Je suis ce que je lis…

Cette année, j’ai eu envie de me plier à ce petit exercice qui fleurit ça et et qui consiste à répondre à un petit questionnaire uniquement avec des titres lus l’année passée. Cela donne un joli portrait, très poétique…

Décris-toi : Un personnage de roman

Comment te sens-tu ? Le mal des ardents

Décris où tu vis actuellement : Le chemin des fugues

Si tu pouvais aller où tu veux, où irais-tu ? New York Stories

Ton moyen de transport préféré : souvenirs dormants

Ton/ta meilleur(e) ami(e) est : La plus folle de nous deux

Toi et tes amis vous êtes : Un amour au long cours

Comment est le temps ? Splendide journée (c’est faux, mais je n’avais rien d’autre)

Quel est ton moment préféré de la journée ? La nuit je mens

Qu’est la vie pour toi ? Au jour le jour

Ta peur ? Ma vie sans moi

Quel est le conseil que tu as à donner ? Avant tout, se poser les bonnes questions

La pensée du jour : Tu me vertiges

Comment aimerais-tu mourir ? Par amour

Les conditions actuelles de ton âme ? Et si l’amour, c’était aimer ?

Ton rêve ? Croire au merveilleux

Que lire dans votre chaise longue ? La valise de l’été 2017

La valise de l'été 2017Comme c’est désormais la tradition, et je crois que vous l’attendez vu que l’article de l’an dernier a une certaine tendance à remonter dans les statistiques, je vous propose une petite sélection de lectures à mettre dans votre valise et à emporter avec vous pour les savourer sur la plage, dans votre hamac ou votre chaise longue, au bord d’une piscine, d’un lac, d’un champ, sur votre balcon ou terrasse ou dans votre canapé à la limite… Bref, des lectures de vacances !

Un roman français sorti dans l’année : on va déroger à la tradition, et cette année ce n’est pas Didier van Cauwelaert que je vous propose de glisser dans vos bagages (enfin si, aussi, mais je me suis dit que c’était bien de varier un peu), mais plutôt Christophe Ono-dit-Biot et son magnifique Croire au merveilleux, roman qui parle d’amour et de mythes grecs, et nous entraîne notamment sur la côte italienne !

Un roman étranger sorti dans l’année : parce que l’été est la saison idéale pour apprendre le tango, danse ô combien caliente, je vous propose de partir en Argentine découvrir son histoire et celle de Léda avec Les dieux du tango de Carolina de Robertis ! Dépaysement garanti !

Un poche français, qui n’est pas en poche sur la photo : si vous n’avez pas encore succombé au très beau En attendant Bojangles du très charmant Olivier Bourdeaut, c’est le moment idéal, il vient de sortir en Folio !

Un poche étranger : là on ne déroge pas aux traditions, Paul Auster. Cette année, ce sera Le voyage d’Anna Blume.

Un truc rigolo : 30 ans (10 ans de thérapie)  de Nora Hamzaoui me semble parfait pour les lectures buissonnières d’été par sa fraîcheur et sa légèreté !

Un classique : j’ai été prise d’une subite envie de relire L’Amant de Marguerite Duras. Voilà.

Un truc caliente : je vais prêcher pour ma paroisse (enfin paroisse… on se comprend) et vous proposer de partir avec 20 histoires de sexe à l’hôtelComme ça, si vous-même vous logez à l’hôtel, ça fera une mise en abyme !

Plein d’autres idées vous attendent chez Leiloona !

 

La valise de l’été 2016

valise de l'étéAujourd’hui, je vous propose une petite sélection de chouettes lectures estivales, à glisser dans votre valise aux côtés de votre maillot de bain, de votre marinière et de vos lunettes de soleil. Oui, je me prends un peu pour François Busnel, et alors ?

1. Un roman français : On dirait nous, de Didier van Cauwelaert. Je pense qu’il est inutile que je développe le pourquoi du comment.

2. Un roman étranger : Quoiqu’il arrive de Laura Barnett. C’était mon chouchou pour le Prix Relay, il n’a pas gagné mais je le conseille tout de même à nouveau vivement !

3. Un classique : La chute de Camus. Choix tout personnel attendu que je vais à Amsterdam, lieu où se déroule le récit, et que j’aime énormément ce type de mise en abyme.

4. Un poche : Enfant, je me souviensDe chouettes nouvelles, très différentes les unes des autres pour pouvoir varier les plaisirs, et en plus, on fait une bonne action en l’achetant.

5. Un truc rigolo : Que votre moustache pousse comme la broussaille de Muriel Gilbert. Pour épater vos amis à l’apéro avec des expressions venues d’ailleurs.

6. Un truc qui fait du bien : (Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire de Stéphanie Pélerin, parfait à une terrasse avec un spritz (ou un cosmo, vu que moi je préfère le cosmo)

7. Un truc instructif : Les salopes de l’histoire d’Agnès Grossmann. C’est un essai historique dont je vous parlerai demain, et qui est plein d’anecdotes savoureuses pour les siestes coquines !

Que lire dans votre hamac ? La valise de l’été

La valise de l'étéIl fait chaud, c’est l’été, et les vacances tant attendues toute l’année se profilent enfin. Mais tous les ans se pose le même problème : quels livres mettre dans sa valise ? Quel que soit le lieu où vous allez, plage, campagne, montagne, ville, voire si vous restez chez vous, voici des livres qui vous permettront de passer de bons moments :

Un roman français sorti dans l’année : Jules de Didier van Cauwelaert. Je ne m’étendrai pas sur le sujet (enfin, quoique…) mais vous connaissez mon avis : Didier van Cauwelaert est toujours une bonne idée, surtout l’été parce que ses romans sont plein de fraîcheur et d’optimisme, et que ça fait évidemment un bien fou !

Un roman étranger sorti dans l’année : La bibliothèque des coeurs cabossés, de Katarina Bivald. Comme le précédent, c’est un roman doudou, parfait pour se détendre !

Un poche français : Rue des boutiques obscures, de Patrick Modiano. Ou n’importe quel Modiano. Celui-là, je l’avais chroniqué sur Overblog, mais ce coquin d’article a disparu dans la migration. Bref. Modiano, parce qu’il a eu le prix Nobel et que c’est l’occasion pour ceux qui ne l’ont jamais lu de le découvrir. Non, je ne m’adresse à personne en particulier…

Un poche étranger : La Nuit de l’Oracle de Paul Auster. Je ne me lasse plus de Paul Auster (et j’espère que vous non plus, car je vous en reparlerai lundi), mais parmi tous ceux que j’ai lus j’avoue ma préférence pour celui-ci.

Un truc rigolo : Y comme Romy de Myriam Levain et Julia Tissier. Rien que la couverture fait penser à l’été et aux vacances.

Un classique : Proust. Parce qu’il faut du temps pour lire Proust, et que l’été est donc la meilleure période pour ça. D’ailleurs, mon exemplaire de Du côté de chez Swann porte comme date de lecture Août 1997, Cap-Ferret, et il y a des grains de sable entre les pages.

Un truc caliente : Bas de soie et dentelles/Bas de soie et talons aiguilles. (pas sur la photo). Mais surtout, si je deviens lourde, vous me le dites !