Butternut farcie au Mont d’or

Je garde un souvenir assez mauvais de la seule fois où j’ai voulu cuisiner de la courge butternut : j’ai failli y laisser un doigt, et on est d’accord, les doigts, c’est utile. Mais j’ai décidé de donner une autre chance à cette cucurbitacée : d’abord parce qu’on me l’a donnée, donc je ne voulais pas la perdre, et puis il faut dire qu’un plat aussi réconfortant qu’une courge avec du fromage fondu, ça ne se refuse pas !

Pour deux personnes
Qu’est-ce qu’il nous faut ?

– 1 courge butternut moyenne
– 1 Mont d’or
– 1 échalotte
– 1 gousse d’ail
– 2 cs de crème fraîche
– De l’huile d’olive
– Quelques cerneaux de noix

Comment on fait ?
– Laver la courge et la couper en deux, enlever les graines, creuser pour récupérer la chair en veillant à laisser 1cm environ sur la peau
– Hacher grossièrement la chair de la courge, peler et émincer l’échalote et l’ail, tout faire revenir dans un peu d’huile d’olive puis laisser mijoter 5 minutes à feu doux, puis ajouter la crème fraîche et mélanger.
– Badigeonner les demi-courges d’huile d’olive, et les mettre au four à 180° une dizaine de minutes
– Ouvrir et creuser le Mont d’or, l’ajouter (peut-être pas en entier, à voir selon la courge) au mélange puis laisser à nouveau cuire quelques minutes
– Sortir les demi-courges du four, les garnir avec la farce, assaisonner et enfourner une demi-heure à 180°
– Lorsque c’est cuit, décorer avec quelques cerneaux de noix !

Et voilà un plat tout sauf léger et diététique, mais parfaitement réconfortant et automnal…

Gourmandises21
Chez Syl

Œufs en cocotte aux lardons

Les œufs en cocotte, c’est un de mes plats de base, mais je n’avais encore jamais testé de cette manière, avec des lardons, ce qui donne un plat certes un peu lourd, mais parfaitement réconfortant pour la saison.

Pour deux personnes
Qu’est-ce qu’il nous faut ?

– 4 oeufs
– 200g de lardons
– 1 petite échalotte
– 3 cs de crème fraîche
– Du parmesan
– Un peu de persil

Comment on fait ?
– Faire revenir les lardons et l’échalotte dans une poêle
– Tapisser le fond de chaque cocotte de crème fraîche, faire 2 petits puits et y casser les œufs ; répartir les lardons et l’échalotte, saupoudrer de parmesan râpé, refermer la cocotte et mettre au four à 180° environ une dizaine de minutes
– Sortir les cocottes, enlever les couvercles, ciseler un peu de persil, et passer 5min au four cette fois en position grill.

Œufs en cocotte aux lardons
Œufs en cocotte aux lardons

Et c’est tout ! C’est simple, rapide, en général on a tous les ingrédients au frigo, c’est donc parfait pour les soirs de flemme !

Gourmandises21
Chez Syl

Osso buco alla milanese

Je crois que ça commence à se voir, que Milan et l’Italie me manquent. Mais bref. Je ne sais pas s’il s’agit d’un plat d’automne, on va considérer que oui, mais depuis quelque temps j’avais envie d’osso buco (en langue lombarde oss bus, traduit littéralement en français par « os troué »), le genre de plats mijotés longtemps et qui parfument toute la maison et que je cuisine d’habitude peu, mais j’ai trouvé ça assez symbolique de mes projets, sur lesquels je travaille depuis un an et qui sont presque prêts : un long mijotage !

Pour quatre personnes
Qu’est-ce qu’il nous faut ?

– 4 tranches de jarret de veau pour osso buco
– 4 tomates, ou une boîte de pulpe de tomates
– Un peu de concentré de tomate
– 1 gros oignon
– 20cl de vin blanc sec
– 2 carottes
– 50cl de bouillon de volaille
– 1 gousse d’ail
– 1 branche de thym
– 1 branche de laurier
– 1cs de farine
– de l’huile d’olive
– éventuellement, des petites pommes de terre grenaille

Comment on fait ?
– Préparer le bouillon
– Emincer finement l’oignon, l’ail, découper les carottes en tout petit morceaux, découper les tomates en 6 si vous choisissez des tomates fraîches mais ce n’est plus trop la saison
-Fariner la viande et la saisir de chaque côté à la sauteuse dans un peu d’huile d’olive ; réserver.
– Dans la même sauteuse, remettre un peu d’huile d’olive et faire colorer les oignons ; ajouter les carottes puis déglacer au vin blanc. Ajouter le bouillon, puis incorporer la farine, l’ail, les tomates et le concentré, ajouter le thym et le laurier.
– Ajouter la viande et éventuellement les pommes de terre, couvrir, baisser le feu et laisser mijoter pendant 1h30.

Osso buco alla milanese

Tout le temps que ça mijote, ça sent divinement bon, un régal pour le nez. Et une fois prêt, c’est une merveille en bouche. La viande est fondante comme du beurre, et c’est très parfumé. On peut le servir avec un risotto alla milanese, mais avec les petites pommes de terre cuites dans la sauce c’était très bien !


challenge Halloween de Lou et Hilde / Gourmandises de Syl

Potimarron farci aux champignons et aux lardons

Cette semaine, on quitte un peu la cuisine italienne pour un vrai plat d’automne à base de courge, en l’occurrence un potimarron que j’avais rapporté du jardin parental, qui m’a un peu servi de décoration mais qui a cette semaine été inscrit au menu, parce que c’était tout de même sa vocation d’être mangé !

Pour deux personnes
Qu’est-ce qu’il nous faut ?

– Un potimarron moyen, environ 1,5 kg
– Un oignon
– 125g de champignons de Paris (ou autre champignon)
– 200g de lardons
– 50g d’emmental râpé
– 10cl de crème
– Huile d’olive, sel, poivre, persil

Comment on fait ?
– Laver le potimarron, découper le chapeau et enlever les graines, remettre le chapeau. Mettre 15mn au four à 180° dans un plat à four.
– Eplucher et émincer l’oignon. Eplucher et émincer les champignons
– Faire fondre l’oignon dans un filet d’huile d’olive, ajouter les lardons et les champignons, et faire cuire à feu vif 3 minutes environ. Ajouter la crème et un peu de persil
– Sortir le potimarron du four, saler et poivrer l’intérieur, le remplir de la préparation, ajouter l’emmental râpé sur le dessus, remettre le chapeau et remettre au four pour environ 40 minutes.


Potimarron farci aux champignons et aux lardons

Alors ce n’est pas extrêmement photogénique, ni particulièrement pratique à servir. En revanche, c’est fabuleusement bon, fondant, et c’est tout de même bien l’essentiel !

challenge Halloween de Lou et Hilde / Gourmandises de Syl

Penne alla boscaiola

Je ne me lasse pas d’explorer la cuisine italienne, comme vous pouvez le constater. Il faut dire qu’elle est tellement simple, généreuse et réconfortante, que c’est une valeur sûre, et cette semaine je vous propose un accommodement de pasta que je n’avais jamais essayé. Et je me demande bien pourquoi, d’ailleurs !

Pour deux personnes
Qu’est-ce qu’il nous faut ?

– 200g de penne
– 100g de champignons de Paris
– 2 tranches de pancetta
– 1 petit oignon
– 1 petit poireau
– un peu d’ail
– 10 cl de crème liquide entière
– Un peu de beurre
– Du sel, du poivre, un peu d’huile d’olive
– 40g de parmesan

Comment on fait ?
– Faire cuire les pâtes dans un grand volume d’eau bouillante le temps indiqué sur le paquet.
– Eplucher et ciseler l’oignon, éplucher et hacher l’ail, laver et émincer le poireau, éplucher et émincer les champignons, découper la pancetta en fines lamelles.
– Dans la poêle, faire suer les oignons dans un filet d’huile d’olive, ajouter l’ail puis le poireau. Réserver.
– Faire revenir les champignons dans un peu de beurre, et faire cuire à feu vif, jusqu’à ce que l’eau soit évaporée. Réserver.
– Faire dorer les lamelles de pancetta.
– Remettre tous les ingrédients dans la poêle, ajouter la crème et laisser réduire à feu doux, jusqu’à ce que la crème soit onctueuse. Saler, poivrer.
– Lorsque les pâtes sont cuites, les égoutter et les mélanger à la sauce.
– Dresser les pâtes dans les assiettes, ajouter le parmesan râpé, et voilà !

Penne alla boscaiola

Ce plat est merveilleusement doux et réconfortant, il parfume divinement la cuisine, et je crois qu’il va devenir un de mes incontournables !

Gourmandises21
Chez Syl

Risotto alla milanese

Retour aux fondamentaux avec un classique de la cuisine italienne : le risotto alla milanese, tout beau et tout doré grâce au safran, ce qui fait un peu de soleil en ce début d’automne ! J’ai choisi la version simple, sans moelle de bœuf.

Pour deux personnes
Qu’est-ce qu’il nous faut ?

– 160 g de riz à risotto (Carnaroli ou Arborio)
– 500 ml de bouillon de viande
– 40 g de parmesan râpé
– 50g de beurre
– 1 petit oignon jaune
– Deux petites doses de safran
– ½ verre de vin blanc sec
– sel et poivre du moulin

Comment on fait ?
– Dans une casserole, préparer le bouillon
– Dans une sauteuse faire revenir l’oignon jusqu’à ce qu’il se colore. Ajouter le riz, mélanger et attendre qu’il devienne translucide. Ajouter le safran, verser le vin et laisser évaporer. 
– ajouter petit à petit le bouillon au riz en remuant bien jusqu’à ce que le riz soit cuit, c’est à dire bien crémeux mais encore croquant à cœur
– Hors du feu incorporer le beurre puis le parmesan. Mélanger, saler et poivrer. Puis laisser reposer une minute et servir bien chaud. Je l’ai mangé tout seul, mais il peut aussi accompagner une viande. Regardez moi comme c’est crémeux et coloré ! Et c’est un délice !

Risotto alla milanese
Risotto alla milanese
Gourmandises21
Chez Syl

Crostone scamorza, tomates cerises et pesto

Cette semaine encore, je vous propose une petite recette estivale au bon goût d’Italie, histoire de voyager gustativement : des crostone, que l’on pourrait traduire par « tartines croustillantes », parfait pour le dimanche soir (ou n’importe quel autre moment).

Pour deux personnes
Qu’est-ce qu’il nous faut ?
– 2 tranches de pain épaisses
– 200g de tomates cerises
– 2 tranches fines de scamorza
– de l’huile d’olive
– du vinaigre balsamique
– de quoi faire du pesto (j’en ai fait une quantité supérieure aux besoins du plat pour pouvoir le congeler) : quelques feuilles de basilic, 50g de parmesan râpé, 8cs d’huile d’olive, 50g de pignons de pin, 1 gousse d’ail)
– Du sel et du poivre

Comment on fait ?
– Dans un four préchauffé à 200°, placer les tomates sur un plateau huilé, assaisonnées de sel et de poivre et d’un trait de vinaigre balsamique ; rôtir pendant environ 15minutes, en les surveillant
– Confectionner le pesto : mixer le basilic, l’ail et les pignons ; ajouter le parmesan et l’huile d’olive, un peu de sel et de poivre, et mixer jusqu’à la consistance voulue.
– Faire griller le pain, au four ou au grille-pain
– Juste avant de servir, déposer le fromage sur le pain grillé et le placer brièvement sous le gril jusqu’à ce qu’il fonde.
– Ajouter les tomates cerises rôties sur le dessus, ainsi qu’une petite cuillère de pesto
– Vous pouvez servir avec une petite salade : c’est délicieux

Crostone scamorza, tomates cerises et pesto
Gourmandises21
Chez Syl