En mots et en images : décembre 2020

Les mots…

La première fenêtre du calendrier de l’Avent. Et puis la deuxième… // Finalement, c’est pas mal ce nouvel aménagement du salon // Un cours d’aquarelle // Heureusement, il y a les fleurs // Une semaine épuisante dans laquelle il faut mettre quelques paillettes // La magie des petits films de Noël // Des sablés amoureux qui disent ce que je ne peux pas (encore) dire // Un bol avec mon prénom // Illumination existentielle // Dans les vagues émotionnelles // Les clés et la maison // Toujours ces yeux bleus // Des rennes et des lutin // Rituel du solstice d’hiver et invitation à 2021 // C’est bien de mettre tout au clair dans ma tête // Regarde les lumières // Houx houx // Joyeux Noël // l’année qui s’achève…

Les images…

En mots et en image : Décembre 2019

Les mots…

Le jour du sapin et de la première fenêtre du calendrier de l’Avent // À force de rouler sur la réserve et de ne remettre qu’un peu d’essence par-ci par-là, on tombe en panne seiche* // Donc, s’arrêter à la station-service pour faire le plein. Se reposer, réfléchir, dessiner, peindre, écrire, créer. Dormir // Que je ne peux pas continuer à faire quelque chose qui ne cesse de me sortir de ma voie, même si c’était une étape nécessaire // La fin d’un cycle // Introspection // L’espace intérieur // L’atelier du Père Noël // Tirer les conclusions // S’éloigner, petit à petit : dans ma tête je suis déjà dans autre chose, c’est pour ça que c’est insupportable // L’heure des bilans // Marché de Noël et marrons grillés // La magie de Noël // Promenade ressourçante en forêt // Au marché // Savoir qu’on est sur le bon chemin et avoir hâte d’être en 2020

*sèche, bien sûr : je ne sais pas ce qu’a trafiqué mon cerveau avec ce lapsus ^^

Les images.

En mots et en images : décembre 2017

Les mots…

Décembre et ses lumières // Se réveiller sous la neige // Décorer le sapin // Avoir envie d’écrire une fin heureuse, pour une fois (au sens propre comme au sens figuré) // La chamade // Fragments d’un discours amoureux // Corps amoureux, corps écrivant, corps pleurant // Un grand point d’interrogation // Et puis bizarrement apaisée et légère. Essayer d’avoir confiance // Noël qui approche. Acheter les cadeaux, les empaqueter (un peu moins mal que d’habitude). Terminer les décorations // Un bouquet de renoncules de moi pour moi. Parce que je le vaux bien et que je le mérite // Des lectures réconfortantes et des films doudou // Pas longtemps apaisée. Trop de questions sans réponses qui se bousculent dans ma tête et tournent sans fin dans les moulins à vent de mon esprit. Trop de pourquoi qui me blessent // Essayer de mettre de la lumière et de rallumer les étoiles // Fermer la porte et jeter la clé des secrets de mon âme dont de toute façon personne ne veut // Catharsis // Tourner en rond // Le risque effrayant de l’aliénation et du malheur // stop // c’est reposant, la tragédie, parce qu’on sait qu’il n’y a plus d’espoir, le sale espoir; qu’on est pris, qu’on est enfin pris comme un rat, avec tout le ciel sur son dos, et qu’on n’a plus qu’à crier // Commencer le carnet n°5 // Essayer de retrouver l’équilibre, coûte que coûte // Une montagne de doudous. J’en aurais bien pris un pour moi aussi // Un gros burger, c’est réconfortant aussi // Enfin une journée productive et agréable. Faire les choses à faire. Cocooner. Cuisiner des petits gâteaux de Noël. Lire au pied du sapin // Un pas en avant. Prendre le taureau par les cornes et faire quelque chose que j’aurais dû faire il y a longtemps. Mais peut-être que ce n’était pas encore le bon moment // Un résultat immédiat et quasi-miraculeux, en somme (pour moi). Et c’est doux, et je voudrais retenir cet instant entre mes doigts. Même s’il reste beaucoup de points d’interrogation et de doutes. Même si le chemin sera long et sans doute douloureux // Ad Augusta per angusta // Profiter des doux moments sans se poser de questions (enfin, en essayant) // Solstice d’hiver // Relire les petits papiers, tous ces beaux moments de 2017 même si le plus important n’y est pas // Les bagages et partir sur la route pour les fêtes. Retrouver la famille et les amis, essayer de me faire un cocon de douceur et d’amour pour me protéger // 24. Dernier cadeau de Noël, premières agapes. Réveillon tranquille // Un joli Noël, des bisous et des câlins // Essayer d’apaiser mon chaos intérieur // Froid et blanc // Soirée filles // Finir l’année à la montagne

Sur une idée originale de Moka

Les images…

En mots et en images : décembre 2016

Les mots…

Décembre… esprit de Noël, es-tu là ? // Des odeurs d’épices, de cannelle, de chocolat chaud, de sapin et de mandarines // Des lumières qui clignotent //  Le froid qui fige le monde dans des éclairs bleus et roses. S’emmitoufler dans un manteau, écharpe gants et bonnet. S’enrouler dans un plaid tout doux et boire du lait de poule // La première fenêtre du calendrier de l’Avent (enfin, le premier paquet) // Un bouquet de fleurs blanches // Beau. Mais froid. Mais beau. Mais très froid quand même… // Secret Santa // Cocooning de samedi brumeux // Des ballons // Les plaisirs simples de la vie. Sortir du sport, passer à la boulangerie et grignoter le quignon du pain tout chaud sur le chemin du retour // La révolution // Changer le monde, c’est épuisant // Mon secret santa qui restera secret mais est visiblement quelqu’un qui me connaît bien // Vacaaaaaaaaaaances // Sushi party pour fêter ça ! // Une matinée chez ma coiffeuse qui m’offre des jolis cadeaux // La ville, la nuit. Marché de noël et dîner au bistrot sans chichis // Dingue de Sézane // Un joli agenda. Un nouveau bullet journal plus pratique. Prête pour 2017 dont j’ai décidé que ce serait mon année // I can’t believe the news today Oh, I can’t close my eyes And make it go away. Monday bloody Monday // Paris, ma belle. Une longue promenade au bord de la Seine. Du shopping sous le boulevard Saint-Germain. Des macarons chez Ladurée. Des bougies chez Diptyque. Des petits carnets pour écrire. La vie inimitableParis, je t’aime // 21 décembre. Solstice d’hiver. Global Orgasm Day For World Peace. And Yule // Finir les cadeaux de Noël // Sur la route // Joyeux Noël et plein de cadeaux sous le sapin // Love, Actually. Allons nous gaver d’amour jusqu’à en crever // Aujourd’hui, c’est caviar // Une promenade au bord de l’eau pour digérer // Une invitation // Atelier pâtisserie. Des petits gâteaux pour offrir aux gens. Moi, je décore les gingerbread men // Une petite fille qui aime que je lui fasse la lecture // Les amis // La douce fin d’année…

moi après moisSur une idée originale de Moka

Les images…

decembre-2016 decembre-2016

My december 2015…

En mots…

Décembre… commencer comme au ralenti, fatigue et mauvais temps // Une histoire de bonnet perdu et heureusement retrouvé. Tout est bien qui finit bien // La première fenêtre du calendrier de l’Avent. Cette année, j’ai opté pour le grand format, parce qu’il faut bien ça // Celui qui allait à Monoprix acheter du vernis à ongles pour son clavecin // Craquage sur les décorations de Noël et autres petites choses qui rendent la vie plus belle. Le plaid le plus doux du monde (ceci n’est pas une hyperbole). Un nouveau hibou (damned, l’air de rien je suis en train de commencer une collection). Le premier cadeau à mettre sous le sapin // Celui qui avait des crises d’autorité et agissait comme un coq de basse-cours // Moi, Présidente des Etats-Unis… // Une main de fer dans un gant de velours // Le rituel du sapin // La faiblesse des hommes // A voté // Le moelleux au chocolat anti-détraqueurs du dimanche soir plus nécessaire que jamais// Matin Brun // Perte et fracas d’un miroir qui se suicide // Atelier d’écriture // Rapidité, efficacité // Vendredi soir comme j’aime. Delphine de Vigan à la librairie. Faire le plein de nouvelles lectures. Profiter de la douceur relative pour faire un tour au marché et admirer les lumières de Noël. Déguster un vin chaud. Passer acheter du très gras au fast-food // La rentrée littéraire de janvier qui commence doucement à se dessiner et à squatter la boîte aux lettres // Soirée comédie romantique et choko-bons // Un mois… déjà… seulement… // Le premier paquet cadeau sous le sapin, (mal) emballé par mes soins. Cette année, je suis en avance // A voté (bis) // Ben alors, tu ne viens plus aux soirées ? // Le flash prédictif qui ne sert strictement à rien (je veux bien être un peu sorcière, mais enfin qu’au moins ça soit utile !) // Soulagement… // Un diplôme bien mérité et une soirée fille pour fêter ça // Vacaaaaaaances // La course aux cadeaux // La voluptueuse paresse d’un dimanche soir sans lundi // Paris ma belle. Des expositions stimulantes, un temps idéal à boire un latté en terrasse à deux jours de Noël et à baguenauder tranquillement. Une étrange rencontre avec un drôle de papy sur un banc du square Louis XIII, de celles dont on fait des textes // Dans les valises // Sur la route // Réveillon, champagne, bonnes choses, cadeaux. Love Actually, toujours une bonne idée // Et rebelote le lendemain pour ne pas perdre le rythme // Promenade au bord de l’eau, pour digérer // Des fruits de mer, encore, nous qui aimons tant ça // Soirée de filles // Des projets qui émergent, doucement. Poser les jalons // L’année qui se termine, doucement…

moi après moisSur une idée de Moka

En images…

Décembre 2015

My December 2014

En mots…

Décembre… l’art de la désinvolture // Le sens des priorités // rebelle ? // Scriptomaniaque // SexyBack // Les mots qui coulent comme du sang d’une plaie ouverte, sans pouvoir s’arrêter // Très froid. Trop froid. C’est quand, l’été ? // Au théâtre ce soir. Totalement conquise // Décidément, vraiment trop froid // Cocooning // Des jouets pas pour les enfants // Fifty Shades of… magic. Parce qu’il y a des choses très intéressantes à faire avec une baguette, et auxquelles JK Rowling n’a pas pensé… // Mon beau sapin // Carmina Burana // Un peu de tri // Blues du dimanche soir, bonsoir… quand aurai-je enfin un travail qui me donne envie du lundi ? // Naughty // Les lutins du père noël sont en avance ! // Le réconfort d’une petite soirée raclette, parce que je le vaux bien // Inadaptée au réel // La chevauchée des Walkyries // Incompatibilité // Gingerbread Men récalcitrants mais divins // Ambre, musc, épices, orange et clous de girofles… les odeurs de l’hiver // L’attaque des détraqueurs. Comprendre. Espérer une remise de peine… // Sade-ness // Suite n°1 pour violoncelle // Lâcher prise avant que la corde ne casse // Un plaid, un canapé, une infusion et Love Actually pour se gaver d’amour jusqu’à en crever // Envie de Londres à nouveau // Décadence // exhausted // Neuvième symphonie // Quelques roses blanches à paillettes et l’odeur si envoûtante de la tubéreuse // Un texte qui avance qui avance décidément très bien // La journée mondiale de l’orgasme. Faites un don // La paillette, c’est la vie // Yule. Le jour le plus court // Hallelujah // Where there’s a will, there’s a way // La transhumance vers la campagne // Un Père noël qui a du goût // Agapes, agapes, encore des agapes // Ecrire comme si ma vie en dépendait… mais peut-être bien qu’elle en dépend ! // Heureuse de voir 2014 se terminer. A nous deux 2015 !

(je vous propose de trouver l’intrus dans toutes les références musicales qui se sont glissées dans ce bilan)

moi après moisBy Moka

En images…

december14