Ecrire dans un carnet Moleskine (à une terrasse de café)
Elle écrit/Elle est snob

Ecrire dans un carnet Moleskine (à une terrasse de café)

Il y a, autour du carnet Moleskine, un storytelling très réussi : si ce type de petit carnet existe depuis le XIXe siècle et que de nombreux artistes ont pu les utiliser et y ont éventuellement fait référence (Lucien Jacques dans son roman Carnets de Moleskine publié chez Gallimard en 1939, Bruce Chatwin dans Le chant des pistes qui … Lire la suite

En mots et en images : février 2017
L'Irrégulière mois après mois

En mots et en images : février 2017

Les mots… Toujours dans les cartons. Le rangement, c’est maintenant // Des crêpes // Memories // Vivement que tout ça soit terminé et que je sois dans mon nouveau décor // In the mood for Portugal // Les jours coulent comme l’eau entre les doigts ouverts. L’argent aussi, soit dit en passant // Ma déesse qui m’attend patiemment … Lire la suite

Matinées au café Rostand, d’Ismail Kadaré
récits et chroniques

Matinées au café Rostand, d’Ismail Kadaré

Le désir de Paris était de ceux dont l’expression, sans justification aucune, pouvait sonner comme une fringale de mondanités à peu de frais, surtout lorsqu’un « Ah » les ponctuait : Ah, si seulement je pouvais aller une fois à Paris, advienne ensuite que pourra ! Assorti du mot « rêve », ce désir, chez certain, suscitait l’impression que … Lire la suite

Comment naissent les envies de voyages ?
Elle se réfléchit dans le miroir

Comment naissent les envies de voyages ?

Tous les ans, je suis plongée pendant quelques semaines dans un abîme de réflexions métaphysiques : dans quelle ville européenne vais-je voyager cet été ? La liste de mes envies est longue, beaucoup plus longue à vrai dire que ce que j’ai bien voulu avouer dans l’article. Et puis, petit à petit, une destination se … Lire la suite

Ecrire, de Marguerite Duras
récits et chroniques

Ecrire, de Marguerite Duras

C’est curieux un écrivain. C’est une contradiction et aussi un non sens. Ecrire c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit. C’est reposant un écrivain, souvent, ça écoute beaucoup. Ça ne parle pas beaucoup parce que c’est impossible de parler à quelqu’un d’un livre qu’on a écrit et surtout d’un livre qu’on … Lire la suite

Une activité respectable, De Julia Kerninon
récits et chroniques

Une activité respectable, De Julia Kerninon

Aussi risible que ce soit, il y a vingt-cinq ans que j’écris, que j’essaye d’écrire des livres. Depuis qu’ils sont publiés, les gens estiment, légitimement, que tout va bien — mais je crois qu’ils ont oublié comment c’était avant, quand j’écrivais dans le vide, quand je sacrifiais à l’aveugle des choses immenses simplement pour pouvoir être … Lire la suite

Romans made in New York, de Nelly Kaprièlian et Sylvain Bergère
Elle regarde la télé

Romans made in New York, de Nelly Kaprièlian et Sylvain Bergère

It’s very easy to start a book. It’s very hard to finish a book. (Jonathan Safran Foer) On ne peut pas dire que je fasse partie du fan-club de Nelly Kaprièlian (<== ceci est un euphémisme). Mais. L’autre soir, je cherchais un documentaire sur la littérature, et celui-ci m’a été proposé. Ça parlait d’écrivains, de New-York, … Lire la suite