The light of the light de Florian et Michael Quistrebert, au Palais de Tokyo
Elle se promène

The light of the light de Florian et Michael Quistrebert, au Palais de Tokyo

Nous voulons pousser la peinture vers un état de crise. Cela passe par la saturation, l’excès ou le gigantisme, pour montrer quelque chose d’opposé, de plus subtil et invisible. C’est de la peinture et ce n’est pas de la peinture. Peut-être est-ce plutôt de l’hyper-peinture, car nous tentons d’en saturer les fondamentaux, de forcer les … Lire la suite

Jean-Michel Alberola, l’aventure des détails au Palais de Tokyo
Elle se promène

Jean-Michel Alberola, l’aventure des détails au Palais de Tokyo

Je ne fais que des détails, je ne fais que ça. Je compte simplement sur l’addition des détails. Encore une fois, c’est à un voyage saisissant à travers l’oeuvre d’un artiste inclassable que nous invite le Palais de Tokyo : Jean-Michel Alberola. Une oeuvre résolument protéiforme : à travers des peintures, des néons, des films, des … Lire la suite

Gérard Fromanger à Beaubourg
Elle se promène

Gérard Fromanger à Beaubourg

Puisque j’étais à Beaubourg pour visiter l’exposition Anselm Kiefer, j’en ai profité pour voir aussi la rétrospective consacrée à Gérard Fromanger, un artiste que je ne connaissais pas du tout mais que j’ai eu plaisir à découvrir au fil de la cinquantaine d’œuvres exposées, datant de 1957 à 2015. Après Kiefer et son univers sombre, … Lire la suite

Anselm Kiefer à Beaubourg
Elle se promène

Anselm Kiefer à Beaubourg

Une exposition que je ne voulais louper sous aucun prétexte, n’ayant absolument pas réussi à trouver le moyen de voir l’autre exposition Kiefer, à la BNF. Anselm Kiefer, c’est la démesure et l’obsession. Immédiatement, le spectateur est saisi par la monumentalité des oeuvres, et leur aspect évidemment tourmenté : hanté par l’histoire de l’Allemagne, la … Lire la suite

Les Turbulences – FRAC Centre, à Orléans
Elle se promène

Les Turbulences – FRAC Centre, à Orléans

Alors que je n’habite vraiment pas loin et que je passe devant tous les jours, je n’étais encore jamais allée aux Turbulences, nom du bâtiment qui abrite le FRAC Centre depuis 2013. Manque d’occasion plus que d’envie, il est vrai, puisque j’étais tout de même assez curieuse de découvrir ce qui se cachait à l’intérieur … Lire la suite

Sophie Calle, fictions de l’intime à Beaubourg
Elle se promène

Sophie Calle, fictions de l’intime à Beaubourg

Non, Beaubourg ne propose pas une nouvelle rétrospective à Sophie Calle. Mais l’autre jour, profitant de ma découverte du nouvel accrochage des collections d’art moderne, j’ai pris le temps de musarder un peu à l’étage art contemporain, et notamment dans l’exposition « Une histoire. Art, architecture et design des années 1980 à nos jours » (visible … Lire la suite

Lorsque j’étais une oeuvre d’art, d’Eric-Emmanuel Schmitt
Romans

Lorsque j’étais une oeuvre d’art, d’Eric-Emmanuel Schmitt

La falaise de Palomba Sol était réputée pour ses suicides. Pointue, excessive, surplombant les flots rageurs de cent quatre-vingt-dix-neuf mètres, elle offrait aux corps qui s’y jetaient au moins trois occasions très sûres de devenir des cadavres : soit les excroissances pierreuses les embrochaient sur leurs pics, soit les récifs les éclataient en mille morceaux, … Lire la suite

Bloc Notes
Bloc notes

Bloc Notes

* Pour commencer, trois applications absolument géniales que j’ai découvertes récemment. La première s’appelle Nunki, et c’est une application d’actualité qui récupère sur les réseaux sociaux (essentiellement Instagram) les photos des gens (avec leur accord bien sûr) qui sont témoins de grands événements. Essentiellement le sport et le divertissement, mais aussi des événements moins amusants. L’intérêt … Lire la suite