4321, de Paul Auster

4321, de Paul Auster

Quelle idée intéressante, se dit Ferguson, de penser que les choses auraient pu se dérouler autrement pour lui, tout en restant le même. Le même garçon dans une autre maison avec un autre arbre. Le même garçon avec des parents différents. Le même garçon avec les mêmes parents mais qui ne faisaient pas les mêmes […]

Read More…
Point Cardinal, de Léonor de Récondo

Point Cardinal, de Léonor de Récondo

Laurent est complètement nu. Il attrape son sac à dos sur la banquette arrière et pose sur le fauteuil passager, fouille dedans, sort un caleçon, un bas de jogging, un T-shirt, des chaussettes. Fait vite. La voiture est jonchée de vêtements, de lingettes usagées. Un chaos à l’image de son désordre intérieur. Révolté d’avoir arraché […]

Read More…

Je me souviens…

Exercice classique d’atelier d’écriture, que je donne souvent et auquel j’aime aussi me livrer régulièrement, surtout en cas de blocage car il permet, l’air de rien, de faire émerger des idées qui, en se carambolant, peuvent donner de nouvelles choses. C’est fascinant lorsque, juste en écrivant « je me souviens », les souvenirs les plus divers remontent […]

Read More…

Désorientale, de Négar Djavadi

Tout ce que je sais c’est que ces pages ne seront pas linéaires. Raconter le présent exige que je remonte loin dans le passé, que je traverse les frontières, survole les montagnes et rejoigne ce lac immense qu’on appelle mer, guidée par le flux des images, des associations libres, des soubresauts organiques, les creux et […]

Read More…

Un monde flamboyant, de Siri Hustvedt

Dans sa lettre, Harriet Burden revendique la responsabilité de la création des œuvres qui ont été présentées lors de trois expositions personnelles à New-York : L’Histoire de l’art occidental d’Anton Tish, Les Chambres de suffocation de Phineas Q. Eldridge et, plus récemment, Au-dessous, de l’artiste connu sous le nom de Rune. Le motif qu’elle donne est […]

Read More…

Quartier Perdu, de Patrick Modiano

Je suis comme la plupart des gens qui ont croisé dans leur vie un écrivain : ils croient ensuite se reconnaître dans ses livres, les présomptueux… Autre roman qui m’a accompagnée dans mes heures de lecture à Londres. Coïncidence amusante : il parle d’un écrivain français ayant immigré à Londres (j’ai hésité à faire pareil) […]

Read More…

Corps étranger, de Didier Van Cauwelaert

  Depuis que j’avais renoncé à faire quelque chose de ma vie, je me contentais d’être quelqu’un. Autrement dit, je renvoyais l’image que l’on m’avait collée ; c’était sans intérêt sinon sans avantages, et il avait fallu un drame pour redonner un sens à la position enviée qui me tenait lieu d’existence. Un de ces […]

Read More…

Le bruit des silences de Valérie Gans

  L’amour est une cage sans barreaux… sinon, c’est juste une cage. Et ce n’est pas de l’amour. Un titre énigmatique, une jolie couverture lumineuse et un auteur à découvrir : il n’en fallait guère plus pour me convaincre de m’intéresser à ce roman… Depuis son divorce, Lorraine se consacre exclusivement à ses deux adolescents, […]

Read More…

Je suis un écrivain japonais

  Et j’ai tout de suite pensé : c’est ce que je ferai plus tard. Je serai un lecteur. Sur mes rares photos d’adolescence, j’ai toujours un livre en main. Même celles où je suis en train de bavarder avec mes camarades de classe. Ceux que je croise sur mon chemin aujourd’hui me le rappellent. […]

Read More…

Un roman russe, d’Emmanuel Carrère

Ces phrases, et d’autres encore qui relèvent à la fois de l’apologétique et d’une insistante auto-persuasion  rendent pour moi un son familier. Elles me rappellent une époque où, étant affreusement malheureux, j’ai essayé de devenir chrétien. J’y retrouve ce que j’ai connu : le même désir de croire, pour accrocher son angoisse à une certitude ; […]

Read More…