De l’amitié aujourd’hui, de Michel Serres et Michel Polacco
Philosophie/récits et chroniques

De l’amitié aujourd’hui, de Michel Serres et Michel Polacco

Je voudrais partir de la chimie. Depuis des siècles, les chimistes s’étonnent qu’il existe des corps qui interagissent et d’autres qui font comme s’ils étaient complètement indifférents. Or, beaucoup de philosophes ou de littérateurs ont essayé d’appliquer aux passions humaines les résultats des sciences. Les socialistes utopistes du XIXe siècle on voulu, par exemple, utiliser … Lire la suite

Lisbonne, de Fernando Pessoa
récits et chroniques

Lisbonne, de Fernando Pessoa

Nous allons à présent prier le touriste de nous suivre. Nous lui servirons de cicérone et sillonnerons la capitale en sa compagnie, veillant à lui signaler les monuments, les jardins publics, les édifices les plus remarquables, les musées, bref, tout ce qui vaut la peine d’être vu dans cette cité merveilleuse qu’est Lisbonne. Ça se … Lire la suite

30 ans (dix ans de thérapie), de Nora Hamzaoui
récits et chroniques

30 ans (dix ans de thérapie), de Nora Hamzaoui

Ne pensez pas que je n’ai jamais vomi de papillons ou que j’ai aujourd’hui la sagesse et la distance nécessaires pour reconnaître les connards. Non, c’est juste que j’aime beaucoup m’écouter donner des conseils et jouer la fille mesurée, alors qu’en réalité, dès qu’il s’agit d’appliquer un peu de patience ou de sagesse à mon … Lire la suite

Cinquante ans d’élégances et d’art de vivre, de Cecil Beaton
récits et chroniques

Cinquante ans d’élégances et d’art de vivre, de Cecil Beaton

Aux critiques sérieux qui dénieraient l’importance de la mode, on peut répondre par un paradoxe. Oscar Wilde fit observer que nous n’avons pas les moyens de nous passer du luxe, apportant ainsi une variante à la célèbre maxime taoïste qui dit que seuls ceux qui savent l’importance de l’inutile peuvent se prononcer sur l’utile. Mais … Lire la suite

Matinées au café Rostand, d’Ismail Kadaré
récits et chroniques

Matinées au café Rostand, d’Ismail Kadaré

Le désir de Paris était de ceux dont l’expression, sans justification aucune, pouvait sonner comme une fringale de mondanités à peu de frais, surtout lorsqu’un « Ah » les ponctuait : Ah, si seulement je pouvais aller une fois à Paris, advienne ensuite que pourra ! Assorti du mot « rêve », ce désir, chez certain, suscitait l’impression que … Lire la suite

Chroniques 1954-2003, de Françoise Sagan
récits et chroniques

Chroniques 1954-2003, de Françoise Sagan

Dans l’ordre des souvenirs, l’amour de la littérature a une grande supériorité sur l’amour tout court, l’amour humain. C’est que si l’on ne se rappelle pas forcément où et quand on a rencontré « l’autre », si on ne sait pas forcément quel effet « il » vous fit ce jour-là — et si on a même plutôt tendance à … Lire la suite

Ecrire, de Marguerite Duras
récits et chroniques

Ecrire, de Marguerite Duras

C’est curieux un écrivain. C’est une contradiction et aussi un non sens. Ecrire c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit. C’est reposant un écrivain, souvent, ça écoute beaucoup. Ça ne parle pas beaucoup parce que c’est impossible de parler à quelqu’un d’un livre qu’on a écrit et surtout d’un livre qu’on … Lire la suite

La Voix de Papageno, de Brahim Metiba
récits et chroniques

La Voix de Papageno, de Brahim Metiba

Tamino est là. Papageno est tétanisé par tant de beauté. Ce Dieu est son frère. Tamino est sûr de lui, fier et confiant dans l’avenir. Tamino se tient un long moment sans bouger ni parler, son corps et son visage éclairés par une lumière jaune moyennement intense, personne n’ose parler, personne n’ose crier, Papageno fait … Lire la suite

Une activité respectable, De Julia Kerninon
récits et chroniques

Une activité respectable, De Julia Kerninon

Aussi risible que ce soit, il y a vingt-cinq ans que j’écris, que j’essaye d’écrire des livres. Depuis qu’ils sont publiés, les gens estiment, légitimement, que tout va bien — mais je crois qu’ils ont oublié comment c’était avant, quand j’écrivais dans le vide, quand je sacrifiais à l’aveugle des choses immenses simplement pour pouvoir être … Lire la suite