En mots et en images : novembre 2021

Les mots…

Promenade d’automne // Un souvenir chéri // Sa majesté // Ebullition créative // Dans mon axe // Complicité // Hors de mon axe // La flamboyance de l’automne // Lecture sur canapé // Tout blanc de givre // Les jours fériés // Un coup de mou // Créativité intense // Peur à retardement // Le grand jour // Petit coup de mou et besoin de me recentrer // Le désir et le manque // Ecrire // Les dernières feuilles // Ranger les décorations d’automne, sortir celles de Noël

Les images

En mots et en images : novembre 2020

Les mots

Les sanglots longs des violons de l’automne et du mois de novembre que je n’aime déjà pas trop d’habitude // Cultiver l’émerveillement malgré tout // Enfin, essayer // Illustrer une poésie comme à l’école primaire // Les dernières feuilles mortes // Un peu d’ambiance de Noël // Mon petit ours… // Voici des roses // Les habitudes chez les petits commerçants du quartier // Un jour ça sera beau à nouveau // Fatigue // De toute façon, je m’en fous // La lune noire. Aller chercher la part d’ombre et ramener à la lumière ce qui était occulté. Etre soi // ça manque de poésie et de douceur // Voyage immobile sur un parfum // La première gelée // Enfin, le sapin // Les vagues…

Les images

En mots et en images : novembre 2019

Les mots…

Les saisons intérieures // La promenade du dimanche et un peu d’histoire et d’archéologie (mais sous la pluie) // Retour en prison // La météo qui n’y met pas du sien, et la SNCF non plus // C’est la faute de Mercure rétrograde // Les couleurs // Cela fait tout de même trois semaines que je n’ai pas vu le soleil (dit-elle en achetant un chapeau de pluie) // Promenade du dimanche // Dessiner, peindre, écrire // Les fabuleuses couleurs de l’automne au jardin des plantes // Cocooning // pppppffffff // Mais le voilà, le soleil // Marcher dans la forêt et se sentir instantanément rechargée // Mais enfin bon, ça ne fait pas tout // Du fromage, du vin, des fleurs // Opération décorations de Noël maison : oranges séchées, petits bonhommes en pâte à sel, déclarations d’amour autodurcissantes // Choisir son chemin // Burn out ? // En attendant Noël…

Les images

En mots et en images : novembre 2018

Les mots…

Novembre… // Un mauvais rêve du passé qui vient me perturber. Essayer d’en comprendre le sens. Espérer que ce soit les dernières traces de saleté à nettoyer qui résistent mais qui finiront par s’effacer // Débordement // Grand huit // Je suis comme je suis, je suis faite comme ça // Comme un lundi // Je déteste l’heure d’hiver. Je déteste, déteste, déteste l’heure d’hiver // Le mythe de l’Éternel retour // La femme clivée. L’impression fâcheuse de revenir en arrière. De devoir revenir en arrière pour m’en sortir // Refermer le livre. Parce que tourner la page, clore le chapitre, ce n’est pas suffisant // Est-ce que ça finira par passer, cette tristesse dès que je pense que j’ai frôlé l’essentiel ? Mais que je ne fais toujours que le frôler sans jamais l’atteindre ? // Sentir mon cœur se geler à nouveau. Se geler pour toujours // Je suis une extra-terrestre en exil qui voudrait bien rejoindre sa planète // Danser sous la pluie en attendant l’arc-en-ciel // Un tournant de la vie, comme dirait Angot ? // Ecrire // Nettoyage du disque. Défragmentation. Mise à jour. Mais p*** pourquoi ça ne veut pas redémarrer ? // (C’est une métaphore, je n’ai pas de problèmes informatiques) // Pourquoi je rêve de Beckett ? // Un message qui m’émeut beaucoup. Me dire que c’est pour ça, que j’écris // Achèvement de l’un. Réouverture de l’autre, parce que je suis incapable de passer à autre chose // Savoir où est sa place, mais ne pas réussir à l’atteindre. Devoir sans cesse faire le grand écart entre la vraie vie et la fausse vie. Une vie qui n’est pas la mienne. Épuisant // Même si on sait (on espère) aussi qu’on est sur la bonne voie // Un rêve tout doux et tout chaud // Mais un rêve… // La boucle d’oreille orpheline. Evidemment, une paire que j’adorais. C’est toujours comme ça : quand j’ai quelque chose que j’aime, à laquelle je tiens, je la perds // La goutte d’eau et le vase // La Lune ronde et presque pleine entourée d’un halo, spectacle magnifique et poétique, comme une consolation // Up and down épuisant // Plateau apéro réconfort // Cet épuisant sentiment d’impuissance face aux résistances du réel qui refuse obstinément que je sois enfin à ma place // La boucle d’oreille retrouvée (si je pouvais retrouver le reste aussi…) // Me laisser traverser

Sur une idée originale de Moka

Les images…

En mots et en images : novembre 2017

Les mots…

Novembre, le mois le plus détesté (de moi en tout cas) de l’année // Ma parenthèse parisienne avec un temps acceptable. Ma dose d’inspiration et de belles choses. Un petit déjeuner en terrasse. Trois magnifiques expositions. Baguenauder un peu dans la ville curieusement calme et presque déserte. Passer à la librairie Gallimard acheter mon agenda littéraire pour placer 2018 sous les meilleurs auspices. Et puis mon rituel devenu immuable : un café au Flore // Au restaurant ce soir. Revoir des perdus de vue // Un endroit original et un burger bio à tomber // Orléans by night. Ce n’est pas Paris, mais c’est joli // Pleine Lune. Où sont les loups-garous ? // Ouvrir grand les fenêtres et laisser entrer le monde // En mode Bree van de Kamp (i.e grand ménage d’automne) (qui est aussi une forme de procrastination) // En attendant le Goncourt // Entre consternation et agacement // Moment cocooning // Les feuilles mortes se ramassent à la pelle… les souvenirs et les regrets aussi // Certains jours, je m’agace tellement que je me demande comment les autres font pour me supporter // Avoir l’impression d’être à la fois Frédéric Moreau et le regard ironique de Flaubert sur Frédéric Moreau // Tomber dans la marmite de Schokobons. Si je continue, c’est moi qu’on va manger à Noël // Heureusement il y a aussi les clémentines // S’envelopper de douceur alors que dehors il fait moche. Fantasmer un feu de cheminée, mais ne pas avoir de cheminée. Fantasmer d’un bain, mais ne plus avoir de baignoire.  Alors allumer des bougies et se glisser sous la couette avec une infusion fumante // Tu me vertiges // De Profundis ClamaviD’humeur ténébreuse et mélancolique // Beaujolais nouveau. Célébrer Bacchus, pour changer de Saturne // Se mentir à soi-même, suffisamment bien pour ne plus savoir ce qui est vrai et ce qui est faux // Ecrire, furieusement. Ce qui a visiblement des répercussions émotionnelles. Je prie mon entourage de m’en excuser // Vouloir une réponse à une question que je ne pose pas // Allez hop, dans la boîte (aux lettres) // Sursum corda // Les bonnes choses de la vie…

Sur une idée originale de Moka

Les images…

En mots et en images : Novembre 2016

Les mots…

Novembre, ce mois si triste et si honni // Un très beau manteau pour un peu de chaleur // Born to be Wilde // Des jolies choses // Les odeurs et les couleurs éclatantes de la boutique Lush. Un produit bleu qui ressemble à une potion magique et qui est magique // De la dentelle en rouge et noir // Une odeur d’orange et de cannelle // Ce texte qui ne veut pas rester à sa place dans la file d’attente // Un nouveau projet waou excitant mais Top Secret // Commander ma future nouvelle voiture. Je l’aime d’amour // Le jeudi, c’est Grande Librairie. Le vendredi, c’est sorcellerie // Et le samedi ? Rien de spécial // D’une efficacité redoutable ! // Moi, Présidente de la République // Bougies, infusion et plaid tout doux. L’art du hygge pour lutter contre le monstre mélancolie du dimanche soir // Non mais oh, il neige là ? Oui, il neige // Du coup, raclette therapy // Sonnée et écœurée. Can we panic now ? // J’ai mal au Monde // Well, after all, tomorrow is another day // Cocooning // Commencer à projeter mon city trip estival // Froid, froid, froid, il fait trop froid. Et humide // Un an. Nous n’oublions pas. Fluctuat nec mergitur // Adieu, joli projet de voyage à Barcelone… c’était bien la dernière fois que j’essayais d’organiser un truc pour redonner du sens à ce boulot. Décidément, il ne m’apportera jamais que des déceptions. Hâte de passer à autre chose // Heureusement qu’il y a des gens qui pensent à vous et vous envoient des hiboux ! Merci Carole // Giboulées de novembre… // Soleil mouillé // Une petite coupe de Champagne pour fêter mon nouveau livre // A la recherche des trésors d’Automne // Une envie subite de chocolat chaud et d’oursons à la guimauve // Je crois bien qu’on va dans le mur… // My lovely book. Ce n’est pas strictement mon premier né, mais l’émotion est grande. Toujours ça que les puritains n’auront pas // Dilemme : la peste, ou le choléra ? // Heureusement qu’il y a l’art et la littérature

moi après moissur une idée originale de Moka

Les images…

novembre-2016

My november 2013

En mots…

Novembre // L’automne est là, hélas, et lasse je suis déjà // Un joli message, plein de délicatesse, de discrétion et d’attention, comme j’aime. Très émue // Chercher un mouton à six pattes // Un bouquet de fleurs blanches, celles que je préfère, pour mettre un peu de poésie dans le quotidien // Un nouveau projet fou // Singing in the rain // Couleur : rouge // « Vous allez bien dormir ce soir, Caroline » // Un long week-end // Dancing in the sun // Dream it, wish it, do it // Un fantôme qui fait un retour inopiné dans mon esprit. Guérit-on jamais vraiment ? // La perspective de Prague, de plus en plus précise // Un peu de décoration. Des lumières douces et ces bougies Diptyque à la tubéreuse que j’aime tant // Du thé brûlant à la fraise pour un moment cocooning // Rêver d’un feu de cheminée // Un concours de nouvelles dont le thème ne m’inspire malheureusement pas // Un peu de monoï pour sentir encore l’été // La liste de mes envies // Un rêve étrange et pénétrant // Les chocolats de l’ambassadeur, douceur d’un lundi frileux et mal commencé // yoyo // Une boîte aux lettres pleine de surprises // Snobisme : préférer le Médoc au Beaujolais // Une tartiflette. Le gras, le sucré, le salé, c’est quand même le seul plaisir de l’hiver (ne me parlez pas de neige !) // Ecrire sur mon carnet Moleskine // Une adaptation théâtrale quelque peu déconcertante // Life on Mars ? // Perfect day // I love week-ends

Moi, après mois - Au milieu des livres...Sur une idée de Moka

En images…

November13