Stayin'Alive, de Christian Moguerou

Stayin’ Alive, de Christian Moguérou

T’écrire me procure de la joie, il y a comme une jouissance avouée qui ponctue mes phrases. C’est le bonheur de l’écriture, celui qui me hisse, qui m’enveloppe, qui m’aide à ne pas céder à cette paresse si habile, si maligne, si présente depuis toujours. J’ai voulu être danseur classique pour la discipline et la […]

Read More…
Les Quatre Vérités, de David Lodge

Les Quatre Vérités, de David Lodge

Ecrire des romans, c’est comme de glisser des messages dans une série de bouteilles qu’on jette à la mer au jusant, sans avoir la moindre idée du lieu où les vagues les porteront ni même savoir s’il y aura quelqu’un pour regarder dedans. L’autre jour, j’ai fait un peu de rangement sur les étagères « littérature […]

Read More…
Haute fidélité, de Nick Hornby

Haute fidélité, de Nick Hornby

Il me semble que si on place la musique (comme les livres, probablement, les films, les pièces de théâtre, et tout ce qui vous fait ressentir) au centre de l’existence, alors on n’a pas les moyens de réussir sa vie amoureuse, de la voir comme un produit fini. Il faut y picorer, la maintenir en […]

Read More…
La fin des idoles, de Nicolas Gaudemet

La fin des idoles, de Nicolas Gaudemet

Je ferai prendre conscience aux candidats que courir après la célébrité les empêche d’être heureux. Je leur apprendrai à apaiser leur désir, à développer d’autres buts. Le jeudi après chaque prime, j’animerai un débat sur la société médiatique, avec des psychologues.  Peut-on guérir les humains du désir, et notamment du désir de célébrité, et mettre […]

Read More…
(Toujours) jeune, (toujours) jolie, Maman (mais pas seulement) de Stéphanie Pélerin

(Toujours) jeune, (toujours) jolie, Maman (mais pas seulement) de Stéphanie Pélerin

On se demande souvent pourquoi les contes s’arrêtent à « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». C’est tout simplement parce que le quotidien, c’est chiant. Personne n’a envie de savoir que le prince rentre tard pendant que la princesse s’occupe des mioches et veille à ne pas oublier de sortir les poubelles. J’entends d’ici Suzy… […]

Read More…
J'ai perdu Albert, de Didier van Cauwelaert

J’ai perdu Albert, de Didier van Cauwelaert

J’ai passé une nuit hallucinante de douceur. Comme si nos vides affectifs étaient devenus un terrain d’entente, un patrimoine commun. On était les mêmes, à des années-lumières. Issus de mères en béton armé et de pères trop tôt disparus, on s’était toujours crus indignes d’être aimés. Résignés à ne pouvoir combler que des profiteurs ou […]

Read More…
Dos au mur, de Nicolas Rey

Dos au mur, de Nicolas Rey

J’ai quarante-quatre ans. Il m’a fallu attendre l’âge de quarante ans pour savoir à quoi pouvait ressembler le véritable amour. L’abnégation. Le don de soi. Le silence partagé. L’écoute attentive. Le plaisir de l’autre avant le sien. Le plaisir de l’autre qui devient le sien. La joie sincère lorsqu’il arrive à l’autre quelque chose de […]

Read More…
4321, de Paul Auster

4321, de Paul Auster

Quelle idée intéressante, se dit Ferguson, de penser que les choses auraient pu se dérouler autrement pour lui, tout en restant le même. Le même garçon dans une autre maison avec un autre arbre. Le même garçon avec des parents différents. Le même garçon avec les mêmes parents mais qui ne faisaient pas les mêmes […]

Read More…
Entrez dans la danse, de Jean Teulé

Entrez dans la danse, de Jean Teulé

En moins de deux semaines, on se retrouve avec sans doute mille danseurs dans une cité de seize mille habitants. Mais alors, avant l’automne, tout Strasbourg sera un bal ! cauchemarde Drachenfels. Quand je pense qu’il y a quelques années Érasme avait écrit des strasbourgeois : « La discipline des Romains, la sagesse des Athéniens, la sobriété […]

Read More…