Dévotion, de Patti Smith : le chemin des signes

Dévotion, de Patti Smith : le chemin des signes

L’inspiration est la qualité imprévue, la muse qui vous assaille au cœur de la nuit. La flèche vole et on n’est pas conscient d’avoir été touché, on ignore qu’une multitude de catalyseurs, étrangers les uns aux autres, nous ont clandestinement rejoint pour former un système à part, nous inoculant les vibrations d’un mal incurable — une […]

Read More…
Emmanuel Carrère, faire effraction dans le réel (sous la direction de Laurent Demanze et Dominique Rabaté) : le monde en questions

Emmanuel Carrère, faire effraction dans le réel (sous la direction de Laurent Demanze et Dominique Rabaté) : le monde en questions

Une basse continue se fait entendre depuis les débuts dans les années 1980 : une façon de ne pas se contenter de la réalité, d’en attendre — avec effroi parfois — une puissance de révélation, voire d’effraction pour reprendre un mot que l’écrivain utilise dans la quatrième de couverture d’Un roman russe. Il y note : « J’ai […]

Read More…
Ecriture

En mots et en images : novembre 2018

Les mots… Novembre… // Un mauvais rêve du passé qui vient me perturber. Essayer d’en comprendre le sens. Espérer que ce soit les dernières traces de saleté à nettoyer qui résistent mais qui finiront par s’effacer // Débordement // Grand huit // Je suis comme je suis, je suis faite comme ça // Comme un lundi // […]

Read More…
El Autor, de Manuel Martin Cuenca : l'écrivain et le réel

El Autor, de Manuel Martin Cuenca : l’écrivain et le réel

S’il faut des couilles pour être un écrivain, et bien les voilà, mes couilles ! Netflix le sait bien : les fils d’écrivains, c’est une de mes marottes. C’est pour cela que l’autre soir, l’algorithme m’a aimablement proposé ce film (oui, je considère l’algorithme comme un ami, qui me propose gentiment des choses dont il […]

Read More…
Sujet inconnu, de Loulou Robert : les maux et les mots

Sujet inconnu, de Loulou Robert : les maux et les mots

Je ne te vois plus mais j’écris. Je t’attends mais j’écris. Je me réveille, je te cherche mais j’écris. Je bois de plus en plus mais j’écris. Je vais mal mais j’écris. Chaque heure, minute, seconde ; j’écris. Tout est supportable puisque j’écris. Toujours au même café. Je ne sais pas vraiment de quoi je […]

Read More…
Pour Sensi, de Serge Bramly

Pour Sensi, de Serge Bramly : l’amour et l’écriture

La conviction de vivre en propre m’a longtemps fait défaut. Autrefois j’avais l’impression d’appartenir plutôt à l’espèce des « fausses gens » (ces gens qui n’ont que l’apparence de gens) que Carlos Castaneda prétend avoir appris à identifier grâce à l’enseignement d’un sorcier mexicain, don Juan Matus, un Indien Yaqui dont aucun anthropologue sérieux ne pense aujourd’hui […]

Read More…

Qu’avons-nous fait de nos rêves d’enfant ?

L’autre jour, pour le Truc (qui décidément m’entraîne dans des réflexions existentielles sans fin) je réfléchissais à mes rêves d’enfants et à ce que j’en avais fait (je pense qu’on a là un des effets de la crise de la quarantaine, ne nous leurrons-pas). La question centrale, évidemment, était de savoir ce que la petite […]

Read More…
Le Carnet rouge/L'art de la faim, de Paul Auster

Le Carnet rouge/L’art de la faim, de Paul Auster

Il y eut une période, en particulier vers le milieu des années soixante-dix, où j’ai éprouvé le vif désir de mettre à l’épreuve de la publication mes propres idées sur les écrivains. Lire et admirer l’oeuvre de quelqu’un est une chose, c’en est une autre que d’ordonner sous une forme cohérente ce qu’on pense de […]

Read More…
Un autre titre

En mots et en image : Mars 2018

Les mots… Mars, mois du printemps et de mon anniversaire // Les figures du discours amoureux selon Barthes. Se sentir normal dans sa folie // J’aime // Soirée entre amis // Rires et joie // Il est où ton amoureux ? // Giboulées (dehors et dedans) // Jamais je n’ai autant écrit de ma vie […]

Read More…
lifestyle

En mots et en images : février 2018

Les mots… Un rayon de soleil, au propre et au figuré. Tu m’éblouis // L’impression que tout le monde ne voit que ça tant c’est évident // Quelques brins de mimosa // Prendre soin de moi. Coiffeur // L’attente heureuse // Une robe rouge qui s’ouvre comme un paquet cadeau // Un moment suspendu entre ciel […]

Read More…
Chapelle abandonnée

Instantané 61 (la chapelle abandonnée)

Cette année, j’ai fait un truc que j’avais envie de faire depuis très longtemps : passer le réveillon du 31 dans ce coin de France où je ne vais plus très souvent mais que j’aime toujours autant : l’Ariège, et plus précisément le petit village de Moulis et Saint-Girons. C’était d’autant plus particulier que c’était […]

Read More…

Histoire de mon corps

C’est un sujet d’écriture que j’ai proposé l’autre jour à mes étudiantes : choisir quelques parties de son corps et en raconter l’histoire, ou le lien qu’on a avec elle. Cela me rappelle un peu ce que j’avais fait autour de Paul Auster, il y a de cela quelques années. Alors essayons.  Mon nez. C’est la […]

Read More…
Joan Didion : le centre ne tiendra pas, de Griffin Dunne

Joan Didion : le centre ne tiendra pas, de Griffin Dunne

Je n’aurais jamais pu vivre avec quelqu’un qui ne soit pas écrivain. Il n’aurait pas été suffisamment patient… Les documentaires sur les écrivains sont suffisamment rares pour qu’on se précipite dès qu’on nous en propose un, et c’est ce que fait Netflix avec ce film original consacré à Joan Didion, écrivaine dont je n’ai malheureusement […]

Read More…

Les fins heureuses…

L’autre jour, plongée en pleine interrogation existentielle, je me demandais pourquoi je me sentais totalement incapable d’écrire une histoire qui se termine bien. Quel que soit le texte que je regarde, en chantier ou achevé, nouvelle ou roman, cette évidence m’a sauté aux yeux : à de très rares exceptions près (et encore, en ne […]

Read More…
Zabor ou les psaumes, de Kamel Daoud

Zabor ou les psaumes, de Kamel Daoud

Ecrire est la seule ruse efficace contre la mort. Les gens ont essayé la prière, les médicaments, la magie, les versets en boucle ou l’immobilité, mais je pense être le seul à avoir trouvé la solution : écrire. Mais il fallait écrire toujours, sans cesse, à peine le temps de manger ou d’aller faire mes […]

Read More…

En mots et en images : octobre 2017

Les mots… Ecrire // Finir enfin ce recueil de nouvelles // Oups, la boulette // Mais bon, on s’en remettra hein // Trouver enfin ce qui cloche dans ce texte, et pouvoir m’y remettre sérieusement // Les matins comme ça // Tourisme dans ma ville // Les couleurs de l’automne // Une révélation existentielle qui […]

Read More…
La Chambre des époux, d'Eric Reinhardt

La Chambre des époux, d’Eric Reinhardt

J’ai travaillé pendant trois mois dix ou douze heures par jour. Sans fatigue. Porté par un élan inouï. Rien ne pouvait m’arrêter. Elle m’a donné la force d’écrire. Je lui ai donné la force de guérir. Elle a été ma force et j’ai été la sienne. C’est l’expérience la plus hallucinante que j’aie jamais vécue. […]

Read More…
Not another happy ending, de John McKay

Not another happy ending, de John McKay

You don’t have to be miserable to write. You do it because you have to, because it gnaws away at your insides if you try to ignore it. Because if you don’t write, you might as well be dead. Je ne sais pas pourquoi autant de films mettent en scène des écrivains, dans toutes les […]

Read More…
Les rameaux noirs (Mnémosyne) de Simon Liberati

Les rameaux noirs de Simon Liberati

Le sentiment qui me vient lorsque je regarde mon enfance n’est pas du regret. Quelque chose de meilleur que du regret. Une perspective qui comprend à la fois le regret et l’objet du regret ; ce n’est pas un manque, une absence, mais un paysage qui s’est éloigné et que je vois toujours. Il est […]

Read More…
Je m'appelle Lucy Barton, d'Elizabeth Strout

Je m’appelle Lucy Barton, d’Elizabeth Strout

Et je pensais : moi aussi, un jour, j’écrirai et les gens ne se sentiront plus aussi seuls ! (C’était mon secret. Quand j’ai rencontré mon mari, je ne lui en ai pas parlé tout de suite. Je n’arrivais pas à me prendre au sérieux. Sauf que, pour moi, c’était une affaire sérieuse. En secret, […]

Read More…
Introducing Claire

L’histoire de ma machine à écrire

Depuis toujours, j’aime les machines à écrire. L’objet. Comme quoi, on ne se méfie jamais assez des cadeaux qu’on fait aux enfants, parfois on fait naître une vocation : lorsque j’étais petite, j’en avais une en plastique (aujourd’hui sans doute disparue) avec laquelle j’adorais jouer*. Je jouais à être écrivain et journaliste dans ma chambre […]

Read More…
Léviathan, de Paul Auster

Léviathan, de Paul Auster

Sachs aimait ces ironies, les vastes folies et les contradictions de l’histoire, la façon dont les faits ne cessaient de se retourner sur eux-mêmes. A force de se gorger de tels faits, il arrivait à lire le monde comme une oeuvre d’imagination, à transformer des événements connus en symboles littéraires, tropes quelque sombre et complexe […]

Read More…