Esto Memor
Poésie/Things I want to remember

Esto Memor

J’éprouve une véritable fascination pour les objets marquant le passage du temps, en particulier les horloges. J’hésite pour l’expliquer entre l’obsession personnelle qui serait à psychanalyser et l’atavisme familial (mon grand-père a tendance à installer 5 pendules dans chaque pièce, mon père pas loin et ma mère collectionne les montres). Chez moi, cela se traduit … Lire la suite

Poésie

Poétique baudelairienne du parfum

Parmi tous les éléments de parure qui habitent l’imaginaire baudelairien, le parfum est celui qui a le plus d’importance. Qu’il soit animal ou humain (c’est-à-dire surtout féminin), chaque être se caractérise essentiellement par le parfum qu’il dégage. Ainsi, dans « Le Chat » (« Viens, mon beau chat ») : Un air subtil, un dangereux parfum, Nagent autour de … Lire la suite

Elle est une (vraie) fille/Poésie

Éloge de la chevelure

Aujourd’hui, je laisse (encore !)  la parole à Baudelaire… Un hémisphère dans une chevelure Laisse-moi respirer longtemps, longtemps, l’odeur de tes cheveux, y plonger tout mon visage, comme un homme altéré dans l’eau d’une source, et les agiter avec ma main comme un mouchoir odorant, pour secouer des souvenirs dans l’air. Si tu pouvais savoir … Lire la suite

Elle écrit/Elle se réfléchit dans le miroir/Humeurs/Poésie

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle…

Quand le temps est maussade, je me sens toujours d’humeur baudelairienne. En particulier il me vient à l’esprit ce poème du Spleen dont les mots traduisent à la perfection cet état de mélancolie vague dans lequel me mettent les nuages noirs qui s’accumulent dans le ciel. Et moi qui suis un être solaire, c’est peu … Lire la suite