Fermer la porte au nez des fantômes

La porte de l’appartement s’est refermée sur les souvenirs de presque douze ans de vie et une multitude de fantômes. Je vivrai désormais en face, mais je n’y entrerai plus. Quelqu’un d’autre, bientôt, viendra y construire de nouveaux moments, heureux ou non. Mais heureux, j’espère. Moi, j’ai fermé la porte au nez de tous ces […]

Read More…