Instantané : juste quelque chose de joli

J’avoue que ce début d’année est un peu secouant. Beaucoup de choses à faire et à aligner. Et toujours ce sentiment d’avoir un boulet (boulot) accroché à mon pied, et qui m’empêche d’avancer.

Alors, mardi, je suis allée à mon cours d’art floral (c’est une de mes « résolutions : y aller régulièrement), et ça m’a fait un bien fou. Fabriquer quelque chose de joli avec mes petites mains. Des fleurs, moi qui crois si fermement à la beauty-therapy et la flower-therapy. Un bouquet sauvage et aérien. Dont je suis très fière. Et qui a pris sa place dans la chambre, sur la console qui me servait auparavant de bureau et qui va devenir une sorte de coiffeuse. Aménagement en cours.

Instantané : art floral

Mardi, je me suis offert une activité dont j’avais très envie depuis longtemps : un cours d’art floral. J’avais pris une plaquette lorsque je suis allée à la fête de la Saint-Fiacre, et pour une fois, je n’ai pas laissé passer. Et j’ai adoré (en même temps, ce n’est pas très étonnant vu mon amour débordant pour les fleurs). J’ai trouvé que c’était apaisant et que c’était parfait pour ouvrir de nouveaux canaux de créativité, comme j’en parle dans l’Invitation à un voyage créatif. Et sans vouloir me jeter de fleurs (ahah) je trouve que ce que j’ai réalisé est plutôt réussi, sans pression de la comparaison puisque je m’autorise à être débutante et à avoir à apprendre !

Ma résolution est donc d’aller à un cours par mois, histoire d’avoir une activité à l’extérieur, ce qui ne peut que me faire du bien. On verra si je m’y tiens lorsqu’il fera tout moche dehors (cela dit, c’est l’après-midi, donc moins inconfortable pour moi qu’une activité ayant lieu le soir, lorsqu’il fait nuit).

Et vous, vous avez déjà essayé ? Cela vous tente ?