Je me souviens…
Elle écrit

Je me souviens…

Exercice classique d’atelier d’écriture, que je donne souvent et auquel j’aime aussi me livrer régulièrement, surtout en cas de blocage car il permet, l’air de rien, de faire émerger des idées qui, en se carambolant, peuvent donner de nouvelles choses. C’est fascinant lorsque, juste en écrivant « je me souviens », les souvenirs les plus divers remontent … Lire la suite

Anselm Kiefer à Beaubourg
Elle se promène

Anselm Kiefer à Beaubourg

Une exposition que je ne voulais louper sous aucun prétexte, n’ayant absolument pas réussi à trouver le moyen de voir l’autre exposition Kiefer, à la BNF. Anselm Kiefer, c’est la démesure et l’obsession. Immédiatement, le spectateur est saisi par la monumentalité des oeuvres, et leur aspect évidemment tourmenté : hanté par l’histoire de l’Allemagne, la … Lire la suite

L’Amour à trois, d’Olivier Poivre d’Arvor
Romans

L’Amour à trois, d’Olivier Poivre d’Arvor

Nul doute que j’avais gâché l’année du plus aîné des amants d’Hélène en suivant son enseignement dans le grand amphithéâtre des sciences humaines. D’autant plus que j’allais lui devoir, bien malgré lui, la découverte du fameux désir mimétique. Ainsi cette phrase de René Girard que Mettel avait opportunément placée en exergue de son cours : … Lire la suite

Le rêve du retour, d’Horacio Castellanos Moya
Romans

Le rêve du retour, d’Horacio Castellanos Moya

« Vous écrivez de la poésie, n’est-ce pas ? » m’a dit don Chente, à brûle-pourpoint, une indiscrétion que seul Muñecón pouvait lui avoir révélée. Je lui ai répondu que des années auparavant je l’avais beaucoup fait, mais qu’aujourd’hui le journalisme brûlait toute mon énergie et que l’inspiration poétique s’était éloignée, qu’elle ne tolérait pas qu’on la … Lire la suite

L’Invention de la solitude, de Paul Auster
Textes biographiques et autobiographiques

L’Invention de la solitude, de Paul Auster

Avant même d’avoir préparé nos bagages et entrepris les trois heures de route vers le New Jersey, je savais qu’il me faudrait écrire à propos de mon père. Je n’avais pas de projet, aucune idée précise de ce que cela représentait. Je ne me souviens même pas d’en avoir pris la décision. C’était là, simplement, … Lire la suite

Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier, de Patrick Modiano
Romans

Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier, de Patrick Modiano

La seule chose qui l’avait préoccupé après la perte du carnet c’était d’y avoir mentionné son nom à lui, et son adresse. Bien sûr, il pouvait ne pas donner suite et laisser cet individu attendre vainement au 42, rue de l’Arcade. Mais alors, il resterait toujours quelque chose en suspens, une menace. Il avait souvent … Lire la suite

La femme qui tremble – une histoire de mes nerfs, de Siri Hustvedt
Essais/Textes biographiques et autobiographiques

La femme qui tremble – une histoire de mes nerfs, de Siri Hustvedt

Lorsque j’ai été saisie de tremblements devant l’arbre de mon père, je baignais depuis des années dans le monde du cerveau et de l’esprit. Ma curiosité initiale à l’égard des mystères de mon propre système nerveux s’était muée en passion impérieuse. La curiosité intellectuelle concernant un mal dont on souffre est certainement issue d’un désir … Lire la suite

La Pleurante des rues de Prague, de Sylvie Germain
Elle lit

La Pleurante des rues de Prague, de Sylvie Germain

Car il semblait que quelque chose pleurât en elle, et non pas qu’elle-même versât des larmes. Peut-être bien d’ailleurs n’en versait-elle aucune. L’humide chuchotis sourdait du dedans de son corps, comme si l’inaudible rumeur du sang qui coule dans la chair se fût faite perceptible. Était-ce là le bruit de son cœur ? Était-ce le frémissement interne de sa … Lire la suite

Dallas, ton univers impitoyable (nostalgie, histoire, mémoire et oubli)
Elle regarde la télé/Elle se réfléchit dans le miroir

Dallas, ton univers impitoyable (nostalgie, histoire, mémoire et oubli)

  Le Diable est malin parce qu’il est vieux, non parce qu’il est le Diable Vous le savez, je suis une grande nostalgique, notamment en matière de télévision et de séries, qui ont largement nourri et construit mon imaginaire (il faudra un jour que j’écrive un article à ce sujet : beaucoup disent que la … Lire la suite