Bruschettas à la ricotta, tomates séchées, asperges et mozzarella

Cela faisait longtemps que je n’avais pas proposé de recettes du dimanche, je manquais un peu d’inspiration, mais là, avec le retour du printemps et de la saison des asperges, j’ai eu envie d’un plat simple et savoureux et coloré ! Alors, on y va !

Pour quatre personnes
Qu’est-ce qu’il nous faut ?

− 4 tranches de pain à bruschettas
− 1 pot de ricotta
– 1 bocal de tomates séchées
– 1 botte d’asperges
− 2 boules de mozzarella

Comment on fait ?
− A l’avance : parer les asperges et les faire cuire, de préférence à la vapeur
− Préchauffer le four à 180°et y mettre les tranches de pain une dizaine de minutes, le temps qu’elles soient croustillantes mais encore moelleuses à l’intérieur.
− Et ensuite il n’y a pas plus simple : sur les tranches encore chaudes, tartiner la ricotta, répartir les tomates séchées coupées en morceaux, les asperges que l’on laisse entières, et enfin 1/2 boule de mozzarella sur chaque tranche. On peut éventuellement ajouter un filet d’huile d’olive mais les tomates sont déjà bien huileuses donc je ne trouve pas utile.

Bruschettas à la ricotta, tomates séchées, asperges et mozzarella
Bruschettas à la ricotta, tomates séchées, asperges et mozzarella

Je ne vous avais pas dit que c’était simplissime ? Et vous m’en direz des nouvelles, gustativement parlant !

Chez Syl

Bagels réconfortants au saint-Nectaire

On a tous besoin d’un peu de réconfort en ce moment, et quoi de plus réconfortant que du fromage fondu ? C’est ce que je vous propose aujourd’hui, avec cette petite recette de bagel façon burger avec de bons produits du terroir.

Pour trois bagels
Qu’est-ce qu’il nous faut ?

− 150ml de lait
− 8g de levure sèche
– 25g de sucre
– 1cs de sel
− 250g de farine
− 1 jaune d’œuf
− Des graines de sésame
– 2 tranches de jambon d’Auvergne
− Du saint-Nectaire
− 1 oignon
− 1 cs de moutarde
– 1 cs de miel

Comment on fait ?
− Dans un bol, mélanger la farine, la levure, le sel, le sucre, l’huile et le lait, et pétrir quelques minutes jusqu’à obtenir une pâte élastique. Si elle est collante, ajuster avec la farine.
− Laisser reposer la pâte pendant 20 minutes. Préchauffer le four à 180°.
− Former 3 pâtons, passer le doigt au centre de chaque pâton et le faire tourner sur le doigt pour obtenir un trou d’au moins 3 cm. Badigeonner chaque bagel de jaune d’œuf, et saupoudrer de graines de sésame.
− Pendant ce temps, émincer l’oignon, le faire revenir puis caraméliser avec le mélange moutarde/miel.
– Sortir les bagels du four, les couper en deux et répartir l’oignon sur chaque moitié. A ce stade vous pouvez aussi ajouter quelques feuilles de jeunes pousses.
− Déposer 1 tranche de saint-Nectaire, une tranche de jambon, une nouvelle tranche de saint-Nectaire et refermer.
− Remettre au four quelques minutes, le temps que le fromage fonde.

Et voilà !

Franchement, j’ai trouvé ça très bon, les saveurs se marient très bien et de manière originale, et on pet tout à fait accompagner d’un petit mesclun ! Et l’avantage avec les bagels, c’est qu’on peut en faire ce qu’on veut !

Chez Syl

Œufs brouillés à la truffe noire

Il y a quelque temps, on m’a donné deux petites truffes, et j’ai beaucoup hésité sur ma manière de les employer : j’adore la truffe (qui n’aime pas ?), j’achète régulièrement des produits à la truffe, mais je n’en avais encore jamais cuisiné. Bon, j’ai décidé de faire simple, avec des œufs brouillés : parfait pour un brunch luxueux de fêtes !

Pour deux personnes
Qu’est-ce qu’il nous faut ?

– 4 oeufs
– 1 petite truffe (environ 5g) ou des brisures de truffe
– 2 cs de crème fraîche
– 1 noisette de beurre
– Sel, poivre
– Un peu de ciboulette

Comment on fait ?
– Couper la truffe en deux. Faire de très fines lamelles avec la première moitié, et râper l’autre.
– Casser les œufs dans un bol, les battre en omelette, incorporer la truffe râpée et ajouter la crème fraîche. Laisser infuser 10 min au frais.
– Faire chauffer la noisette de beurre dans une casserole, salez et poivrez les œufs, puis les verser dans la casserole et faire cuire doucement en remuant avec une spatule. Retirer du feu quand les œufs sont encore légèrement baveux.
– Servir en ajoutant un peu de ciboulette ciselée et le reste de truffe.

Œufs brouillés à la truffe noire

Evidemment, c’est un délice, et d’autant plus agréable que ce n’est pas le genre de choses qu’on va manger tous les jours !

Gourmandises21
Chez Syl

Moules aux champignons

J’avais envie de moules. Cela arrive souvent, mais d’habitude je les cuisine au Pineau des Charentes. Or là, j’avais envie de changer un peu, alors je les ai faites avec des petits champignons de Paris et de la crème !

Pour deux personnes
Qu’est-ce qu’il nous faut ?

− 1l 1/2 de moules
− 2 échalotes
− 300g de champignons de Paris
– 1 gousse d’ail
– 4 cs de crème fraiche
− 10 cl de vin blanc
− 40g de beurre

Comment on fait ?
− Nettoyer les moules si elles en ont besoin, enlever celles qui sont cassées, puis les faire ouvrir en les mettant à chauffer dans la cocotte une dizaine de minutes. Lorsqu’elles sont bien ouvertes, égoutter et réserver.
− Nettoyer et émincer les champignons, les faire revenir à la poêle avec 20 g du beurre pendant 10 minutes. Réserver.
– Éplucher et couper très finement les échalote et l’ail puis les faire revenir dans le reste du beurre dans la cocotte. Ajouter le vin blanc, puis la crème et faire chauffer très doucement. Incorporer les champignons, puis les moules. Bien tourner pour répartir la petite sauce.
– Servir.

C’est vraiment très très bon, et ça change !

Gourmandises21
Chez Syl

Butternut farcie au Mont d’or

Je garde un souvenir assez mauvais de la seule fois où j’ai voulu cuisiner de la courge butternut : j’ai failli y laisser un doigt, et on est d’accord, les doigts, c’est utile. Mais j’ai décidé de donner une autre chance à cette cucurbitacée : d’abord parce qu’on me l’a donnée, donc je ne voulais pas la perdre, et puis il faut dire qu’un plat aussi réconfortant qu’une courge avec du fromage fondu, ça ne se refuse pas !

Pour deux personnes
Qu’est-ce qu’il nous faut ?

– 1 courge butternut moyenne
– 1 Mont d’or
– 1 échalotte
– 1 gousse d’ail
– 2 cs de crème fraîche
– De l’huile d’olive
– Quelques cerneaux de noix

Comment on fait ?
– Laver la courge et la couper en deux, enlever les graines, creuser pour récupérer la chair en veillant à laisser 1cm environ sur la peau
– Hacher grossièrement la chair de la courge, peler et émincer l’échalote et l’ail, tout faire revenir dans un peu d’huile d’olive puis laisser mijoter 5 minutes à feu doux, puis ajouter la crème fraîche et mélanger.
– Badigeonner les demi-courges d’huile d’olive, et les mettre au four à 180° une dizaine de minutes
– Ouvrir et creuser le Mont d’or, l’ajouter (peut-être pas en entier, à voir selon la courge) au mélange puis laisser à nouveau cuire quelques minutes
– Sortir les demi-courges du four, les garnir avec la farce, assaisonner et enfourner une demi-heure à 180°
– Lorsque c’est cuit, décorer avec quelques cerneaux de noix !

Et voilà un plat tout sauf léger et diététique, mais parfaitement réconfortant et automnal…

Gourmandises21
Chez Syl

Œufs en cocotte aux lardons

Les œufs en cocotte, c’est un de mes plats de base, mais je n’avais encore jamais testé de cette manière, avec des lardons, ce qui donne un plat certes un peu lourd, mais parfaitement réconfortant pour la saison.

Pour deux personnes
Qu’est-ce qu’il nous faut ?

– 4 oeufs
– 200g de lardons
– 1 petite échalotte
– 3 cs de crème fraîche
– Du parmesan
– Un peu de persil

Comment on fait ?
– Faire revenir les lardons et l’échalotte dans une poêle
– Tapisser le fond de chaque cocotte de crème fraîche, faire 2 petits puits et y casser les œufs ; répartir les lardons et l’échalotte, saupoudrer de parmesan râpé, refermer la cocotte et mettre au four à 180° environ une dizaine de minutes
– Sortir les cocottes, enlever les couvercles, ciseler un peu de persil, et passer 5min au four cette fois en position grill.

Œufs en cocotte aux lardons
Œufs en cocotte aux lardons

Et c’est tout ! C’est simple, rapide, en général on a tous les ingrédients au frigo, c’est donc parfait pour les soirs de flemme !

Gourmandises21
Chez Syl

Osso buco alla milanese

Je crois que ça commence à se voir, que Milan et l’Italie me manquent. Mais bref. Je ne sais pas s’il s’agit d’un plat d’automne, on va considérer que oui, mais depuis quelque temps j’avais envie d’osso buco (en langue lombarde oss bus, traduit littéralement en français par « os troué »), le genre de plats mijotés longtemps et qui parfument toute la maison et que je cuisine d’habitude peu, mais j’ai trouvé ça assez symbolique de mes projets, sur lesquels je travaille depuis un an et qui sont presque prêts : un long mijotage !

Pour quatre personnes
Qu’est-ce qu’il nous faut ?

– 4 tranches de jarret de veau pour osso buco
– 4 tomates, ou une boîte de pulpe de tomates
– Un peu de concentré de tomate
– 1 gros oignon
– 20cl de vin blanc sec
– 2 carottes
– 50cl de bouillon de volaille
– 1 gousse d’ail
– 1 branche de thym
– 1 branche de laurier
– 1cs de farine
– de l’huile d’olive
– éventuellement, des petites pommes de terre grenaille

Comment on fait ?
– Préparer le bouillon
– Emincer finement l’oignon, l’ail, découper les carottes en tout petit morceaux, découper les tomates en 6 si vous choisissez des tomates fraîches mais ce n’est plus trop la saison
-Fariner la viande et la saisir de chaque côté à la sauteuse dans un peu d’huile d’olive ; réserver.
– Dans la même sauteuse, remettre un peu d’huile d’olive et faire colorer les oignons ; ajouter les carottes puis déglacer au vin blanc. Ajouter le bouillon, puis incorporer la farine, l’ail, les tomates et le concentré, ajouter le thym et le laurier.
– Ajouter la viande et éventuellement les pommes de terre, couvrir, baisser le feu et laisser mijoter pendant 1h30.

Osso buco alla milanese

Tout le temps que ça mijote, ça sent divinement bon, un régal pour le nez. Et une fois prêt, c’est une merveille en bouche. La viande est fondante comme du beurre, et c’est très parfumé. On peut le servir avec un risotto alla milanese, mais avec les petites pommes de terre cuites dans la sauce c’était très bien !


challenge Halloween de Lou et Hilde / Gourmandises de Syl