En mots et en images : juin 2022

Les Mots…

Les derniers jours // Excitée comme une puce sous amphétamines // Le temps retrouvé // Je suis écrivain // Les plaisirs de l’été // Tant de choses à découvrir // Trailer // Une fenêtre qui s’ouvre enfin // Pleinement dans mon alignement // Que ma joie demeure // Faire ce pour quoi je suis faite // L’odeur du chèvrefeuille // Dès potron-minet // Soulagement // Le Jour J. Le premier jour du reste de ma vie // Lâcher-prise // Qué calor // Toutes les premières fois // S’abandonner à la grande magie // Après la pluie // Ô les beaux jours // Mon précieux // Welcome summer // Repos et introspection des couches profondes // Ecrire, écrire, écrire…

Les images…

En mots et en images : juin 2021

Les mots…

ça secoue… // Mais ça ne peut pas se terminer comme ça, encore une fois, sur de l‘inachevé // un bouquet de fleurs pour mettre un peu de couleurs // Prendre une décision et tout de suite, l’énergie revient // Sortir enfin les vêtements d’été // Paresser au soleil // Le ballet des oiseaux // C’est maintenant // Voyage poétique // Le vase a déjà débordé, mais on s’obstine à ajouter des gouttes d’eau // Les papillons // L’énergie du fou // Des projets qui avancent // Mantra // La promenade de la joie. Les couleurs, les sons, les odeurs. Vibrer comme une immense lyre // bof // Solstice d’été // L’âme agit // Mon beau miroir // ça pousse // Arc-en-ciel surprise // La vie poétique // La semaine qui me fait frémir // Le plus bel ours de l’histoire des ours // La divine surprise // Des crayons qui se mangent // Oracle des poètes, version 2 // Merci // Des énergies d’amour

Les images…

En mots et en images : juin 2020

Les mots…

Une page blanche. Un nouveau départ ? // Promenade vespérale entre amis. La joie de se retrouver et de rire. Respirer les parfums et la nuit // Pétrichor (c’est le nom savant de l’odeur après la pluie. Mais je trouve « odeur après la pluie » plus joli en fait) // Mon toi(t) // Un bouquet de pivoines (oui, encore) // J’ai demandé à la Lune // Avant la pluie // Comme à la campagne // Yin et yang // Ébullition créative // la magie // Coccinelle sur fuchsia // Promenade du dimanche, encore et encore // L’odeur de l’herbe coupée // Non, vraiment, c’est impossible que je continue ici // Ça pousse (les piléas et les projets) // Une robe de déesse // Des roses // Solstice, éclipse, nouvelle lune. Bienvenue, l’été // Promenade du dimanche, un peu mouillée. Les odeurs qui changent // Agitation sans raison. Aller faire une promenade du mardi pour dépenser cette énergie débordante // Sous le soleil // Que de bonnes choses // Le carnet d’or. // L’heure du ballet des oiseaux, dans l’or du soir qui tombe // Abondance // Parfums // Souviens-toi de ta mission : aimer, écrire…

Sur une idée originale de Moka

Les images

En mots et en images : juin 2019

Les mots…

Juin… revoilà enfin le soleil ! Sortir enfin les petites robes légères et les chaussures ouvertes : quelle joie // L’état de flow // Faire la belle des champs. Récolter les fleurs de sureau, fleur des fées // Lire dehors sur la chaise longue // Chill // Que de péripéties aventureuses. Moi, je donne les instructions // Cela dit, cela redonne foi en l’humanité // Pluie dehors, pluie dedans // Tout ce que je voudrais dire et ne dis pas // Etre là, simplement // La fête à la grenouille // Les 12 travaux d’Hercule : nettoyer les écuries d’Augias (i.e le placard du bureau) // Rose, oser, eros // Dans les pas de Zadig. Rester sur le chemin // De mieux en mieux // La ligue des pervers narcissiques et autres vampires émotionnels // Franchement, j’ai parfois envie de tout envoyer bouler et d’aller vivre sur une île (déserte, sans personne pour me faire c***) // Et in Arcadia Ego… // Moi aussi je sais jouer (du pipeau) // Poésie // Cette idée stupide… // Le soleil qui joue à cache-cache // Simple life : écosser des fèves // Les petits bonhommes allumettes pour se débarrasser des gens toxiques  // Je suis Caroline, déesse de la paix et de l’amour (je crois que je vais le mettre sur mes cartes de visite) // Ce n’est pas très passionnant, tout ça // Solstice d’été. Respirer le monde. Le laisser palpiter sous ma peau et l’énergie du désir // Mais alors, pourquoi ? // La première petite tomate mûre, très en avance, comme une surprise (finalement je n’aurai pas eu beaucoup à patienter) // Périr de chaud et d’ennui (surtout d’ennui…) // Ethique de la joie

Sur une idée originale de Moka

Les images…

En mots et en images : juin 2018

Les mots…

Tourner en rond // Besoin de réconfort // Enfin une bonne nouvelle, et la roue de la Fortune qui semble décidée à se débloquer // Orage, ô désespoir // Un petit tour à Ikea // La complicité // Les jours qui se déploient // Dimanche matin paresseux. Pancakes et lecture sous la couette // Celle qui cherchait du sens // Ensemble, c’est tout (et malgré tout) // Me recentrer // Commencer à préparer mon voyage à Vienne // Tu es ? // L’odeur de l’herbe coupée // Les roses du jardin // Fish and chips // Accepter ce qu’on ne peut pas toujours comprendre // Dimanche au cinéma // Soirée chaude, soirée filles, grillades et dîner sur le balcon // Le chaos et la désolation. Un champ de ruines // Ecrire, c’est hurler sans bruit // Les dernières lignes ? // Arrêter, je ne peux pas // Bonjour l’été // Toi mon étoile qui tisse ma ronde, Viens allumer mon soleil noir // Je ne vois pas bien je le mettrais // Une question de stratégie // Mon sommet, mon Mont-Blanc, mon Everest // La soif d’apprendre et de lancer de nouveaux projets // Kitchen decor ou la manie des trucs vintage et en bois // Une énigme // Silence, ça pousse // Demain est un autre jour…// La Lune ronde et pleine // Un seul être vous manque // Ecrire dehors…

 

Sur une idée originale de Moka

Les images…

En mots et en images : juin 2017

Les mots…

Les dernières heures de cours de l’année. Champagne ? Ah ben non, il n’y en a plus // Une robe rouge et une chaise longue à fleurs. Et quelques autres petites choses // Chiller sur ma chilienne // Définitivement, je suis une fille de l’été, du soleil et de la chaleur // My heart belongs to London… // L’impossibilité de me projeter sur la rentrée et de faire mes choix, tant mon vrai choix serait d’être ailleurs… // Mais faire des choix quand même // L’impression d’être Sisyphe : un problème de réglé, un autre qui toque à la porte // Les jours lumineux qui annoncent l’été qui vient // Paris en coup de vent. Petit déjeuner de rentrée littéraire dans un endroit au nom parfait pour moi (le Purgatoire) et déjeuner à la maison (enfin, au Flore quoi). Les gens qui me disent qu’ils pensent à moi dès qu’ils passent devant // Quelques macarons et le new-yorker // Plus envie de discuter // En colère, et pas qu’un peu, et après beaucoup de choses (et de gens). La liste serait trop longue à faire // En révolution // Mettre les mots sur les choses // En mode Lucifer châtie les enquiquineurs. Enquiquineur 1 : check. Enquiquineur 2 : check. Enquiquineur 3… ça va être plus coton // Qué calor // Forfait // Solstice d’été // Dans la chaleur de la nuit // Ecrire…// Sisyphe, toujours : à croire que le monde entier conspire à me nuire (ou en tout cas à me faire perdre du temps) // Les jours qui passent et me rapprochent de Lisbonne // Ecrire, j’ai dit !

Sur une idée originale de Moka

 

Les images

En mots et en images : juin 2016

Les mots…

Il pleut, il pleut, bergère… mais moi, J’veux du soleil // Que d’eau, que d’eau // Passer du côté obscur de la force stylistique : mes premières Birkenstock // Cela dit ce n’était peut-être pas l’achat le plus urgent // Paris je t’aime, et tu me manques // Une brassée de pivoines // Découragée // Un peu de culot, que diable // Tellement furieuse qu’il paraît que la fumée me sort des oreilles // Une assiette comme un tableau // Ouvrir en grand les fenêtres (pas celles de la perception, celles de mon appartement) // Ecrire, malgré tout // Nous, on est snob, on ne manche pas à la cantine // Plan de bataille // Littéralement à plat // Tristesse immense // Mon précieux passeport (sur lequel j’ai une tête de délinquante) // Une brassée d’arums. En souvenir… // Après la pluie… la pluie… // La vie inimitable // Très gâtée // Dans la vie, on est chic, ou on ne l’est pas // Des projets ne se font pas, mais d’autres encore plus excitants viennent prendre leur place // Celui qui se permettait de critiquer mes chaussures // Hello, summer (en tout cas, selon mon calendrier) // Ah mais si, le voilà ! Pile au moment où je vais devoir m’enfermer des journées entières pour la torture annuelle des oraux // Une petite robe à pois et des sandales dorées // In love with Balzac Paris // Exhausted // Me projeter en pensée vers Amsterdam. Gotta get away // Un ennui profond. Vivement la quille // Libérée, délivrée (à moitié) // Champagne

moi après moisBy Moka

Les images…

Juin 20161