Paris can wait, d'Eleanor Coppola

Paris can wait, d’Eleanor Coppola

La morale, c’est mauvais pour la digestion. Dans la famille Coppola, après Francis et la divine Sofia, penchons nous sur le travail d’Eleanor, épouse et mère des sus-mentionnés, et dont Paris can wait est le premier film de fiction, après plusieurs documentaires. Après le festival de Cannes, Anne, l’épouse d’un grand producteur de cinéma, qui a mal aux oreilles […]

Read More…

L’éromantique, d’Eliel Faure

Je claque la porte de la voiture, de retour dans mon monde. Je frissonne encore de toute cette folie. Rencontrer un homme sans savoir de qui il s’agit, faire l’amour avec lui dans le noir le plus complet sans jamais se voir, se découvrir par les sens, les autres, ceux dont on n’a pas l’habitude, […]

Read More…

Les (petits) plaisirs de l’automne

Bon. De fait, soyons honnêtes, je n’aime que l’été, le soleil, la chaleur, les robes légères et les apéritifs en terrasse. Mais. Il faut bien supporter l’automne (et l’hiver, horresco referens) avant que reviennent enfin le printemps et les beaux jours, les fleurs, les petits oiseaux et mon ami le soleil. Alors essayons d’y trouver, […]

Read More…

My July 2015

En mots… Un joli mois de juillet qui commence chaudement. Très chaudement. Mes neurones se liquéfient. J’aimerais que mes cuisses fassent pareil // Continuer à avancer malgré ce putain de caillou dans ma chaussure, à défaut de pouvoir m’en débarrasser pour le moment. Per aspera ad astra. Ad augusta per angusta // Fuck (oui, je deviens […]

Read More…
Cougar Town

Cougar Town, de Bill Lawrence et Kevin Biegel

Tous les célibataires de notre âge sont ou fauchés, ou gay, ou ils draguent des filles plus jeunes ! Encore une série à côté de laquelle j’étais un peu passée, faute d’une diffusion sur une chaîne que j’ai l’habitude de regarder, et à des horaires pas trop ésotériques. J’ai fait un rattrapage. Toute la série […]

Read More…

My June 2015

En mots… Welcome, June ! // Marcher sous le soleil et reprendre le contrôle de ma situation // Vintage or not vintage // Des discussions enrichissantes et des débats intéressants. Comme quoi Facebook n’a pas que des défauts // Terrasse. Déjeuner. Soleil. Coup de soleil // Encore des pivoines ? // Champagne // Qué calor […]

Read More…

Vacances dans le coma, de Frédéric Beigbeder

Chroniqueur-nocturne, concepteur-rédacteur, journaliste-littéraire : Marc n’exerce que des métiers aux noms composés. Il ne peut rien faire entièrement. Il refuse de choisir une vie plutôt qu’une autre. De nos jours, selon lui, « tout le monde est fou, on n’a plus le choix qu’entre la schizophrénie et la paranoïa : soit on est plusieurs à la […]

Read More…

Ces choses qui me rendent heureuse…

Dans le deuxième numéro de Flow (décidément, ce magazine est un concentré de jolies choses), il y a un article sur les listes, et la manière dont elles peuvent bous rendre heureux. Enfin, pas la liste des courses ou des corvées, forcément, mais les listes de jolies choses qui nous font du bien. C’est ce que […]

Read More…

Les moelleuses au chocolat, de Silène

Croissants de pâte d’amandes garnis d’une ganache au café, les bouchées passaient directement des mains de la belle aux langues des hommes qui en profitaient pour lui lécher les doigts avec des yeux de fou, tant leur plaisir grandissait. La robe roula sur la hanche, dévoilant des fossettes charmantes, la naissance de deux sphères plantureuses, […]

Read More…

Hôtel – Chambre 2, d’Emma Mars

Et moi je ne faisais que brûler plus encore, me consumer d’un feu dont l’intensité croissait un peu plus à chaque heure que je passais sans lui. N’était-ce pas cette folie, cette furie, cette frénésie licencieuse qui m’avait attirée dès le premier abord, m’avait aimantée à lui malgré l’interdit puis incitée à franchir tous les […]

Read More…

Le Garde du coeur, de Françoise Sagan

Ah ! Je ne dirai jamais assez les charmes de la vie quand on l’aime. La beauté des jours, le trouble des nuits, les vertiges de l’alcool, ceux du plaisir, les violons de la tendresse, l’excitation du travail, la santé, cet incroyable bonheur de se réveiller vivante, avec tout ce temps devant soi, toute cette […]

Read More…

Aphorismes, d’Oscar Wilde

Comme je suis dans ma période anglaise, j’ai tout naturellement eu envie de me replonger dans les écrits d’Oscar Wilde, qui incarne la quintessence d’un esprit british finalement difficile à définir, et mon choix s’est porté sur ses aphorismes, qui ont cet avantage, en plus d’être brillants, d’être parfaits pour le picorage (ce qui ne […]

Read More…

Humeurs Badines, de Paul Fournel

Dans l’amour, lorsqu’Adèle l’invite à grimper encore et à lui donner ce brin de violence qui est de son goût, c’est toujours à cet endroit-là, dans le désordre de la déraison, qu’il l’empoigne. Par là, il la tient et dirige l’indirigeable manoeuvre de l’amour. Adèle lui demande davantage et il donne, sûr de sa prise, […]

Read More…

Confessions, d’Agent Provocateur

Des mains inconnues effleurent chaque courbe féminine, s’attardent de temps à autre, sans jamais être rejetées. Les femmes ne cessent de tournoyer, tournent et tournent, admirées par un visage puis un autre, sans jamais les regarder dans les yeux, mais sans jamais leur tourner tout à fait le dos non plus. Donnant l’impression de danser, […]

Read More…