En attendant Noël – La liste à Santa

Cher Santa,
cette année, cette liste a été tellement difficile à faire que j’ai bien cru laisser tomber. Le truc, c’est que ce que je désire par-dessus tout, tu le sais, n’est pas matériel. Mais bon, une tradition est une tradition, donc voilà un petit échantillon de ce que j’aimerais :

1. La formation à l’aquarelle botanique d’Anne-Solange Tardy, parce que j’ai envie d’approfondir mes skills artistiques, et que ce qu’elle fait est tellement poétique que ça ne peut que me plaire.
2. Une illustration Jungle Paper parce qu’elles sont très jolies (et donc j’aimerais pouvoir en faire aussi, mais en attendant…)
3. Une combinaison Septem Paris, si tu as pas mal de sous mais c’est vrai qu’elles sont tellement jolies et élégantes ! J’en rêve…
4. Un diffuseur d’huiles essentielles pour le bureau. Celui de Natures et découvertes est vraiment bien.
5. Un livre : celui de recettes italiennes de Mimi Thorisson qui est sorti en français, et/ou celui de décoration de Zoe de las cases !
6. Le set machine à écrire LEGO ! J’aime trop trop l’idée, c’est le cadeau idéal pour un écrivain je trouve !
7. Autre cadeau parfaitement parfait pour un écrivain mais sur l’axe opposé de la technologie : le kit journal intelligent de Moleskine.
8. Kit risotto truffes de Ali di Firenze (ou à la limite n’importe quoi sur cette boutique qui me fait baver)
9. Une carte de voyage personnalisée, je trouve cela hyper joli !

Voilà, j’espère que ça t’inspirera ! Bisous !

En attendant noël : la liste des cadeaux

Cher Santa,
comme tous les ans je t’écris une petite lettre pour te faire part de mes petites envies. J’ai pensé ne pas le faire, mais j’ai décidé que c’était une jolie tradition et que plus que jamais on a envies de jolies choses. Alors bien sûr, mon envie première c’est que tout ce bordel prenne fin et que l’on puisse recommencer à vivre comme avant. Je voudrais aussi un nouveau travail et tu sais quoi bien sûr. Quant aux choses matérielles voici quelques idées :

1. Old world Italian, le livre de recettes italiennes de Mimi Thorisson : j’aime la cuisine italienne comme on le sait et j’ai envie d’apprendre plein de nouveaux plats, et Mimi est mon idole.
2. Un canapé en velours rouge. C’est ma nouvelle (enfin une de mes nouvelles) obsession.
3. Des bougies Diptyque. Même si j’ai découvert récemment une merveilleuse petite marque, Diptyque c’est autre chose, cela fait une éternité que je n’en ai pas acheté, c’est donc l’occasion. Parfum Pomander s’il te plaît, mon préféré.
4. De la jolie lingerie. J’ai craqué sur la très belle marque Ysé Paris, et en particulier pour le très bel ensemble « source d’amour » que je trouve… très symbolique ! J’aime également beaucoup leurs bodys.
5. Une enceinte bluetooth Marshall. Pas la grosse que tout le monde a, mais celle-ci me paraît parfaite pour aller dans ma bibliothèque !
6. Un pull tout doux, en l’occurrence le fameux et iconique (mais que pourtant je n’ai pas encore) gilet Gaspard de Sézane en rouge !
7. Un week-end ressourçant pour écrire et me faire du bien, lorsqu’on pourra se déplacer normalement et se promener sans masque. Je ne sais pas trop où, mais pas trop loin…
8. Un ex-libris de Morgane Rospars. Cela fait des années que j’en rêve et je me demande si je ne l’avais pas déjà mis dans une wish-list de noël…
9. L’an dernier j’avais commandé le cours de photos d’Anne-Solange Tardy, cette année je voudrais son cours d’aquarelle botanique (cette première session est complète mais je suppose qu’elle en refera). En attendant j’ai pris le cours sur les phases de la lune !
10. Une box « ma jolie papeterie » de Saperlipapier. Parce que j’adore la jolie papeterie !
11. Une jolie boîte mini-labo pour ranger plein de choses (je les trouve sublimes !!!)

Evidemment, ce ne sont que quelques idées, je suis sûre que tu en auras plein d’autres pour me faire plaisir. Je te laisse donc en te souhaitant bon courage pour la confection de tous ces paquets et pour ta tournée nocturne.
Je t’embrasse
Ton Irrégulière préférée

En attendant Noël : la liste de mes envies

Cher Père Noël,
je ne vais pas refaire le discours habituel parce que toi et moi savons qu’aucun cadeau matériel ne peut me combler vraiment et que ce que je désire par-dessus tout ne peut pas s’empaqueter et se mettre sous le sapin. Du reste cette année là plupart des choses qui sont sur la liste « ça me ferait plaisir en attendant » ne sont pas vraiment des objets matériels mais plutôt des expériences : j’ai envie de continuer à explorer ma créativité, de voyager, de prendre soin de moi, alors voilà :

1. Un autre pull Sézane, cette fois en vert (parce qu’il faut que je porte du vert, m’a dit Carole), en l’occurrence le Willy (il est actuellement sold out dans ma taille, mais bon…). C’est un bien matériel, mais tout doux…

2. Un week-end dans un hôtel littéraire, de préférence Alexandre Vialatte à Clermont-Ferrand (tu sais pourquoi…)

3. La formation instagratitude de Anne-Solange Tardy pour faire de jolies photos

4. Je le demande tous les ans parce que je n’ose pas me l’offrir vu son prix : le livre Ecrire l’amour aux éditions Mazenod

5. Un cours de céramique, ou de poterie, ou de sculpture, enfin un truc créatif, mais comme j’ai sympathisé avec Isabelle Poirier et qu’elle fait de jolies choses tout à fait dans le genre que je voudrais savoir faire, la céramique en priorité

6. Une lampe de luminothérapie parce que là, je suis déjà à bout et l’hiver n’est même pas encore là…

7. Un soin cocooning aux balnéades voire carrément un abonnement : j’ai vraiment besoin de déconnecter, je sens que l’hiver va être pluvieux et que je vais devoir faire une croix sur mes promenades en forêt du mercredi qui me font pourtant un bien fou, donc à la place je pourrai aller me faire masser ou buller dans le hammam…

8. Un bol tibétain parce que je me suis rendu compte que ça m’apaisait beaucoup (mes voisins peut-être moins…)

9. Des bottes rouges pour patauger dans la gadoue quand je déciderai d’aller quand même me promener sous la pluie

En attendant Noël : cher Santa

Cher Santa,
tout d’abord, je tiens à te remercier pour le cadeau-surprise que j’ai reçu l’an dernier quelques jours avant le 25. C’était vraiment un très très beau cadeau, il m’a rendue heureuse et je sais que tu as fait ce que tu as pu, mais voilà, je l’ai cassé. Je suis très maladroite, je ne sais pas m’y prendre, j’ai été un peu brusque, et patatras, mais j’y tiens très très fort (je n’ai jamais de toute ma vie tenu à quelque chose aussi fort), alors si tu peux le réparer et me le redonner, même un peu cabossé, je serais la plus heureuse des femmes de tout l’univers : je te promets, cette fois j’en prendrai grand soin. Et si tu arrives à faire ça, je n’ai besoin de rien d’autre.
Pour faire simple, j’ai à nouveau besoin d’un miracle de Noël. Tu l’as fait l’an dernier, tu dois bien pouvoir le refaire.
Si vraiment tu ne peux rien, pas besoin de m’en renvoyer un neuf, même tout pareil. Je n’en ai pas du tout envie pour l’instantPar contre, je te rappelles à toutes fins utiles que je cherche toujours deux éditeurs, l’un pour mes nouvelles olé olé (celui que j’ai reçu en mai avait un défaut de fabrication, j’ai dû le renvoyer) et l’autre pour mon roman. C’est vraiment super important pour moi, tu le sais.

Bon, je te donne tout de même quelques idées de cadeaux matériels, si vraiment tu ne peux rien faire sur ces deux premiers points (je verrai avec Satan du coup, il pourra peut-être m’aider) :

1. Les mémoires de Simone de Beauvoir dans la Pléiade (je n’ai pas besoin d’expliquer pourquoi, j’imagine)

2. Une pochette into the woods pour mon ordinateur portable : celle que j’ai est beaucoup trop grande, et empêche mes sacs de fermer lorsque je transporte la bête. Alors je te mets un lien, mais en réalité il faut voir avec Julie pour qu’elle le fasse sur mesure, car mon laptop est plus grand que ça (j’ai mesuré cet été) !

3. Un pull Sézane (tu sais combien j’adore cette marque, et que si je pouvais je m’y habillerais presque exclusivement). Là j’hésite entre le Nelson à rayures et le Nicky framboise. Au pire, prends les deux !

4. Ecrire l’amour, chez Citadelles/Mazenod. Il coûte un bras, comme tous les ouvrages de cet éditeur malheureusement, mais il me le faut absolument !

5. Une box « méditation et sophrologie ». Je crois vraiment que ça ne me ferait pas de mal…

6. Une lampe de luminothérapie. Là encore, vu comme je souffre de l’absence de soleil et de lumière en ce moment, et même si cette lumière ne palliera pas l’absence de mon soleil, je pense que ça ne peut pas faire de mal…

7. Une amulette à gris-gris. Je trouve ça d’une poésie absolue, l’idée d’un « bijou d’âme », et là encore, j’aurais bien besoin d’un peu de poésie et de chance. Avec les gris-gris arbre de vie et pierre de naissance (aigue-marine), si tu veux bien !

8. « Mûre et musc » de l’Artisan Parfumeur. Je ne sais pas pourquoi, j’ai envie de sentir à nouveau cette odeur, je trouve qu’elle me ressemble !

Mais surtout n’oublie pas l’essentiel (en remplaçant « you » par « him ») :

En mots et en images : décembre 2017

Les mots…

Décembre et ses lumières // Se réveiller sous la neige // Décorer le sapin // Avoir envie d’écrire une fin heureuse, pour une fois (au sens propre comme au sens figuré) // La chamade // Fragments d’un discours amoureux // Corps amoureux, corps écrivant, corps pleurant // Un grand point d’interrogation // Et puis bizarrement apaisée et légère. Essayer d’avoir confiance // Noël qui approche. Acheter les cadeaux, les empaqueter (un peu moins mal que d’habitude). Terminer les décorations // Un bouquet de renoncules de moi pour moi. Parce que je le vaux bien et que je le mérite // Des lectures réconfortantes et des films doudou // Pas longtemps apaisée. Trop de questions sans réponses qui se bousculent dans ma tête et tournent sans fin dans les moulins à vent de mon esprit. Trop de pourquoi qui me blessent // Essayer de mettre de la lumière et de rallumer les étoiles // Fermer la porte et jeter la clé des secrets de mon âme dont de toute façon personne ne veut // Catharsis // Tourner en rond // Le risque effrayant de l’aliénation et du malheur // stop // c’est reposant, la tragédie, parce qu’on sait qu’il n’y a plus d’espoir, le sale espoir; qu’on est pris, qu’on est enfin pris comme un rat, avec tout le ciel sur son dos, et qu’on n’a plus qu’à crier // Commencer le carnet n°5 // Essayer de retrouver l’équilibre, coûte que coûte // Une montagne de doudous. J’en aurais bien pris un pour moi aussi // Un gros burger, c’est réconfortant aussi // Enfin une journée productive et agréable. Faire les choses à faire. Cocooner. Cuisiner des petits gâteaux de Noël. Lire au pied du sapin // Un pas en avant. Prendre le taureau par les cornes et faire quelque chose que j’aurais dû faire il y a longtemps. Mais peut-être que ce n’était pas encore le bon moment // Un résultat immédiat et quasi-miraculeux, en somme (pour moi). Et c’est doux, et je voudrais retenir cet instant entre mes doigts. Même s’il reste beaucoup de points d’interrogation et de doutes. Même si le chemin sera long et sans doute douloureux // Ad Augusta per angusta // Profiter des doux moments sans se poser de questions (enfin, en essayant) // Solstice d’hiver // Relire les petits papiers, tous ces beaux moments de 2017 même si le plus important n’y est pas // Les bagages et partir sur la route pour les fêtes. Retrouver la famille et les amis, essayer de me faire un cocon de douceur et d’amour pour me protéger // 24. Dernier cadeau de Noël, premières agapes. Réveillon tranquille // Un joli Noël, des bisous et des câlins // Essayer d’apaiser mon chaos intérieur // Froid et blanc // Soirée filles // Finir l’année à la montagne

Sur une idée originale de Moka

Les images…

Cher Père Noël…

Cher Père Noël,
C’est bientôt l’heure de ta tournée, et comme tu es un peu en manque d’inspiration sans doute, comme tous les ans je te propose une petite sélection de ce qu’il me ferait plaisir de trouver dans mes petits chaussons, sous le sapin. Comme tous les ans, je précise au préalable que ce que je veux par-dessus tout n’est pas matériel (tu sais, l’éditeur, et puis le petit truc dont on a parlé dernièrement aussi — bon, si le « truc » en question savait que je l’appelle un « truc » je ne suis pas sûre qu’il apprécierait des masses… bref). Mais bon, le matériel, c’est plus simple à gérer hein. Je sais, je suis pareil.

Alors voilà ce que ta petite Irrégulière préférée (qui comme d’habitude n’a pas été sage du tout, mais ce n’est pas une raison) a repéré :

1. Un diffuseur de voiture Diptyque : je lorgne dessus depuis sa sortie. J’ai envie que ça sente bon dans ma voiture, mais je ne vais quand même pas mettre un sapin parfumé, qui n’est pas chic et qui en plus ne sent pas bon.

2. Une montre Clusec’est la toquade des blogueuses mode, et comme j’ai autant de personnalité qu’une petite cuillère j’en veux une aussi. En vrai, je n’ai pas de montre avec un bracelet en cuir, donc histoire de changer j’aimerais bien celle-là !

3. Le Saint Germain des prés de la Reine Margotj’en ai parlé dans mon dernier bloc-notes, et j’avoue que moi qui aime tant saint-Germain j’adorerais faire cette promenade découverte !

4. Un ordinateur portable : ça fait des mois que je me dis qu’il m’en faut décidément un, le netbook étant peu adapté. Mon choix s’est comme vous le voyez porté sur un modèle d’une discrétion absolue : un Acer Swift 3 gold.

5. Des affiches du New-Yorker : pour les finitions décoratives de mon bureau !

6. Chanel, la femme qui lit aux éditions de la Martinière. Je le proposais la semaine dernière dans les idées cadeau mais franchement, ça serait un cadeau parfait pour moi !

7. Un ex-libris de Morgane Rospars : un ex-libris c’est quand même le comble du chic pour quelqu’un qui aime les livres, et je trouve ceux que fait Morgane Rospars absolument sublimes. Celui-ci représente Joan Didion.

8. Des frioulanes : ce sont des chaussures de gondolier, qui servent de chaussons (et mettre des chaussons dans les chaussons sous le sapin, ça fait une mise en abyme). Je passe tout de même énormément de temps chez moi, et je cherche toujours des chaussons confortables et élégants. Je craquerais bien sur le modèle Oscar Wilde en velours rouge !

Donc voilà quelques idées !

Et vous, qu’est-ce que vous lui avez demandé, au papa Noël ?

La hotte du Père Noël 2017

Dernier dimanche de novembre, Noël est dans moins d’un mois, il est temps de commencer plus que sérieusement à songer aux cadeaux. Pour vous aider, je vous propose quelques idées, de livres essentiellement mais pas seulement :

1. Pour un amateur d’humour un peu nostalgique d’une époque révolue : Desproges par Desproges. Des centaines de documents rares issus de ses archives personnelles : manuscrits, photos, correspondances, textes inédits, interviews… de quoi rendre heureux un fan, et ils sont nombreux ! (Editions du Courroux)
Desproges par Desproges

2. Pour une femme élégante mais pas que : Chanel, la femme qui lit. Attention, c’est un collector, disponible à seulement 500 exemplaires, mais alors quelle merveille ! Prenant comme point d’ancrage la bibliothèque de Gabrielle Chanel, le livre nous conduit à la découverte de nombreux documents tels que livres, dédicaces, archives, photographies, peintures, dessins, objets d’art, pièces de joaillerie et de parfum : le portrait intime d’une créatrice dont vous savez combien elle m’est chère ! (La Martinière)
la femme qui lit

3. Un dandy qui aime les surprises : LaBoxHomme. Chaque mois un accessoire tendance : une montre, un sac week-end, un parfum, des chaussettes élégantes, une enceinte bluetooth… bref, si votre mec est pénible et que vous ne savez jamais quoi lui offrir, c’est pour vous !
LaBoxHomme

4. Pour un amoureux de Paris : The Parisianer 2050. Nous avons déjà parlé du Parisianer, un « faux » magazine inspiré du NewYorker, et surtout de ses sublimes couvertures. 53 artistes internationaux ont été invités à imaginer l’avenir, et à raconter en images et en mots ce à quoi pourra ressembler notre monde en 2050. (10/18)

5. Pour un cinéphile : Les 100 films qu’il faut avoir vus, de Laurent Delmas (Larousse) où l’auteur raconte l’histoire des 100 films qui ont bouleversé l’histoire du cinéma.

6. Pour un rêveur : le coffret Demy/Chazelle avec les DVD de Lalaland, Les Demoiselles de Rochefort et Les Parapluies de Cherbourg (Arte)

7. Un amoureux des lettres américaines : un abonnement à America, bien évidemment !
America

8. Pour un fan de Dylan : l’intégrale de ses chansons, en édition bilingue, de Bob Dylan, son premier album enregistré en 1961, à Tempest (2012).

Voilà quelques idées, évidemment il y a plein d’autres choses et je suis sûre que vous saurez trouver le cadeau parfait pour ceux que vous aimez. La semaine prochaine, je vous dévoilerai ma commande au Père Noël !