what they tell you, does not conquer all, nor does it even usually last. In the end the romantic aspirations of our youth are reduced to, whatever works. Je poursuis mon challenge Woody Allen, avec ce film de 2009. Boris Yelnikoff est misanthrope, cynique et désabusé. Ancien physicien, il a failli avoir le […]

Read More…

The Art of Travel, d’Alain de Botton

If our lives are dominated by a search for happiness, then perhaps few activities reveal as much about the dynamics of this quest — in all its ardour and paradoxes — than our travels. They express, however inarticulately, an understanding of what life might be about, outside the constraints of work and the struggle for survival. Yet […]

Read More…

Bloc Notes

<Le logis du musicien> Un très joli projet pour commencer, initié par quelqu’un que je ne connais pas personnellement mais avec qui j’ai beaucoup d’amis communs et qui a vraiment l’air d’une chouette personne. Erwan Lahrer est donc écrivain, amoureux des vieilles pierres, et à eu l’idée de restaurer le logis dit « du Musicien » à Mirebeau […]

Read More…
Le gaucher boiteux

Le gaucher boiteux, de Michel Serres

Ce livre veut et va décrire les figures de pensée. Pour ce faire, il traverse d’abord le Grand Récit des choses, des vifs et des hommes, puis les quatre règles de l’information, elle-même définie, à son tour, par la rareté, règles qui en soutiennent le projet ou justifient aussi ses développements. Ainsi ne sommes-nous pas, […]

Read More…

Un jour sans fin, de Harold Ramis

Je ne sais pas trop pourquoi (enfin si, en y réfléchissant bien, je sais un peu) l’autre soir j’ai eu envie de revoir ce film qui commence un peu à dater mais qui, s’il ne paye pas de mine, suscite pourtant des interrogations… sans fin. Phil Connors, présentateur météo sur une chaîne de télévision régionale de Pittsburgh, est […]

Read More…

La mémoire du monde II, de Stéphanie Janicot

Bérit avait symbolisé l’alliance de mon peuple, qu’on appelait désormais les Juifs, avec Dieu, Shlomzion avait été le désir de vivre dans un monde en paix, une Jérusalem idéale, à laquelle j’avais renoncé, Soph et Sophia marquaient ma naissance en tant qu’être libre et indépendant. Ils étaient la philosophie de la Grèce comme ma maison […]

Read More…

Milarepa, d’Eric-Emmanuel Schmitt

Tu t’appelles Svastika. Tu parcours les montagnes des songes depuis des siècles en essayant de purger ton âme. Tu voudrais te libérer de la haine. Tu n’y arriveras qu’en racontant l’histoire de celui que tu combattis, l’histoire de Milarepa, le plus grand des ermites. Lorsque tu l’auras racontée cent mille fois, tu échapperas enfin au […]

Read More…

La mémoire du monde, de Stéphanie Janicot

L’humain montre un goût naturel pour les histoires car en faisant vivre ou revivre des personnages plus ou moins inventés, elles nous parlent de nous. Elles mettent en scène nos vies, notre histoire, notre pensée. A Babylone circulent de nombreuses légendes qui exaltent le peuple dans une histoire commune. Merit est née dans l’Egypte ancienne, […]

Read More…

Une certaine idée du bonheur

En ce moment avec mes élèves je travaille sur le thème du bonheur. Un joli thème évidemment, mais complexe, car au fur et à mesure où nous lisons les textes, force est de constater que chacun ne met pas la même chose dans cette idée. C’est un peu comme une recette où personne ne mettrait […]

Read More…

De l’amour, de Stendhal

  Ce que j’appelle cristallisation, c’est l’opération de l’esprit, qui tire de tout ce qui se présente la découverte que l’objet aimé a de nouvelles perfections. Cet essai, fait un peu de bric et de broc, se veut un examen philosophique du sentiment amoureux : les différentes étapes de sa naissance (avec notamment ce concept, devenu si […]

Read More…

L’athée, le déiste et le témoin de Jéhovah

  Ce pourrait être le titre d’un conte de Voltaire ou d’une fable de La Fontaine. C’est simplement la rencontre un peu improbable qui s’est produite dans le Paris-Orléans de 16h27 hier, sous l’œil amusé de votre Irrégulière préférée. Rencontre amusante, improbable, et qui s’est révélée au final particulièrement enrichissante, au point que j’ai lâché […]

Read More…