My January 2013

En mots… Une nouvelle année qui commence, page blanche à remplir. Une jolie robe et des bas à plumetis pour savourer huîtres, foie gras, saint-jacques, boeuf Wellington et forêt noire arrosés de champagne et de verveine du Velay. Des voeux, des souhaits, des espoirs et des projets. Un lapsus, « non on ne mange pas de perles […]

Read More…

Jours de neige

Je ne suis pas très raccord avec l’actualité, je sais : la neige, c’était la semaine dernière (mais il paraîtrait que nous n’avons pas eu notre compte, et qu’il y en aura bientôt à nouveau). Mais vous voyez, j’aime bien, moi, être en décalage par rapport à tout le monde, c’est un peu ma marque […]

Read More…

Éloge de la coquetterie

    Qu’est-ce que la coquetterie ? On pourrait dire que c’est un comportement qui doit suggérer que le rapprochement sexuel est possible, sans que cette éventualité puisse être perçue comme une certitude. Autrement dit : la coquetterie est une promesse non garantie de coït. – Milan KUNDERA, L’Insoutenable légèreté de l’être La coquetterie est […]

Read More…

Éloge de la curiosité

  La curiosité n’est pas un des sept péchés capitaux. Pourtant, on dit souvent d’elle que c’est un vilain défaut. Ce qui n’est pas vrai. En tout cas, ce n’est pas toujours vrai : bien sûr, il y a parfois un désir de connaître qui peut s’avérer malsain, lorsqu’il se dissout en voyeurisme, comme nous […]

Read More…

New year, new me ?

Ceci n’est PAS une liste de bonnes résolutions. Depuis le temps que je me connais, je sais que je ne les tiens pas. Je ne dis pas que, pourtant, je n’en ai pas besoin. Il serait souhaitable, par exemple, que j’adopte une meilleure hygiène de vie, que je mange équilibré, que je retrouve l’adresse de […]

Read More…

Inventaire avant la fin du monde

Il paraît que demain, c’est la fin du Monde, Armageddon, l’Apocalypse, enfin la catastrophe quoi. Tout ça parce qu’un calendrier Maya s’arrête net. J’avoue que ça me fait quand même bien rire : j’imagine le Maya en train de faire son calendrier, et puis il en avait un peu marre, ou bien il n’avait plus […]

Read More…

Éloge de la luxure

La luxure désigne un penchant immodéré pour la pratique des plaisirs sexuels. Elle renvoie aussi à une sexualité désordonnée ou incontrôlée. Le mot, qui date de 1119, provient du latin luxuria. Pour le catholicisme, c’est l’un des sept péchés capitaux. Le théologien Thomas Gousset propose ainsi en 1848 une typologie des péchés de luxure ou péchés d’impureté consommée : la fornication simple (relation sexuelle entre deux personnes de sexes opposées, […]

Read More…

La princesse et le pneu à plat

Il était une fois une princesse, belle douce et intelligente, qui inexplicablement n’avait toujours pas trouvé chaussure à son pied, comme on dit. Il faut dire que la princesse était féministe, et estimait que son indépendance était plus importante que tout, et que les princes, c’était somme toute assez surfait. Mais un beau jour (je […]

Read More…

Éloge de l’avarice (ou pas)

  L’avarice est un état d’esprit qui consiste à ne pas vouloir se séparer de ses biens et richesses. L’avarice est l’un des sept péchés capitaux définis par le catholicisme à partir des interprétations d’écrits du Père de l’Église (saint Augustin) sur la généalogie du péché. Elle peut se traduire par une thésaurisation complète d’argent, sans aucune volonté de le dépenser un jour. À l’extrême limite, l’avare se […]

Read More…

Éloge de l’envie

  En religion l’envie est un désir qui échappe à la raison. Par opposition, le désir raisonné se nomme la volonté. L’envie est désignée comme vice par la tradition chrétienne et fait partie des Sept péchés capitaux définis par Thomas d’Aquin. Dans ce cadre, elle désigne plus particulièrement la convoitise ou émotion éprouvée par celui qui désire intensément posséder le bien d’autrui. Je n’ai jamais […]

Read More…

My November 2012

En mots… Quelques jours à la campagne. Un temps de Toussaint. ça veut tout dire // Du pain perdu // Une nouvelle tête. Enfin, une nouvelle frange // Acheter mes premières décorations de noël de l’année // Une nouvelle escapade parisienne. Me perdre dans le RER. De belles expositions très stimulantes. Un loir dans une […]

Read More…

Éloge de la colère

  (la photo n’a strictement rien à voir avec le sujet, mais alors rien de rien…) En psychologie, la colère est considérée comme une émotion secondaire à une blessure, un manque, une frustration. Elle est affirmation de sa personne et sert au maintien de son intégrité physique et psychique ou alors elle est l’affirmation d’une volonté personnelle plus ou moins altruiste. […]

Read More…

Les parfums, à la manière de Claudel

Tous ces parfums qui m’émeuvent, me parlent et me rappellent de doux souvenirs d’un passé enfui… Ce mélange de café, de cigarette et d’after-shave qu’une seule personne sur terre rend envoûtante. Les viennoiseries, quand on passe devant la boulangerie. Les gaufres de chez Frédélian. AnaïsAnaïs de Cacharel. Mon premier vrai parfum, qui imprègne la fourrure […]

Read More…

Éloge de l’orgueil

L’orgueil, selon le philosophe Théophraste est le mépris de tout, sauf de soi-même. L’orgueil Superbia en latin, est une opinion très avantageuse, le plus souvent exagérée, qu’on a de sa valeur personnelle aux dépens de la considération due à autrui, à la différence de la fierté qui n’a nul besoin de se mesurer à l’autre ni de le rabaisser. Manque ou absence […]

Read More…

Éloge de la gourmandise

La gourmandise est un désir d’aliments jugés particulièrement agréables, que certains moralistes et certaines doctrines religieuses peuvent considérer comme un défaut ou une faute. Dans les religions abrahamiques, la gourmandise est opposée aux enseignements de modération. Dans la religion chrétienne, la gourmandise, c’est-à-dire au sens moderne de la gloutonnerie, est un des sept péchés capitaux et s’oppose à la tempérance. La gourmandise, c’est être vivant. C’est se laisser […]

Read More…

Eloge de la paresse

  Paresse. Procrastination. Oisiveté. Acédie.   La paresse (du latin pigritia) est une propension à ne rien faire, une répugnance au travail ou à l’effort. Considérée comme un péché dans la religion catholique, elle est élevée au rang de valeur par certains courants contestataires. On considère souvent mal la paresse. C’est un défaut, voire un […]

Read More…

My October 2012

En mots… Du bon vin, du fromage, quelques macarons et un bon livre pour un dimanche soir un peu mélancolique // Croire voir un fantôme au détour d’une rue. Louper quelques battements de coeur. Réaliser que non // Encore des raisons de s’agacer. Des problèmes de communication, comme on dit // Un dilemme, un choix, […]

Read More…

My September 2012

En mots… Veille de rentrée. Comme tous les profs, aller se faire cocooner chez le coiffeur // Un fondant au chocolat coeur caramel beurre salé… résolument orgasmique // Mettre un point final (j’espère) à mon roman* // La rentrée. Revoir mes collègues, avoir l’impression enfin d’avoir trouvé une place quelque part, et surtout étrenner ma […]

Read More…

Habiter poétiquement le monde

Dans Les Lisières, Olivier Adam a cette phrase qui a bien failli me faire pleurer tant je l’ai trouvée magnifique : « Tu es fait pour déserter, habiter poétiquement le monde et en rendre compte ». J’ai failli verser une larme parce que, de ce qui est tout de même un peu un défaut, être toujours ailleurs […]

Read More…

La petite maison au paradis

C’est une maison dans un coin sauvage, au bord de l’eau. Son nom est une invitation au bonheur. Le Paradis. Dans un endroit qui ressemble lui-même au Paradis. Je ne sais pas à qui elle est. A vrai dire, ce n’est pas important. Mais je me vois bien y faire mon nid, quelques fois par […]

Read More…

My August 2012

En mots… Une voiture pleine à craquer // Douze paires de chaussures pour quinze jours de vacances // Plus deux paires achetées sur place. On me soupçonne d’être un mille-pattes // Un peu trop de monde sur l’autoroute // La plage, enfin, après un an d’attente. La caresse du soleil, le sable chaud et fin, […]

Read More…

If I could, yes I would…

Si je pouvais… je voudrais suivre mon rythme, être libre comme l’air et ne pas être prisonnière d’un emploi du temps rigide. Avoir du temps le matin pour sortir de mes rêves, tranquillement, sans être heurtée par le chaos du monde qui m’attend à l’extérieur. Si je pouvais… je voudrais vivre ailleurs. Nulle part et […]

Read More…

My July 2012

En mots… Un samedi soir. Des framboises, un bon vin, un bon livre. Être comme en apesanteur dans le monde // Lire jusqu’à pas d’heure sans m’inquiéter d’être toute chiffonnée le lendemain matin quand le réveil sonnera, puisqu’il ne sonnera pas // Aimer l’été, toujours plus, comme à chaque fois une renaissance. Me délecter de l’air […]

Read More…