Mon classement confidenti’elle

Voilà, c’est fini, nous attendons maintenant le nom de l’heureux gagnant. Pour patienter, voici mon classement personnel, assez différent de ceux que j’ai pu voir ailleurs, mais c’est bien justement tout ce qui fait le charme de l’expérience, n’est-ce pas ? 1. Le Corail de Darwin : Très joli texte, d’une grande poésie. Un roman qui m’a […]

Read More…

Les sacrifiés

Tu sais, mes défauts je les aime trop pour les corriger. J’aime les hommes pour leur corps, pour leur force, leur odeur d’étalon après l’amour, leurs muscles qui tremblent et implorent la pitié. Leur faiblesse toujours secrète. Leur abandon que rien ne peut contrer. J’ai envie de puiser en eux tout ce qui me manque. […]

Read More…

Mon père, c’était toi ?

Il aurait préféré garder son père à l’état d’icône fantasmée, tantôt haïssable, tantôt mystérieux. Au gré de ses humeurs, il a imaginé son père fuyant par nécessité, porteur d’un secret trop lourd à partager, sacrifiant sa carrière d’artiste par altruisme. Le choc qu’il a subi en apprenant la mort d’un père mille fois imaginé l’a […]

Read More…

Une femme seule

Elle était devenue une autre, métamorphosée comme le papillon qui quitte le cocon qui menace sa survie. L’écriture avait été une révélation, une libération. Sa vie, qui n’avait eu jusqu’alors de sens qu’à travers l’ascension de Marc, se révélait progressivement, au fil des pages et de la naissance de ses personnages. Ecrire avait été un […]

Read More…

Au pays des kangourous

Ce matin, j’ai trouvé papa dans le lave-vaisselle. En entrant dans la cuisine, j’ai vu le panier en plastique sur le sol, avec le reste de la vaisselle d’hier soir. J’ai ouvert le lave-vaisselle, papa était dedans. Je connaissais Gilles Paris de nom. Mais je n’avais rien lu de lui et je dois avouer que […]

Read More…

Grâce, de Delphine Bertholon

Un dérivé de la véritable loi de Murphy (« Si, en suivant une méthode, une mauvaise manipulation est possible, alors quelqu’un fera tôt ou tard cette mauvaise manipulation »), appelée loi de Finagle, s’énonce souvent de la sorte : « Ce qui est susceptible de mal tourner tournera nécessairement mal. ». Il y a maintenant deux ans de cela […]

Read More…

Couleur champagne

Il reste éveillé une partie de la nuit, les yeux grands ouverts sur l’obscurité. Il se sent étrangement plus fort, comme protégé et propulsé par ce projet fou, impossible pour un garçon de son âge et de sa condition : plus tard, il créera sa propre maison de champagne. Un jour, si ce songe est […]

Read More…

Juste avant

J’ai pensé à donner des excuses à la dame qui me poussait fermement à venir t’ »accompagner ». Une petite fille à m’occuper, un divorce en prévision, vous pouvez ajouter un licenciement certain, un déménagement forcé, j’en passe… que du très solide. Mais face à la mort. Elle est la plus valable des excuses et aucune excuse […]

Read More…

La Petite

J’avais cessé de croire aux cigognes en même temps qu’au père noël, mais je ne comprenais toujours pas ce que voulait dire cette formule magique qui, dans les livres, faisait crier les hommes et soupirer les femmes, ce paroxysme autour duquel des pages entières étaient écrites sans jamais en donner le sens, ce parcours du […]

Read More…

Demain j’arrête

(oui, je suis l’incarnation suprême de l’élégance : j’assortis la couleur de ma robe à celle de la couverture du livre que je lis !) C’est peut-être ça le secret du bonheur. Aujourd’hui, je te vois parler de ce Ric comme je n’ai jamais été capable de parler d’un de mes mecs. Je ne sais […]

Read More…

Vous prendrez bien une tasse de thé ?

Mais oui, ça flirte sec, Etienne et Aurélie. On a beau dire No future, se faire percer l’oreille à l’interclasse, dès qu’un type tient à toi et paraît content de te voir, on appelle presque ça de l’amour. Si, je te jure, presque. Quatrième lecture pour le prix Confidentielles. Dans un immeuble des quartiers chics […]

Read More…

Le Corail de Darwin

Et sur internet un beau matin elles trouvent exactement ce qu’elles ne cherchent pas. Elles sautent sur l’occasion. C’est là ce qu’on nomme sérendipité. Oui, le mot sonne mal mais il faut se résoudre à l’employer car il désigne quelque chose de plus que le hasard. Tomber pile sur ce qu’on n’imagine même pas chercher, l’objet […]

Read More…

Ainsi puis-je mourir

J’adore ces boucles que fait le temps. Les gens ou les lieux que l’on retrouve ou qui viennent à nous… Lorsque j’ai reçu la sélection pour le prix Confidentielles, j’ai été irrémédiablement attirée par ce roman. De Viviane Moore, j’avais déjà lu, il y a quelques années, un roman jeunesse, Le Seigneur sans visage, que j’avais […]

Read More…