Dans ma salle de bain – produits terminés #1

Comme je vous le racontais l’autre jour, je suis récemment tombée dans le vortex des youtubeuses beauté, et notamment leurs vidéos « produits terminés ». Et comme j’ai trouvé le format plutôt sympa et que j’aime bien parler de plein de sujets qui n’ont a priori rien à voir avec ce dont je parle d’habitude mais en fait si, je me suis dit que j’allais faire pareil, et ça tombait bien parce que ces derniers temps j’ai terminé plein de produits. Donc sans ordre particulier :

1. L’eau micellaire Garnier Bio au bleuet : mon eau micellaire normalement c’est Bioderma, mais j’ai eu celle-ci dans My little box et je l’ai donc essayée, et je dois dire que c’était une très bonne surprise : j’ai beaucoup aimé l’odeur, déjà, et je l’ai trouvée très efficace pour enlever le maquillage (après, à noter que je me maquille peu). Elle laisse la peau fraîche et douce. Mais comme toutes les eaux micellaires, je la rince.

2. La véritable eau florale rose ancienne bio de Sanoflore : l’eau de rose est un produit que j’aime énormément utiliser après m’être nettoyé le visage, en ce moment matin et soir. Ce que j’ai aimé dans celle-là c’est la présentation en brumisateur, que je trouve très pratique, et j’ai trouvé qu’elle laissait la peau fraîche et douce. Mais pour l’instant je ne l’ai pas rachetée, j’en utilise une autre, parce que j’ai trouvé l’odeur pas vraiment ce que j’attends d’une eau de rose…

3. Pommade nutrition main à l’huile d’olive la Provençale : depuis qu’on se gelhydroalcoolise les mains toutes les cinq minutes, j’en ai vidé, des tubes de crèmes pour les mains, des plus ou moins efficaces. Celle-là l’est totalement : elle nourrit et répare vraiment, je l’applique le soir (je l’ai rachetée) et le matin mes mains sont douces, c’est agréable…

4. Sérum fluide anti-âge N.A.E : je vous ai fait tout un article sur cette marque en février. Alors je reste sur ce que je disais : c’est une jolie marque, mais au bout d’un moment d’utilisation je me suis rendu compte que ce n’était pas assez nourrissant pour ma peau, je suis donc repassée à des produits plus riches (et plus chers… enfin non, pas tous, on en reparlera).

5. La sublime, huile ferret-capienne : oui, il y a des laboratoires cosmétiques au Cap-Ferret, et comme j’adore les huiles pour le corps (elle fait aussi visage et cheveux mais je ne l’ai pas utilisée comme ça), je n’avais pas résisté l’an dernier à acheter un flacon de ce produit. Alors c’est une huile qui est extrêmement agréable à utiliser, très sensuelle, elle laisse la peau douce et satinée, comme j’aime. Mais je n’ai pas trouvé l’odeur affolante : elle sent bon, indéniablement, mais d’autres huiles ont une odeur que je préfère, c’est tout… donc je ne pense pas racheter.

6. Beurre corporel Buffy de Lush (pas sur la photo de groupe car il n’a pas d’emballage) : un produit que j’utilise depuis des années, je vous en avais parlé quand il s’appelait encore « Copacabana » (et d’ailleurs je préférais ce nom, qui était beaucoup plus évocateur). J’adore ce produit, sa texture, son odeur, ce qu’il fait à la peau : c’est un de mes indispensables !

7. Masque de nuit merveilleux Sanoflore : il s’agit d’une dose d’essai mais comme elle est de taille respectable, j’ai bien pu tester. Il s’agit d’un baume aromatique régénérant, qu’on applique un ou deux soirs par semaine à la place de la crème de nuit. J’ai beaucoup aimé ce produit, j’ai trouvé que la peau le lendemain matin était très lumineuse, et l’odeur, un délice. J’achèterai probablement à l’occasion.

8. Perfect Canvas de REN : le packaging a changé depuis. Il s’agit d’une base de teint, que l’on applique entre la crème de jour et le fond de teint ou la BB crème dans mon cas. Le produit lisse la peau, l’illumine et aide le maquillage à tenir. C’est un excellent produit que j’ai beaucoup aimé et que je rachèterai lorsque je serai riche : les produits REN sont chers, et je préfère me concentrer sur les produits « indispensables ». Une base de teint, je trouve que je peux m’en passer.

9. Acqua Magnifica de Sanoflore : oui encore Sanoflore, mais c’est une marque que j’aime beaucoup ; sur la photo j’ai mis le flacon taille voyage parce que j’avais acheté une recharge. Donc il s’agit d’une essence qui libère les impuretés, oxygène la peau et resserre les pores. J’ai beaucoup aimé ce produit, que j’ai racheté plusieurs fois, et que j’utilisais le matin. Si je ne l’utilise plus c’est tout simplement parce qu’il correspond davantage, selon moi, à une peau jeune, ou en tout cas, il ne correspond plus à ma peau. Mais c’est vraiment un excellent produit !

10. The porefessional de Benefit : j’ai beaucoup utilisé les produits Benefit à une époque, moins aujourd’hui sauf ce petit produit qui « floute » les pores. Je l’utilise juste sur le nez et entre les sourcils, et encore pas tous les jours, et l’effet est assez magique.

11. Base de fard à paupière NARS : un très bon produit qui fait son job ; l’embout mousse est très pratique. Après comme je ne fais pas de trucs complexes sur mes paupières ce n’est pas un produit indispensable. Je rachèterai peut-être à l’occasion, mais Nars c’est pas donné comme marque (mais c’est une marque que j’adore)

12. Eyeshadow primer potion urban decay : même remarque, excellent produit, en plus j’aime beaucoup cette présentation (mais ils ne la font plus comme ça). Je pense que je rachèterai plutôt celle-là !

13. Et enfin, pas un produit cosmétique mais ça m’a sauvé la vie avec le masque : le spray nasal décongestionnant Phytosun arôms aux huiles essentielles d’eucalyptus, de Niaouli et de menthe sauvage. Il m’aide vraiment à mieux respirer sous le masque (que j’asperge d’HE de menthe poivrée). J’en faisais déjà un certain usage avant mais là, c’est devenu un indispensable.

Voilà, j’espère que ça vous a plu, c’est un format d’article que je ferai de temps en temps (je n’utilise pas des milliards de produits non plus).

Le pouvoir des odeurs et l’aromathérapie

Laisse-moi respirer longtemps, longtemps, l’odeur de tes cheveux, y plonger tout mon visage, comme un homme altéré dans l’eau d’une source, et les agiter avec ma main comme un mouchoir odorant, pour secouer des souvenirs dans l’air.
Si tu pouvais savoir tout ce que je vois ! tout ce que je sens ! tout ce que j’entends dans tes cheveux ! Mon âme voyage sur le parfum comme l’âme des autres hommes sur la musique. (Charles Baudelaire, « Un hémisphère dans une chevelure »)

J’ai toujours été très attachée aux odeurs, aux parfums. Dernièrement, je suis revenue à un parfum que je ne portais plus depuis des années (Mûre et musc de l’Artisan parfumeur), parce que je me suis rendu compte que pourtant, c’était bien, malgré tous mes errements olfactifs, « mon » odeur, et aussi je pense que j’en ai eu marre des parfums commerciaux, qui ne sont que des produits marketing, et que je voulais (à nouveau) un parfum qui ait véritablement une âme.

J’utilise beaucoup, également, les parfums d’ambiance et les bougies parfumées. Chaque pièce de vie a sa signature olfactive : le salon, c’est un mélange de fruits rouges et de musc ou d’ambre. La chambre, c’est la fleur d’oranger. Quant au bureau, c’est le frangipanier et l’ylang-ylang.

Il y a les odeurs que j’aime, qui me transportent, qui me font rêver, et celles que je ne supporte pas. Inexplicablement, c’est le cas depuis quelques années de la lavande. Je ne supporte plus l’odeur de la lavande, et je ne sais pas pourquoi : j’imagine que cette odeur est liée à un événement désagréable, mais je ne sais plus lequel.

Bref, tout ça pour en venir à l’une de mes dernières toquades avec le yoga, la méditation et la lithothérapie : l’aromathérapie. Alors ils ne s’agit pas à strictement parler d’une thérapie par les odeurs, en tout cas pas seulement : l’une des utilisations possibles des HE est bien en diffusion. La plus courante est celle de l’HE de citronnelle, l’été, pour faire fuir les moustiques (ça, je l’utilise depuis des années) et l’été dernier j’avais aussi testé l’HE de menthe poivrée pour lutter contre une invasion de moucherons dans ma cuisine (du coup j’avais l’impression de vivre dans un verre de mojito).

Mais il y en a plein d’autres, selon l’HE et le besoin : on peut prendre certaines en gouttes sur un support, en massage en les mélangeant à une huile végétale… pour l’instant, je suis en pleine découverte (et j’ai l’impression d’être une sorcière apprenant à faire des potions), je note des utilisations qui pourraient être utiles avec les huiles que j’ai. J’ai acheté deux petits ouvrages sur la question :
– Mon cahier huiles essentielles de Françoise Couic-Marinier, dans la très inspirante collection « mon petit cahier » des éditions Solar : une très bonne introduction qui va à l’essentiel (ah ! ah !)  et aide à choisir ses premières HE en fonction de ses besoins, mais qui a vite trouvé ses limites au niveau des « fiches » sur chaque HE ; je trouve qu’il manque un index pour retrouver chacune dans ses utilisations en synergie (i.e : en « potion » avec les autres) et franchement, le chapitre sur la minceur, bof…
– Mes 15 huiles essentielles de Danièle Festy chez Pocket est du coup un bon complément puisque 15 HE sont très précisément analysées avec toutes leurs utilisations, et qu’il y a un index des « troubles » qui mène aux HE qui peuvent les soulager. Après, la liste des 15 HE n’est pas celle des huiles qui me « parlent » le plus (surtout la lavande, quoi…).

Mes principales utilisations pour le moment : les HE d’arbre à thé et de citron pour l’hygiène bucco-dentaire (une efficacité redoutable) et l’arbre à thé aussi pour le ménage. Comme ce sont des produits hyper-concentrés, il faut tout de même être prudent, mais comme j’aime bien découvrir de nouvelles choses… et bien j’apprends !

Et vous, vous utilisez les huiles essentielles ?