The happiness jar project 2017

Tout à l’heure, je vous disais que je n’avais pas été très assidue à ce projet. Pourtant, l’autre soir, j’ai adoré relire les petits papillons colorés pleins de jolies choses :

happiness jar

Du coup, j’ai décidé de recommencer en essayant de faire mieux : plus régulièrement, plus explicitement (oui j’ai eu du mal avec certains papiers, je n’étais pas assez explicite dessus et du coup je ne savais pas à quoi ils renvoyaient), et pour être plus efficace je vais coupler ça avec mon Bullet Journal qui lui est ma grande découverte 2016 (et avec mon nouveau matériel je m’améliore niveau présentation).

Donc nouveaux petits papiers, nouveaux stylos, même bocal :

Happiness jar

C’est parti !

The Happiness Jar Project

Happiness JarEnjoy the little things in life because one day you`ll look back and realize they were the big things — Kurt Vonnegut

L’année 2016 va bientôt commencer, et j’ai décidé de me lancer dans un nouveau projet qui, je l’espère, mettra un peu de poésie dans le quotidien : un Happiness Jar, ou « bocal à bonheur » en bon français. Lorsque j’ai découvert ça il y a quelque temps sur Pinterest, je me suis dit que c’était vraiment une chouette idée.

L’idée, c’est de remplir un joli bocal de tous les moments de bonheur, de joie, de plaisir.

A l’origine, le projet vient d’Elizabeth Gilbert, l’auteure du best-seller Mange, Prie, Aime. Que je n’ai pas lu, je n’ai pas non plus vu le film, mais peu importe, c’est l’idée qui m’intéresse.

Il nous faut d’abord un joli bocal, j’ai trouvé le mien chez mon dealer officiel de jolies choses, à savoir Maisons du Monde. Ensuite, des jolis papiers colorés, j’ai pris du papier pelure, et des jolis stylos (oui, tout doit être joli, car c’est une expérience à la fois intellectuelle, et esthétique voire poétique et artistique).

A partir du 1er janvier, on écrit sur des petits bouts de papier toutes les jolies choses qui nous arrivent. En essayant de le faire chaque jour. On peut aussi ajouter des petits objets, des tickets de concert ou d’exposition, enfin ce qu’on veut… L’idée est de le voir se remplir au fur et à mesure de l’année, et le 31 décembre de relire tous les petits papiers afin de se remémorer tous les jolis moments de l’année ! Ce qui, a priori, fait un bien fou au moral !

Qui est partant ? Moka, Quai des Proses, Sheona, Plume sensible, Flyingelectra

Ces choses qui me rendent heureuse…

angels

Dans le deuxième numéro de Flow (décidément, ce magazine est un concentré de jolies choses), il y a un article sur les listes, et la manière dont elles peuvent bous rendre heureux. Enfin, pas la liste des courses ou des corvées, forcément, mais les listes de jolies choses qui nous font du bien. C’est ce que l’on appelle la pensée positive : se concentrer sur le « bien ». Sur les petits plaisirs et pas forcément les grands bonheurs.

Pour ma part, j’ai toujours aimé les listes, témoin cette catégorie du blog, que je n’utilise pas autant que je le devrais. Mais voilà : aujourd’hui, j’ai décidé de faire la liste des choses qui me rendent heureuses, qui me font du bien, que j’aime.

1. Le soleil : c’est un fait, l’hiver et la grisaille sont un véritable supplice pour moi. Je suis très sensible à la dépression saisonnière, et mon moral joue les montagnes russes en fonction du temps. Du coup, c’est clair : lorsque le soleil brille, je suis bien.

2. Prendre un apéritif en terrasse : prendre l’apéritif déjà, c’est chouette (mais avec modération). Il paraît d’ailleurs que c’est un truc typiquement français. Mais alors en terrasse, au soleil, c’est un concentré de bonheur.

3. Passer la journée à lire : honnêtement, que peut-il y avoir de plus agréable qu’un bon livre et du temps devant soi pour en profiter, sans corvées ni fâcheux…

4. Paris me rend merveilleusement heureuse, surtout sous le soleil. J’ai la chance de pouvoir y aller assez régulièrement, ce qui fait de belles journées quand je veux ou presque…

5. Lézarder sur une plage : je suis définitivement une créature de bords de mer

6. Ecrire : m’absorber dans un monde que j’ai créé, y faire évoluer mes personnages ou les regarder y évoluer est vraiment un plaisir dont je ne me lasse pas et auquel je voudrais consacrer encore plus de temps.

7. Voir les gens que j’aime

8. Faire des photos, choisir la mise en scène, effectuer les réglages… écrire la lumière, donner à voir la manière dont je perçois le monde. C’est totalement complémentaire avec l’écriture, en fait.

9. Ne pas travailler : j’aimerais pouvoir dire que je trouve du bonheur dans mon travail, mais ce n’est définitivement pas le cas. Donc mes instants de bonheurs sont toujours des instants ailleurs qu’au travail… mais j’aimerais, un jour, pouvoir mettre mon travail dans cette liste. Lorsque j’en aurai enfin changé…

10. Mon blog : définitivement, mon blog est une des choses qui me rendent le plus heureuse dans l’existence.

Et vous, qu’est-ce qui vous rend heureux ?

Instantané #3

9469902721_04a4de4828_o

Découvrir la rentrée littéraire alanguie sur le hamac…