En mots et en images : septembre 2022

Les mots…

Le jour le plus long // Un petit sursis // A la recherche de l’équilibre // Repartir en voyage poétique // Il pleut // Lorsque la pluie et le soleil font l’amour // Promenade émerveillante au château // Une nouvelle pensionnaire carnivore // Travailler en couleurs // Kimono tout doux // Une semaine automnale // Promenade du dimanche et nuances de roses // Déguster une crêpe sur un banc // Comme un lundi // Tout est une question d’organisation // Plongée dans les recherches // Promenade du dimanche // Art floral : une activité poétique et inspirante // Les dernières tomates du balcon // Le seul avantage de se lever tôt // Qu’on est bien, chez soi // Décorer pour l’automne // Promenade en digicam // Les recherches // Cocooning

Les images…

C’est l’automne…

J’avoue que cette année, encore moins que d’habitude, je n’ai pas envie de l’automne (et je ne vous parle même pas de l’hiver, dont la perspective me terrifie). Je n’ai pas envie de grisaille, je n’ai pas envie de jours qui raccourcissent, je n’ai, surtout, pas envie d’être enveloppée de léthargie : en ce moment je suis dans une énergie très haute et dynamique, je fais plein de choses, j’ai envie de sortir, de me promener, je jongle avec mille projets, et je ne suis pas très enthousiaste à l’idée de voir cette énergie débordante m’abandonner. Et j’ai beau savoir que c’est un cycle naturel, celui de la créativité dont je parle dans l’Invitation à un voyage créatif, celui des saisons, je ne m’y fais pas. Je le sais intellectuellement, mais émotionnellement et vibratoirement, c’est compliqué.

Bon. Mais tout de même : je reconnais à l’automne des qualités esthétiques, et j’aime le cocooning. Alors, j’ai ressorti mes décorations et installé mon petit univers : le panier avec une citrouille naturelle et des petites artificielles, des guirlandes de feuilles mortes et de vraies feuilles, des pommes de pin et du branchage, un sac de jute, il manque juste les coloquintes mais je n’en ai pas encore trouvées ; un bouquet de feuilles ; des petits champignons et une jolie citrouille en terre cuite sur le buffet. J’ai également confectionné une couronne, dont je ne suis pas entièrement satisfaite mais qui mettra un peu de gaité à la porte d’entrée. Et enfin, au-dessus de mon bureau, j’ai changé ma carte postale « les quatre saisons » illustrées par Yves Saint-Laurent.

Tout pour accueillir l’automne, malgré mes réserves. Vous avez décoré, vous ?

En mots et en images : décembre 2021

Les mots…

La première fenêtre du calendrier de l’Avent // Profiter des décorations de Noël // Epuisée // Un brin de poésie // Un soupçon de magie // Pas envie // Une semaine chaotique // A l’aquarelle // Les lumières de Noël et faire des vœux // Quelques petits présents // Une nouvelle robe // Et de trois… // Je pourrais dormir pendant mille ans // Tout cela commence à prendre vraiment forme // Ce dont j’ai le plus besoin, et qui est aussi ma plus grande peur // L’amour // Une date importante // Solstice d’hiver // Le temps des bilans // Un petit projet // Un gros projet // Ecrire et se replonger dans l’ancien // Joyeux Noel // Finir l’année en lenteur…

Les images…

En mots et en images : novembre 2021

Les mots…

Promenade d’automne // Un souvenir chéri // Sa majesté // Ebullition créative // Dans mon axe // Complicité // Hors de mon axe // La flamboyance de l’automne // Lecture sur canapé // Tout blanc de givre // Les jours fériés // Un coup de mou // Créativité intense // Peur à retardement // Le grand jour // Petit coup de mou et besoin de me recentrer // Le désir et le manque // Ecrire // Les dernières feuilles // Ranger les décorations d’automne, sortir celles de Noël

Les images

Instantané : les derniers feux de l’automne

Nous y voilà : les derniers moments de l’automne tel qu’on l’aime. Les feuilles sont presque toutes tombées et forment d’épais tapis colorés sur le sol, rouge, orange, brun, or sous le gingko que j’ai surveillé mais qui n’a pas voulu flamboyer pleinement. Tant pis. Désormais les arbres sont presque nus, et nous avançons vers l’hiver. Il est temps de mettre en place les décorations de Noël et les lumières…

Instantané : bouquet de soleil

L’an dernier, je n’ai pas pu profiter de mon gingko. Oui, je me l’approprie, c’est comme ça. Bref. Cette année, je le guette : je ne veux absolument pas manquer sa parure d’or et le tapis d’écus que ses feuilles font en tombant. Pour le moment, seul le tout petit s’est vêtu de jaune : le gros, qui est à l’autre bout du jardin, est encore très vert. Mais je n’ai pas pu résister à faire ce petit bouquet de feuilles comme des soleils !

En mots et en images : octobre 2021

Les mots…

Ecrire // L’automne vraiment là, et un goûter réconfortant // Le plaisir de la semaine. Faire les courses chez les petits commerçants et m’offrir un bouquet de fleurs // Dans un cocon // Comme une libération // Lire au coin des guirlandes // De la joie // Un projet qui prend vraiment forme et savoir que c’est ça que je veux faire // La promenade ressourçante du dimanche // Il est temps que les vacances arrivent // Un nouveau tome // gourmandise // Un grand écart épuisant // Les fleurs du vendredi // Les couleurs d’automne et l’émerveillement // ça ne va plus être possible, cet arrachement constant à moi-même // Pleine Lune de colère et épuisement // Enfin les vacances // Profiter de la lumière du matin // Promenons nous dans les bois pour chercher des champignons // Dans la maison de Barbe bleue //Shopping therapy // Writing with a view // Happy Samain, citrouille effrayante et rituel de purification

Les images