Croques forestiers au saint-Nectaire

Aujourd’hui, c’est le défi fromage chez les marmitonnes, et j’avais proposé un plat à base de mon fromage préféré (enfin, un…) : le saint-Nectaire. Je ne sais pas encore ce que vont proposer les autres, mais de mon côté, après avoir cherché un truc printanier, j’ai décidé de revenir sur du lourd (après tout, il fait encore froid) et une variation autour du croque-monsieur !

Pour deux croques
Qu’est-ce qu’il nous faut ?

– 4 tranches de pain de campagne
– 150g de lardons
– 150g de champignons (j’ai pris des cèpes)
– 200g de saint-Nectaire
– facultatif : de l’huile d’olive à la truffe

Comment on fait ?
– Faire revenir les lardons
– Nettoyer, couper les champignons et les faire revenir à leur tour, puis ajouter les lardons dans la même poêle.
– Mettre les tranches de pain sur une plaque recouverte de papier cuisson. Badigeonner d’un peu d’huile de truffe les 4 tranches. Sur deux des tranches, répartir le mélange lardons/champignons, mettre la deuxième tranche.
– Gratter la croûte du saint-Nectaire, le couper en tranches et répartir les tranches sur les croques.
– Enfourner 8-10 min à 180°.

Croques forestiers au saint-Nectaire

Avertissement habituel : on n’est ni dans du léger, ni dans du diététique, mais c’est super bon, accompagné d’une petite salade : très bistronomie, je trouve !

Gourmandises21
Chez Syl

Pour ce défi, Syl a cuisiné une tourte aux pommes de terre et au saint-Nectaire, Eimelle des tartines au saint-Nectaire, pommes et figues, Rosa des Pommes de terre farcies au camembert, tomates et bacon, Sandrion des Muffins au Saint-Nectaire façon nectiflette, Béa une Tarte tatin aux pommes de terre et au Saint-Nectaire et Lydia un Oeuf cocotte à la coppa

Pommes de terre gratinées au saint-Nectaire

Oui, bon, je varie peu. Mais j’avais envie d’un dernier plat bien hivernal, avant de passer aux plats plus légers du printemps. Et donc, de saint-Nectaire : j’aime tellement ce fromage que j’ai décidé de proposer un défi pour le cuisiner aux autres Marmitonnes, le 28 mars. En attendant, des pommes de terre gratinées présentées dans des petites cocottes !

Pour deux personnes
Qu’est-ce qu’il nous faut ?

– Deux pommes de terre à chair ferme de taille moyenne
– Deux tranches de jambon sec (d’Auvergne)
– 150g de saint-Nectaire laitier
– un peu d’huile

Comment on fait ?
– laver les pommes de terre et les mettre à cuire dans l’eau bouillante une vingtaine de minutes. Les égoutter, les peler et les couper en cubes que l’on fait revenir dans un peu d’huile pendant quelques minutes, jusqu’à ce qu’elles soient dorées.
– Répartir les pommes de terre dans deux petites cocottes ou ramequins. Dessus, mettre une tranche de jambon découpé en lanières.
– Gratter un peu le saint-Nectaire, le découper en lamelles et répartir dans les cocottes.
– Mettre une vingtaine de minutes au four préchauffé à 180°, jusqu’à ce que ça soit gratiné.

Pommes de terre gratinées au saint-Nectaire

Et voilà ! C’est très facile, et très bon, je pense que ce plat va prendre sa place dans mes incontournables !

Gourmandises21
Chez Syl

Feuilletés montagnards

Vous reprendrez bien un peu de fromages d’Auvergne ? Oui, cette semaine encore, je poursuis ma campagne pour devenir ambassadrice, cette fois avec un fromage que j’utilise somme toute peu, la Fourme d’Ambert, et un peu de Cantal qui me restait de la semaine dernière. Et des champignons !

Pour deux feuilletés
Qu’est-ce qu’il nous faut ?
– Une pâte feuilletée (que vous pouvez faire si ça vous amuse et que vous avez le temps)
– 400g de champignons
– 75g de fourme d’Ambert
– Un peu de Cantal
– Un peu de lait

Comment on fait ? C’est très simple :
– Nettoyer et faire revenir les champignons ; les laisser un peu refroidir
– Dérouler la pâte, enlever les morceaux arrondis et découper ce qui reste en 4 rectangles, en en faisant 2 un peu plus grands.
– Sur chaque petit rectangle, déposer les champignons, la moitié de la Fourme et un peu de Cantal, en veillant à laisser de l’espace sur les bords.
– Déposer le grand rectangle sur le dessus et souder les deux parties. J’ai consolidé avec les restes de pâte. Dessiner des petits croisillons. Badigeonner avec un peu de lait.
– Mettre au four préchauffé à 180° durant 25 minutes environ, puis servir avec une petite salade.


Feuilletés montagnards

C’est fondant, les goûts se marient bien et j’ai beaucoup aimé.

Gourmandises21
Chez Syl

Croustifondants de jambon au saint-Nectaire et au Cantal

C’est joli, ça, comme nom, croustifondant, et ça donne bien idée de la texture de cette petite invention (même si normalement c’est un gâteau au chocolat, le croustifondant). Il me restait du saint-Nectaire de la semaine dernière, et j’avais envie d’apprivoiser un peu le Cantal, qui n’est pas un fromage que j’utilise beaucoup. Je vous rappelle que mon objectif est de me faire sponsoriser par l’Auvergne, donc je mets tous les atouts dans mon panier (expression que je viens d’inventer). Bref.

Pour deux personnes (deux croustifondants par personne)
Qu’est-ce qu’il nous faut ?
– Quatre tranches de jambon sec (d’Auvergne, de préférence)
– Du saint-Nectaire
– Du Cantal
– Quatre feuilles de brick
– Un peu de beurre

Comment on fait (c’est très facile ?)
– Etaler une tranche de jambon dans une assiette. Au milieu, placer des tranches de saint-Nectaire et de Cantal. Replier de manière à former un petit paquet. Recommencer avec les autres tranches de jambon.
– Mettre chaque paquet dans une feuille de brick et plier en portefeuille.
– Badigeonner chaque chaque croustifondant de beurre, les placer dans un plat à gratin puis mettre au four préchauffer à 180° pendant 1/4 d’heure.
– Parfait comme petit repas accompagné d’une salade : ça croustille et ça fond, d’où son nom, c’est excellent (les fromages se marient vraiment bien entre eux) c’est hyper simple et rapide, donc à refaire !

Croustifondants de jambon au saint-Nectaire et au Cantal
Gourmandises21
Chez Syl

Crumble de patate douce et de carotte au saint-Nectaire

Non, je ne suis pas sponsorisée par les fromages AOP d’Auvergne, mais comme vous le voyez, j’y travaille activement. J’ai trouvé cette recette sur le site du saint-Nectaire, qui est un de mes fromages préférés au monde, mais comme vous allez le voir, j’ai largement mis à ma sauce, et cela donne un plat assez simple mais absolument délicieux.

Pour deux personnes
Qu’est-ce qu’il nous faut ?
– 1 petite patate douce
– 3 carottes moyennes (en gros il faut 300g de légumes)
– 100g de saint-Nectaire laitier
– 25g de farine
– 25g de parmesan (je pense qu’on peut remplacer par du Cantal pour rester régional)
– 40g de beurre mou
– 20g de cerneaux de noix
– 50cl de bouillon
– 1 oignon
– De l’huile d’olive
– Un petit verre de liqueur de verveine (facultatif)

Comment on fait ?
– Peler la patate douce et les carottes, et les couper en cubes.
– Emincer l’oignon.
– Faire revenir l’oignon dans l’huile d’olive jusqu’à ce qu’il blondisse, ajouter les légumes et faire rissoler 3-4 min. Déglacer avec la liqueur (étape facultative mais si vous avez de la liqueur de verveine je recommande vraiment : les légumes confisent un peu et ça ajoute vraiment quelque chose). Ajouter le bouillon, et cuire à couvert pendant 15min.
– Pendant ce temps, dans un bol, mélanger du bout des doigts la farine, le parmesan, les noix grossièrement écrasées jusqu’à obtenir une consistance sablée.
– Couper le saint-Nectaire en tranches. Vous pouvez racler un peu la croûte.
– Dans les petites cocottes, répartir les légumes, déposer dessus les tranches de saint-Nectaire, puis émietter la pâte à crumble.
– Mettre au four préchauffé à 180° pendant environ 20min.

Crumble de patate douce et de carotte au saint-Nectaire

Au risque de me répéter, c’est absolument merveilleux : les goûts se marient parfaitement bien en bouche, c’est à la fois fondant et croustillant, bref une vraie réussite !

Gourmandises21
Chez Syl

Gratin de courge spaghetti au Bleu d’Auvergne

La saison des courges touche à sa fin : l’occasion de lui dire au revoir avec ce plat réconfortant qui sent bon l’automne et le terroir, que j’ai trouvé sur le site des fromages d’Auvergne (ces gens devraient me sponsoriser tant je les mets souvent en valeur) et que j’ai un petit peu remanié, notamment pour y ajouter des champignons ! Alors évidemment, comme d’habitude, on n’est pas dans du léger, mais c’est du bonheur en bouche !

Pour quatre personnes
Qu’est-ce qu’il nous faut ?
– 200 g d’AOP Bleu d’Auvergne
– 1 courge spaghetti
– 300 g de viande hachée de bœuf (de Salers de préférence)
– 250g de cèpes
– 200 ml de vin rouge de Saint-Pourçain
– Thym
– 2 feuilles de laurier
– 1 oignon jaune
– Sel
– Poivre

Comment on fait ?
– Découper la courge spaghetti en deux sur la longueur (sans vous couper un doigt). Retirer les graines. Déposer la courge sur une plaque de cuisson la chair en haut, la parsemer d’un filet d’huile d’olive, saler, poivrer et enfourner 40mn dans le four préchauffé à 180°.
– Retirer du four une fois cuite et gratter la cavité (sans transpercer la courge) avec une fourchette pour détacher la chair.
– Dans une sauteuse, faire chauffer 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, faire revenir l’oignon haché finement. Ajouter les champignons puis la viande hachée. Faire revenir 2-3 mn. Ajouter les feuilles de laurier, le thym, puis le vin rouge. Assaisonner. Laisser mijoter jusqu’à réduction de la sauce.
– Retirer du feu, retirer le thym et le laurier, et ajouter la chair de la courge spaghetti. Mélanger le tout et remplir la cavité des courges avec la préparation. Ajouter le Bleu d’Auvergne émietté.
– Enfourner jusqu’à ce que le fromage soit fondu et doré. Servir Chaud.

Chez Syl

Pommes de terres auvergnates

On va quitter un peu l’Italie, mais toujours pas le registre des plats généreux : je vous propose aujourd’hui un plat de mon invention, vaguement inspiré de la tartiflette, mais avec des fromages d’Auvergne, d’où son nom, et des champignons. Un plat pas du tout diététique mais très terroir, et qui est des plus réconfortants !

Pour quatre personnes
Qu’est-ce qu’il nous faut ?

− 800g de pommes de terre à peu près calibrées
− 200g de tome fraîche de l’Aubrac
– 200g de saint-Nectaire
– 200g de lardons
− 300g de cèpes (ou autres champignons)

Comment on fait ?
− Laver et brosser les pommes de terre, les faire cuire dans l’eau bouillante environ 35min (moins si elles sont petites) ; lorsqu’elles sont cuites, vider l’eau, faire couler dessus de l’eau froide et les peler
− Faire revenir les champignons, et les lardons
– Couper les fromages en lamelles (ne pas retirer la croûte du saint-Nectaire !!!)
– Dans un plat à gratin, disposer la moitié des pommes de terres coupées en tranches avec la moitié des champignons et des lardons puis la moitié du fromage, et faire une deuxième couche avec l’autre moitié des ingrédients.

Pommes de terres auvergnates

− Mettre au four préchauffé à 200° environ 15-20min pour faire gratiner le fromage.

Pommes de terres auvergnates

Alors, on ne va pas se mentir : c’est un attentat diététique, et si vous voulez tuer votre nutritionniste montrez-lui cette image. Mais. Vraiment, c’est savoureux, réconfortant, je trouve que les champignons sont vraiment un plus, et l’association saint-Nectaire/tome fraîche une vraie réussite. Je referai lorsqu’on pourra à nouveau être dans la convivialité !

Chez Syl