En mots et en images : août 2019

Les mots…

La dolce vita // Retrouver mon élément vital : l’eau. M’y plonger, me régénérer, me ressourcer // Farniente, hamac, apéro, sieste, barbecue, promenade, plage, baignade, ramassage de coquillages. Un peu de paddle pour pouvoir dire sans mentir que j’ai fait du sport // Lâcher-prise et profiter du moment présent // M’endormir au son de l’océan et me réveiller au chant des oiseaux // Ecrire aussi, dans le hamac, sous les mimosas // Habiter amoureusement le monde // Recevoir une bonne nouvelle mais devoir attendre pour ouvrir le champagne // Les bonnes choses ont malheureusement une fin // Mojito entre amis // « Je t’aime tata Caro, tu es la meilleure tata du monde » // Faire mon marché bio dans le jardin // Les jolies choses rapportées dans les valises pour construire mon cocon // Coquillages et gros chatons // Jungle urbaine // Dualité // Chercher la paix // Les mains dans la terre et l’âme au bord du monde assise // Le petit chat et la panthère noire // Ex-voto // Domestiquer la femme sauvage // Retour à la case prison // Mettre des fleurs dans ma vie…

Sur une idée originale de Moka

Les images

En mots et en images : juillet 2019

Les mots…

Arpenter la vieille ville. Faire la touriste dans cette ville qui n’a jamais été la mienne et que je sens s’éloigner encore // Essayer de retrouver la joie et la légèreté malgré l’Univers qui semble vouloir me pousser à bout // Peindre puisque je n’arrive pas à écrire // Jupe qui tourne et petits hauts en soie // Madame tu es belle avec ta robe blanche // La langueur // Tristesse // Les épreuves de la vie. Mais la vie quand même… // Besoin d’évasion et de calme // Départ pour Milan // La dolce vita. Profiter // Des tomates à profusion. Rester gustativement en Italie // Chercher ma place, parce qu’il est certain qu’elle n’est pas là // Abîmes de perplexité existentielle // Fuir, là-bas fuir // Là, (où) tout n’est qu’ordre et beauté, Luxe, calme et volupté // Mon Cap-Ferret…

Les images…

En mots et en images : juin 2019

Les mots…

Juin… revoilà enfin le soleil ! Sortir enfin les petites robes légères et les chaussures ouvertes : quelle joie // L’état de flow // Faire la belle des champs. Récolter les fleurs de sureau, fleur des fées // Lire dehors sur la chaise longue // Chill // Que de péripéties aventureuses. Moi, je donne les instructions // Cela dit, cela redonne foi en l’humanité // Pluie dehors, pluie dedans // Tout ce que je voudrais dire et ne dis pas // Etre là, simplement // La fête à la grenouille // Les 12 travaux d’Hercule : nettoyer les écuries d’Augias (i.e le placard du bureau) // Rose, oser, eros // Dans les pas de Zadig. Rester sur le chemin // De mieux en mieux // La ligue des pervers narcissiques et autres vampires émotionnels // Franchement, j’ai parfois envie de tout envoyer bouler et d’aller vivre sur une île (déserte, sans personne pour me faire c***) // Et in Arcadia Ego… // Moi aussi je sais jouer (du pipeau) // Poésie // Cette idée stupide… // Le soleil qui joue à cache-cache // Simple life : écosser des fèves // Les petits bonhommes allumettes pour se débarrasser des gens toxiques  // Je suis Caroline, déesse de la paix et de l’amour (je crois que je vais le mettre sur mes cartes de visite) // Ce n’est pas très passionnant, tout ça // Solstice d’été. Respirer le monde. Le laisser palpiter sous ma peau et l’énergie du désir // Mais alors, pourquoi ? // La première petite tomate mûre, très en avance, comme une surprise (finalement je n’aurai pas eu beaucoup à patienter) // Périr de chaud et d’ennui (surtout d’ennui…) // Ethique de la joie

Sur une idée originale de Moka

Les images…

En mots et en images : mai 2019

Les mots…

En mai, fais ce qui te plaît // Le jour du muguet porte-bonheur // Moi je t’offrirai des perles de pluie // Immobilisée à nouveau // BBBRRRRRRR // Conjurer le sort et la météo et sortir mes vêtements d’été // Premier panier bio et autres courses // Retrouver le goût d’écrire // Réenchanter le monde // Loving kindness // M’émerveiller d’un rien // Les petits oiseaux // Moi, j’appelle ça un rite initiatique // Manger // Grosse fatigue sur tous les points // Vibrer // Qui suis-je, où vais-je, dans quel état j’erre ? // Sans conviction aucune // Les gens ne m’aident pas beaucoup à soigner ma misanthropie, soyons honnêtes // Dans un grand vent de fleurs // Adopter une nouvelle plante verte, un petit piléa dont j’avais envie depuis longtemps // Je veux du soleil // Oh et puis, fuck la météo… // Les questions sans réponses // Un petit air estival…

Sur une idée originale de Moka

Les images…

En mots et en images : avril 2019

Les mots…

Avril. Ne te découvre pas d’un fil (enfin un peu quand même) // Le jour des blagues. Le jour des huîtres // Une découverte stupéfiante qui ne peut vraiment pas être due au hasard // La carte chance // Chercher l’équilibre, l’harmonie et ce juste milieu qui est si loin de mon tempérament : toute l’histoire de ma vie résumée en un mot // Les travaux et les jours // Comme des pompons // Une chemise printanière qui fait son effet // La femme-fleur // Ce sera Milan, finalement // Transformation // Casser du verre blanc, il paraît que ça porte chance (mais enfin bon, j’y tenais, à ce verre) // Miam // Un rosier porte-bonheur // A la campagne // Les arbres en fleurs du jardin, promesses de fruits délicieux // Sky on fire // Mange, prie, aime // S’émerveiller du ciel au soir qui tombe, spectacle chaque fois différent // Une journée au Cap-Ferret // La leçon du mirabellier qui refuse de se laisser abattre // Les premières fraises. Faire un vœu // Souffler les graines des pissenlits // Quitter l’autoroute, prendre la poudre d’escampette et les chemins de traverse // Home // Cultiver son jardin. Les mains dans la terre // Notre-Dame. Feu destructeur et purificateur // Mourir, renaître ? // Pleine Lune // Le temps des fleurs // Fins et commencements // Le premier déjeuner en terrasse de l’année // Loire Art Show et pèlerinage émotionnel pour se libérer définitivement du passé // La Déesse intérieure // L’Univers est très taquin // Jardinage, rempotage // Un bel arc-en-ciel

Sur une idée originale de Moka

Les images…

En mots et en images : Mars 2019

Les mots…

Mars. Le mois de mon anniversaire, et surtout du printemps // Relaxation. Inspirez, soufflez, relâchez // Quelques petites graines qui commencent à germer et des projets qui prennent tout doucement forme (dans ma tête, pour l’instant) // Semer un peu de poésie (je suis très métaphores cultivatrices en ce moment // Tempête (et pour une fois pas dans mon crâne, ou pas que…) // Giboulées (et pour une fois pas dans mon cœur, ou pas que…) // Les petits oiseaux qui viennent manger sur le balcon // Le signe le plus relou du zodiaque // Remonter très loin // Druidesse et sorcière // Bleu (comme tes yeux…) // Un bouquet de tulipes blanches // Le moment de vérité qui approche // Oh, la belle journée de m*** ! On dirait presque un bouquet final ! // 41 ans, 40 roses rouges (de mes parents) // Message subliminal ? // Happy hour et cosmopolitain // Bye bye l’hiver // Je croyais qu’il n’y avait que les petits garçons en maternelle qui tiraient les couettes des filles pour attirer leur attention // Équinoxe de Printemps. Ostara // Cueillir des pâquerettes et faire un peu de sorcellerie // Fleurettes, pâquerettes. Je t’aime un peu beaucoup passionnément à la folie // La courbe de tes yeux fait le tour de mon coeur […] Et si je ne sais plus tout ce que j’ai vécu C’est que tes yeux ne m’ont pas toujours vu[e] // La lune ronde et pleine // Semer un rosier // Activité manuelle créative : mosaïque // La promenade des arbres en fleurs // Seuls avec tous // Bon, p*** Mercure, tu cesses de rétrograder ? // Messages subliminaux ? // Renoncules // Décidément, rien ne pousse // Attendre un miracle

Sur une idée originale de Moka

Les images…

En mots et en images : février 2019

Les mots…

Welcome, february // Imbolc. Fête du retour du printemps et de la lumière. Célébrer Brigit, déesse de la poésie, de la guérison et du renouveau. Faire le ménage à l’extérieur et surtout à l’intérieur pour que la lumière repousse les ténèbres. Allumer des bougies et boire du lait chaud au miel et aux épices // Un nouveau pull tout doudou // Chandeleur. Faire des crêpes // Promenade du dimanche matin. Lever le nez vers le ciel d’un bleu pur et s’émerveiller de la nature qui commence à s’éveiller en attendant le printemps // Passer acheter des fruits et des légumes. Acheter aussi un bouquet de fleurs. Et répondre favorablement à l’appel désespéré d’une plante qui veut qu’on l’adopte // Toujours et malgré tout, j’habite poétiquement le monde // Shine bright // Introspection. A force de creuser, je vais trouver du pétrole // Les jours qui passent // Bain de nature et de ciel bleu // Confusion. Dénuement et vulnérabilité. Ressourcement et reconnexion // Dire adieu à cette partie de moi. Un trou béant dans le cœur et une infinie tristesse. Ta petite tête dans ma main pour me dire que tu m’aimes. Ma Maya // Essayer de m’ancrer et de voir la lumière // Pleine Lune // Me (re)mettre à peindre. Un tableau qui représente la lune, mais autre chose aussi // Revoir passer les grues, alors que je ne suis pas vraiment sur leur couloir : un signe ? // Voyage sonore // Espérer vraiment être sur la bonne voie, cette fois // Une illumination // Me remettre à écrire, parce que décidément, sous la surface, tout commence à faire sens… // Il est tout de même temps que ce cycle se termine // En panne d’énergie…

Sur une idée originale de Moka

Les images…