Équilibre, harmonie, balance…

Bizarrement, je ne m’étais jamais plus intéressée que ça à l’astrologie. Enfin ce n’est pas tout à fait exact dit comme ça : j’utilise une application assez juste, The Pattern, j’écoute le podcast Invente ton ciel qui est très poétique et clair, je suis plusieurs astrologues sur Instagram et je m’intéresse aux mouvement des planètes : pleine lune, nouvelle lune, rétrogradations de Mercure etc. Sans y comprendre tout à fait tout la plupart du temps, d’ailleurs, car tout cela est en fait assez complexe. Donc je m’intéresse à l’astrologie, mais sans lire mon horoscope et surtout, je n’avais jamais franchi le pas de faire faire mon thème astral — thème de naissance (ce qui est un peu paradoxal vu que mon premier roman est basé sur l’astrologie, ce qui prouve qu’il n’était jusqu’à présent pas prêt, mais passons) : ça me titillait un peu, j’avais envisagé plusieurs personnes pour le faire, j’avais généré mon thème sur un site gratuit pour voir certaines choses, mais ça ne se faisait pas. Et puis l’autre jour l’occasion m’est tombée dessus, presque littéralement (j’exagère un tout petit peu, mais disons que c’était une occasion à ne pas manquer).

Ce n’est pas de l’astrologie prédictive : dans sa dernière newsletter, Garance Doré explique comment son astrologue lui avait prédit certaines choses, et ça me laisse assez perplexe (et je n’ai pas forcément envie). Non, ce qui m’intéressait c’était de voir les grandes lignes de ma manière (poétique) d’être au monde, et je vois ça comme une feuille de route mais sans fatalité : on me donne les cartes, le mode d’emploi, à moi de jouer !

Bonne nouvelle : j’ai un thème très équilibré ! Qui manque un peu de terre (mais que je manque d’une prise de terre je crois qu’il n’y a guère besoin d’être astrologue pour s’en rendre compte) (alors la terre n’est pas totalement absente de mon thème, ce qui serait un vrai problème : elle est juste beaucoup moins présente que les autres éléments), mais enfin, équilibré. Et ça tombe bien, parce que j’ai l’impression que c’est un peu mon challenge du moment, voire de toute ma vie, l’harmonie et l’équilibre. J’ai mon nœud nord en… Balance. Ceux qui me suivent sur Instagram auront peut-être noté que c’est le signe à qui j’envoie souvent des piques, car il se trouve que les natifs du signe, même quand je les aime très très très très fort, ont tendance à m’exaspérer à ne pas savoir prendre une décision, à mettre des plombes à agir : ça me rend folle et c’est normal, puisque c’est vers ça que je dois aller, la direction que je dois prendre, mais en partant du signe inverse, le Bélier, qui avance au bulldozer !

Et je trouve ça vraiment intéressant, cette histoire d’équilibre, parce que j’ai vraiment l’impression, actuellement, d’avancer sur un fil au milieu d’une tempête. J’arrive à trouver mon équilibre, à sentir ce que je dois faire, à être dans mon flow (là tout de suite par exemple en écrivant : je suis parfaitement dans mon axe, parfaitement bien, parfaitement à ma place, parfaitement moi) mais il suffit d’un rien pour que ça vacille à nouveau, voire carrément pour tomber.

Alors dans Mange, Prie, Aime, Elizabeth Gilbert dit que parfois il faut être déséquilibré pour trouver son équilibre. Et, de fait, le déséquilibre global actuel m’a, de manière paradoxale, aidée. Mais ça reste compliquée bien sûr.

Donc, le gros point de mon thème astral, c’est la balance (comme signe et aussi parce qu’en anglais, balance signifie équilibre) et l’harmonie. Et l’amour : comme le dit joliment mon astrologue, je suis une « exploratrice du sentiment » (c’est donc normal que ce soit, envers et contre tout, mon sujet d’écriture : comment l’amour est un moteur d’évolution et de transformation, ça aussi c’est écrit dans mon thème). Je vais mettre ça sur ma carte de visite.

Et vous, vous avez déjà fait votre thème astral ?