En mots et en images : mars 2021

Les mots…

Explosion de camélias // Des bottes de pluie rouges // Légèreté presque printanière // Des fleurs, des fleurs, des fleurs // Me mettre au tarot parce que ça, je n’avais pas encore fait // Renouvellement de garde-robe // Patouiller dans la peinture et laisser s’amuser l’enfant intérieur // Un projet qui prend forme // Une chemise printanière // La tour // Révélation existentielle // Une semaine forte en émotions // Sois l’arc-en-ciel // Waterbike // Giboulées dedans et dehors // Nouvelle lune renaissante // Anniversaire // Une semaine bizarre, quand même // Désir d’évasion // Printemps // Mon joli tarot // Tout cela me passionne, et c’est ce que je dois faire // De l’eau, de l’eau // Ce que disent les étoiles et les planètes // Les fleurs jumelles // L’énergie du fou

Les images

En mots et en images : février 2021

Les mots...

Imbolc. Des bougies et des crêpes // Plaisir d’offrir, joie de recevoir (des fleurs) // Aimer est un travail à temps plein // Reprogrammation // Oui mais moi, je ne l’ai pas vue // Et bien, on peut dire que ça avance // Bloom // Les jolis perce-neige // La luminosité magique des nuits de neige // Tout blanc // Prête pour le trophée Andros et aller vivre à la montagne // Tout gelé // La poésie du quotidien // La joie des jours qui rallongent et du soleil qui brille // Encore des cœurs // Quand je suis lancée dans quelque chose, on ne m’arrête plus // Je crois que je n’ai jamais été aussi épuisée de toute ma vie // Dans ton regard // Casser le rétroviseur… si ce n’est pas un signe pour aller de l’avant // Et en même temps, tellement de symboles dans cette histoire // Enfin les vacances et le repos // Sans transition // Je ne bouge pas // Le bonheur des dimanche sans lundi // Au soleil // C’est dommage que personne ne le lise // ça sent le printemps // Je ne sais pas trop où je vais, mais j’y vais // Parfaitement alignée // Un café en terrasse (la mienne, évidemment…) // Délicatesse et poésie // Pleine Lune de fin de cycle…

Les images…

En mots et en images : janvier 2021

Les mots…

Un nouveau livre qui commence // robe neuve, coquillages et crustacés, champagne et promenade vivifiante sous le soleil // Maison // Un robot aspirateur qui fait bien son job // La part d’informe // Bloquée (pas seulement métaphoriquement) // Dry january // L’inquiétude // Ce qui est doux et chaud // Tu me vertiges encore et toujours // Fermer la parenthèse // Le meilleur moment de la journée // Masterclass // Quel froid // ça s’en va et ça revient // La douceur des fleurs roses et l’odeur du mimosa // Quelques flocons // L’article que je ne voulais pas écrire // Bas les masques (enfin, symboliquement…) // Les derniers chocolats de Noël // Hypersensibles, unissez-vous // L’amour est partout // De la couleur avant toute chose…

Les images

Les vers glacés réchauffent nos émotions

Toujours plongée dans mon projet poétique, je cherchais un poème sur l’hiver et la neige, et j’ai trouvé celui-ci, qui ne correspond pas à ce que je veux pour plusieurs raisons, mais qui m’a touchée, alors j’ai eu envie de le partager avec vous !

à l’abime des incertitudes,
les frimas hivernaux s’enroulent
et cueillent toutes nos lassitudes
qui jonchent nos esprits en foule.

à la lisière des moments d’incertitude
il neige des pétales d’espoir en nos coeurs :
éclats de cristal ensorcellant nos heures
perdues dans la foule de nos habitude.

les vers glacés réchauffent nos émotions :
elles les remplissent de sanglots
et déverseront, sur la feuille des flocons
d’images passées en grandes eaux

Caroline BAUCHER

En mots et en images : décembre 2020

Les mots…

La première fenêtre du calendrier de l’Avent. Et puis la deuxième… // Finalement, c’est pas mal ce nouvel aménagement du salon // Un cours d’aquarelle // Heureusement, il y a les fleurs // Une semaine épuisante dans laquelle il faut mettre quelques paillettes // La magie des petits films de Noël // Des sablés amoureux qui disent ce que je ne peux pas (encore) dire // Un bol avec mon prénom // Illumination existentielle // Dans les vagues émotionnelles // Les clés et la maison // Toujours ces yeux bleus // Des rennes et des lutin // Rituel du solstice d’hiver et invitation à 2021 // C’est bien de mettre tout au clair dans ma tête // Regarde les lumières // Houx houx // Joyeux Noël // l’année qui s’achève…

Les images…

Les saisons intérieures

Longtemps je n’ai pas aimé l’automne. L’hiver, on n’en parle même pas. Mais je crois que c’était pour une raison assez simple : en fait dans notre société on ne peut pas en profiter vraiment, de ces saisons intérieures, leur donner tout leur sens. En profiter, c’est-à-dire : ralentir le rythme, rester chez soi, se reposer. Voilà : ce que je déteste dans ces saisons, c’est devoir sortir alors qu’il fait tout froid, gris, pluvieux (et puis alors sortir pour faire quelque chose qui m’ennuie de plus en plus, vraiment). Bien sûr, il y a des choses merveilleuses à faire dehors, en automne : se promener pour admirer les arbres qui se parent de couleurs magiques, ramasser des choses, respirer à plein poumons. L’hiver aussi : une bonne promenade vivifiante lorsqu’il fait froid et sec. Le ski non, je ne crois pas que ce soit un truc pour moi mais par contre, j’adorerais essayer une promenade en raquettes.

Mais le cycle des saisons nous invite surtout, à l’image de la nature, au repos, au dépouillement, à l’introspection. J’en avais déjà parlé mais je le sens de plus en plus, ce besoin de me poser. De profiter de l’intérieur. Je l’ai raconté samedi : ces derniers temps, je m’étais vraiment attelée à retransformer mon appartement en version « nid douillet », comme si je savais que l’Univers allait m’accorder ces quelques jours d’isolement dont j’avais pas mal besoin pour faire le point. Un cocon pour cocooner : des bougies parfumées, des plaids partout, des lumières programmées pour s’allumer lorsque la nuit commence à tomber. Un stock de livres et de nourriture. Du matériel pour créer. Du temps pour écrire.

Il y a quelques jours j’ai commencé un nouveau défi des 100 jours, qui se terminera avec la nouvelle année, et je trouve que cette période de ralentissement est parfaite pour progresser dessus et c’est fou ce que les choses deviennent plus claires lorsqu’on y réfléchit au calme !

Alors bienvenue aux saisons intérieures : profitons de la nuit pour descendre en nous, affronter nos ombres, les comprendre, et leur apporter de la lumière ! C’est tout le sens de Samhain, que j’attends cette année avec une grande impatience d’autant qu’il y aura aussi une pleine lune : ça va secouer, mais pour notre bien !

En mots et en images : mars 2020

Les mots…

Patiemment se construire un nid // Slow // Giboulées // Illumination existentielle // Un souvenir tout doux et une couronne de fleurs séchées sous un globe. Nostalgie // Non, je ne peux pas, je ne peux plus // Ciboulette et escargots // Inspiration // A l’arrêt // Profiter malgré tout de la poésie de la nature et des arbres en fleurs qui annoncent l’arrivée du Printemps // Et puis de la poésie tout court // Laisser libre cours à ma créativité // Drôle d’anniversaire ! Je m’en souviendrai de mes 42 ans, sans bisous ni fleurs, mais avec quand même une bougie sur un petit gâteau // Tous confinés // La bienveillance // Accueillir tout de même le printemps // Etat de flow : écrire, créer // Lecture sur canapé : futur sport olympique ? // L’arbre à pompons jaunes sous la fenêtre (son vrai nom est « corete du Japon » mais j’aime mieux « arbre à pompons jaunes ») // Au milieu des livres // Expression et créativité // Le bonheur de réussir à valider un panier de drive // Mes pivoines

Les images…