De l’art de dire des conneries (on bullshit), de Harry Gordon Frankfurt
Philosophie

De l’art de dire des conneries (on bullshit), de Harry Gordon Frankfurt

Je me suis simplement efforcé de comprendre ce que je voulais dire chaque fois que je manifestais mon opposition ou mon dédain à l’égard de quelque chose en le qualifiant de « conneries » — une réaction irréfléchie dont j’étais assez coutumier. J’étais donc mû par le désir philosophique classique, qui remonte au moins aux dialogues platoniciens, de … Lire la suite

De l’Impertinence aujourd’hui, de Michel Serres et Michel Polacco
Philosophie/récits et chroniques

De l’Impertinence aujourd’hui, de Michel Serres et Michel Polacco

Tel a du goût pour la critique acide ou le scandale vénéneux ; alors insolente, son impertinence peut crier la haine. En cherchant ici un point de vue oblique sur la question proposée, pour l’éclairer autrement et la peindre à neuf, une autre impertinence désire, au contraire, ne jamais quitter la bienveillance. Du coup, et … Lire la suite

The Art of Travel, d’Alain de Botton
Essais/Philosophie

The Art of Travel, d’Alain de Botton

If our lives are dominated by a search for happiness, then perhaps few activities reveal as much about the dynamics of this quest — in all its ardour and paradoxes — than our travels. They express, however inarticulately, an understanding of what life might be about, outside the constraints of work and the struggle for survival. Yet … Lire la suite

Du bonheur aujourd’hui, de Michel Serres et Michel Polacco
Philosophie/récits et chroniques

Du bonheur aujourd’hui, de Michel Serres et Michel Polacco

Que fabriquons-nous avec le langage ? La réponse est simple : nous nous fabriquons nous-mêmes. Le langage nous donne la conscience que nous avons de nous-mêmes, celle que nous avons de notre propre corps. Nous ne pourrions pas exister sans le langage. Il nous fabrique. Dans la vie quotidienne, nous ne pouvons exister que si … Lire la suite

Le gaucher boiteux, de Michel Serres
Essais/Philosophie

Le gaucher boiteux, de Michel Serres

Ce livre veut et va décrire les figures de pensée. Pour ce faire, il traverse d’abord le Grand Récit des choses, des vifs et des hommes, puis les quatre règles de l’information, elle-même définie, à son tour, par la rareté, règles qui en soutiennent le projet ou justifient aussi ses développements. Ainsi ne sommes-nous pas, … Lire la suite

Pensées éparses d’un rabat-joie, d’Abel Castel
Philosophie/Poésie

Pensées éparses d’un rabat-joie, d’Abel Castel

Je plains les gens heureux : ils n’ont plus rien à espérer. Voilà exactement le genre de choses dont j’avais besoin : petit, léger, et inspirant. Comme son titre l’indique, ce livre, qui relève de l’écriture fragmentaire, nous révèle les pensées éparses de son auteur, sur des sujets universels : l’amour, le passage à l’acte, … Lire la suite

L’histoire d’amour dont vous êtes le héros, de Pandora Reggiani
Philosophie

L’histoire d’amour dont vous êtes le héros, de Pandora Reggiani

Ce livre n’est pas linéaire : c’est une série de brèves de la vie quotidienne, avec ses loses, ses emportements (plus ou moins exagérés) et ses moments d’ennui intense (ramassés et condensés pour votre confort). A la fin de chacune des brèves, vous pouvez choisir la suite de votre chemin. Quitte à revenir là où … Lire la suite

De l’amour, de Stendhal
Essais/Philosophie

De l’amour, de Stendhal

  Ce que j’appelle cristallisation, c’est l’opération de l’esprit, qui tire de tout ce qui se présente la découverte que l’objet aimé a de nouvelles perfections. Cet essai, fait un peu de bric et de broc, se veut un examen philosophique du sentiment amoureux : les différentes étapes de sa naissance (avec notamment ce concept, devenu si … Lire la suite

Challenge amoureux/Philosophie

Où Jacques Derrida participe au challenge amoureux de votre Irrégulière préférée…

En ce 18 juin, jour de l’épreuve de philosophie du bac, marronnier saisonnier de tous les journalistes de France et de Navarre, je m’y colle aussi, et vous propose une petite vidéo de Jacques Derrida sur la question de l’amour. Qui est, comme je le dis toujours, le plus grand mystère de l’humanité.   Lire la suite