Bucket list

J’ai l’impression que ces derniers temps, beaucoup de gens se sont interrogés sur toutes ces choses qu’ils voudraient faire et ne font jamais. Ces choses que nous aimerions faire avant de mourir, et que nous repoussons toujours à plus tard. Parce que, toujours pris dans le tourbillon de la vie, nous n’avons « pas le temps ». Or ces derniers mois, ponctuellement enfermés chez nous, à l’arrêt, du temps nous avons eu, et surtout celui de prendre conscience que tout pouvait arriver, n’importe quand. Certains veulent tout changer dans leur vie (j’en fais partie), d’autres y mettre plus de fun, de plaisir, d’aventure. Pour rédiger ma bucket list j’ai choisi cette deuxième option : publier mon roman, déménager, tout ça pour moi c’est un peu différent, ce sont des projets de vie, des objectifs, alors que selon moi la bucket list est une liste de choses que j’aimerais réaliser, certes, mais des choses qui mettent du piment, font pétiller les yeux, des expériences, mais ne constituent pas le socle de ma vie. Il y a donc des voyages (en réalité ma liste de lieux est beaucoup plus longue que ça : je n’ai mis que ce qui demande une certaine organisation), des activités nouvelles, des apprentissages…

Alors j’aimerais… Apprendre à monter à cheval // Faire du surf // Apprendre le portugais et m’installer quelques mois au Portugal // Donner une conférence TedX // Faire de la plongée sous-marine // Dormir dans une cabane dans les arbres // Parcourir tout le Royaume-Unis en voiture // Photographier les champs de tulipes aux Pays-Bas // Organiser une exposition // Faire du chien de traîneau // Monter en montgolfière et survoler les volcans d’Auvergne // Regarder le soleil se coucher depuis la terrasse d’un joli restaurant en Grèce en buvant un verre // Faire une simulation d’apesanteur // Passer le nouvel an à New-York // Voir un volcan en éruption (de loin) // Pique-niquer sous les cerisiers en fleurs au Japon // M’inscrire à un cours de théâtre d’improvisation // Passer une nuit toute seule dans un musée…

Et vous, qu’est-ce que vous aimeriez faire de nouveau, de palpitant, d’aventureux ?

Lettre au Père Noël

Cher Père Noël,

cette année, j’ai été ni sage ni pas sage. Mais bon, de toute façon, je sais que tu es beaucoup trop intelligent pour t’arrêter à un critère aussi moralisateur. Et du reste, qu’est-ce qu’être sage, qu’est-ce que ne pas être sage, vaste question qu’il faudrait proposer au bac de philo. Pour certains esprits étriqués, publier des nouvelles érotiques ne saurait être considéré comme être sage, alors que pour moi, il s’agit d’apporter un peu de pétillance au monde, donc c’est bien. Tout est une question de point de vue, donc. Bref, ma petite liste :

noel-2

1. Anthologie historique des lectures érotiques, de Jean-Jacques Pauvert, dont je parlais la semaine dernière. Ce n’est pas comme si j’avais besoin de plus de livres, soyons honnête, mais enfin tout de même…

2. Un nouveau boîtier Reflex : parce que le mien commence à faire des caprices, niveau mise au point, et le logement de la carte tient avec du scotch. Du coup, il m’en faudrait un autre et j’ai jeté mon dévolu sur l’Olympus EM-10 parce que les objectifs que j’ai déjà vont dessus, qu’il est petit et léger, qu’il se télécommande avec le smartphone et qu’il fait des vidéos !

3. Une reproduction du manuscrit d’une Saison en Enfer à accrocher au mur. C’est les éditions des Saints-Pères qui font ça !

4. Un livre-lumière, une lampe modulable et transformable, avec des LED, en forme de livre ! C’est pas super joli ?

5. Un bracelet à souder L’Essenziale Atelier VM. Alors je n’ai pas trop compris où on pouvait trouver ça à Paris, mais tu es le Père Noël, je te fais confiance !

6. HedwigeComme je collectionne les chouettes/hiboux et que je voue un culte à Harry Potter, il faudrait voir à être logique…

7. Le mythe : un MontBlanc !

Voilà voilà.

Je te fais plein de bisous, la nuit du 24 je t’attends avec du champ’ et de la brouillade de truffe, ça te changera du lait et des biscuits que t’offrent les enfants !

Que va-t-on mettre dans la hotte du Père Noël cette année ?

joyeux Noël

Attention, marronnier : le premier article de la série de Noël, qui est désormais dans moins d’un mois, donc il est temps de s’y mettre. Avant de passer à ma liste d’envies, au sapin et autres bidules, commençons par une petite sélection de présents pour ceux que vous aimez, des livres bien sûr mais pas seulement !

1. Pour un amateur d’érotisme : 

pauvertLe coffret Anthologie historique des lectures érotique de Jean-Jacques Pauvert, que tout amateur de textes coquins se doit d’avoir dans sa bibliothèque, raison pour laquelle, d’ailleurs, il se retrouvera aussi sur ma lettre au Père Noël, parce qu’il me fait de l’oeil depuis un certain temps.

2. Pour un bibliophile :

le-mystere-de-jean-l-oiseleur
Je vous en reparlerai plus en détails demain, mais cette année encore les Éditions des Saints-Pères proposent un magnifique coffret idéal pour Noël (il y a des étoiles argentées dessus) : la reproduction du manuscrit du Mystère de Jean L’Oiseleur de Jean Cocteau, illustré de superbes dessins. Le premier tirage est en édition limité, et je ne vois pas comment un bibliophile digne de ce nom pourrait ne pas être conquis !

3. Pour un amateur de mythologie grecque :

busnel
Pile pour Noël, Arte sort le coffret DVD de la série documentaire de François Busnel sur Les Grands Mythes, dont j’ai déjà fait l’éloge. Je ne reviendrai pas sur la qualité de cette série, que je conseille à tout le monde en ce moment, quitte à passer pour une monomaniaque !

4. Pour un Potterhead :

hpLes carnets Moleskine série spéciale Harry Potter. Je les ai (je n’ai pas pu résister…) et ils sont tout simplement magnifiques. Il y en a deux : la Carte du Maraudeur et Expecto Patronum. Pour peu que celui à qui vous l’offrez soit un peu artiste, cela peut donner des choses magnifiques !

5. Pour un amateur de littérature européenne :

europedesecrivainsPour le coup, ce coffret, L’Europe des écrivains, est sorti il y a déjà quelque temps, mais cela fait néanmoins un chouette cadeau !

6. Pour un tête en l’air qui perd ses affaires :

wistikiAlors on sort des cadeaux culturels à strictement parler, mais je trouve l’idée géniale et je n’avais pas encore eu l’occasion de vous en parler : le wistiki s’accroche au porte-clé (existe aussi en version portefeuille et animal de compagnie), et dès qu’on ne sait pas ce qu’on a fait de son trousseau, hop, on va sur l’application et on fait sonner. Cela fonctionne aussi dans l’autre sens si c’est son smartphone qu’on a perdu alors qu’il est en silencieux. Si le wistiki n’est pas à portée bluetooth, on peut aussi le géolocaliser, ou faire appel à la communauté !

7. Pour un féru de liberté

liberteLa reproduction de la plaquette originale de Liberté j’écris ton nom d’Eluard, chez Séguier !

8. Si vous n’êtes pas trop en fonds :

Tous les ans les éditeurs poches proposent des éditions collectors de leurs publications, qui sont en général très jolies (je me laisse souvent tenter). Cette année, par exemple : Paris est une fête chez Folio, les Agatha Christie au Masque et Dalva de Jim Harrison chez 10/18 !

Gentil papa noël…

Cher père Noël,

Voici venu le mois de décembre et comme c’est désormais la tradition, je t’envoie ma petite liste (pas besoin de te signaler une fois encore que j’ai été très sage). Cette année je te l’ai faite sous forme de tableau d’inspiration, pour que tu puisses voir comment l’ensemble se coordonne parfaitement (on est chic ou on ne l’est pas) et qu’éventuellement te viennent de nouvelles idées.

listeaupèrenoël

1. Une montre Michael Kors rose
2. Un bracelet Shlomit Ofir
3. Une vieille Remington (bon, de fait, je ne sais pas trop où je la mettrais… sur la table de la salle à manger remarque, elle ne sert jamais à manger…)
4. Le Sony QX10 (ou le QX100 si tu as beaucoup de sous) : c’est un objectif qui se fixe sur l’i.phone pour faire de très belles photos, et évite de trimbaler le Reflex qui il faut bien le dire est encombrant. En blanc et doré.
5. L’i.phone 5s parce que je veux absolument passer à la 4G. En blanc.
6. Une lampe de luminothérapie. Je suis prête à tout essayer pour faire passer cette c*** de déprime saisonnière. Donc on ne sait jamais…
7. Mûre et Musc de l’Artisan Parfumeur. J’ai fini mon flacon.
8. Un appareil lomographique. J’ai très envie d’essayer !
9. Le Hobo de Longchamp, en noir. Pour le boulot et pour transporter mon reflex.

Voilà donc je n’ai pas mis de livres parce que j’en ai déjà beaucoup, j’en reçois tous les jours, mais un Pléiade ou un vieux livre de collection seront les bienvenus. Et puis si tu me trouves un éditeur pour mon roman, n’hésite surtout pas, ce serait sans doute mon plus beau cadeau. Je ne serais pas contre non plus recevoir ce que j’ai demandé l’année dernière et qui n’arrive toujours pas : nouveau job (tu sais lequel), nouvelle ville (tu sais laquelle de préférence), nouvelle vie pourquoi pas si tu me trouves un Prince Charmant (tu sais qui ?) mais tu sais (aussi) quelle enquiquineuse je suis.

Et puis un mois d’août chaud et sec !

Bisous tout plein

Ton Irrégulière préférée

challengechristmastimeBy Mya Rosa

Quand je serai grande…

c52ebcfaaabb1259119b5f5c597a3f1d

Encore une fois je vais copier sur ma Moka adorée, qui est décidément une source inépuisable d’inspiration pour mettre un peu de poésie dans la vie. Le principe de ce petit exercice ? Une liste de rêves que l’on établirait durant toute sa vie… Une liste qui évoluerait au fil des mois, des années… une wish list modulable de notre vie, de nos envies et de nos rêves. Or, le rêve, la construction de châteaux en Espagne et le traçage de plans sur la comète, c’est un peu ma marque de fabrique. Mais, parfois, quand on y croit très fort, les rêves se réalisent.

Alors, un jour…

– Je serai enfin capable de dire je t’aime et je le susurrerai à l’infini dans le creux de l’oreille de celui qui m’accompagnera dans mes rêves
– je pourrai répondre « écrivain » lorsqu’on me demandera ce que je fais dans la vie
– je continuerai, envers et contre tout, à habiter poétiquement le monde, et je ne serai toujours pas raisonnable.
– je vivrai à Paris et j’aurai un dressing pour mes chaussures, et des bibliothèques sur mesure pour mes chers livres
– j’aurai toujours près de moi les gens qui me sont chers
– j’aurai visité New-York, Los Angeles, Bruxelles, Rome, Florence, Barcelone, Lisbonne, Prague
– je serai revenue à Londres et à Madrid
– je ne ferai plus mourir les plantes vertes faute de soins
– je referai du théâtre
– j’aurai trouvé mon équilibre
– je saurai voir le bon côté des choses
– je serai une yogini accomplie

Et vous ?

Marion s’est également prêtée à l’exercice…