Dans ma salle de bain – produits terminés #2

Puisque la première édition vous avait pas mal plu et que depuis j’ai testé des trucs intéressants, je vous propose un nouveau petit tour d’horizon des produits de beauté que j’ai testés et terminés :

1. La révélation : l’ELMW Green Keratin. C’est un sérum à base d’acides hyaluroniques. Le contexte : en mai ma peau était dans un état pitoyable à cause du masque, et je cherchais donc des produits très hydratants et réparateurs. Je n’avais jamais testé les acides hyaluroniques, mais ayant entendu parler de son fort pourvoir hydratant, j’ai voulu essayer et j’ai tester ce produit phare. Je n’ai pas été déçue : appliqué sur la peau nettoyée et humidifiée avec de l’eau florale de rose, il pénètre parfaitement et il est trs agréable à utiliser. J’appliquais d’autres produits après, comme on va voir, mais vraiment l’effet était génial. Malheureusement il est un peu compliqué à trouver en ce moment, j’ai dû trouver autre chose. Mais j’en reprendrai dès qu’il sera à nouveau disponible !

2. Le « buffet » de The Ordinary : toujours dans le même contexte de sauvetage, j’ai eu envie d’essayer les produits « The Ordinary », une marque vraiment pas chère et pourtant d’excellente qualité, qui propose des produits très basiques mais sans packaging. Là, avec le « buffet », on est à nouveau sur un sérum que j’utilise après les acides hyaluroniques, et qui contient des peptides connues pour leur effet anti-âge. Alors niveau sensualité, rien du tout (les produits de la marque sont sans parfum) par contre il est plutôt efficace, et je l’ai racheté !

3. Glow daily vitamine C de REN : c’est ma marque de cosmétiques préférée, ce qui est malheureux pour moi car elle est plutôt chère mais on ne va pas se mentir, en crème de jour (ou de nuit comme nous l’allons voir) on est sur des produits à la fois très efficaces et très agréables à utiliser (et pour celle-ci : un packaging très malin qui permet de ne pas perdre une goutte de produit). Donc là on est sur une crème qui illumine le teint, et elle est parfaite.

4. Baume réparateur nuit Evercalm, toujours REN : là on est sur un baume qui est très riche (et donc un peu épais et collant à l’application) qui hydrate, nourrit et apaise. Je ne peux plus m’en passer.

5. Eau micellaire apaisante Dermina : une taille de voyage dont je me suis servie cet été. Rien à dire : elle fait son job, et l’odeur est plutôt agréable !

6. Superfood cleanser Youth to the people : j’ai dû avoir ça dans une box, c’était une dose de voyage que j’ai utilisée aussi cet été et j’ai trouvé que c’était un produit vraiment agréable et efficace, que je ne rachèterai pas car j’ai d’autres produits pour cet usage (mais là rien n’est terminé), mais qui m’a plu !

7. Revitalising Supreme + Estée Lauder : une miniature de 15ml donc très bien pour tester, et que j’ai adoré utiliser, on s’en doute : c’est fondant, ça sent bon, c’est efficace. Mais c’est hyper cher donc évidemment je ne rachèterai pas.

8. Gel douche revitalisant NAE : parfait, l’odeur était géniale pour l’été, d’ailleurs j’en ai usé deux tubes.

9. Crème de douche revitalisante à l’huile d’Onagre bio Weleda : un produit qui serait parfait, la texture est très agréable et nourrissante mais j’ai détesté l’odeur. Donc je ne rachèterai pas, en tout cas cette version.

10. Et enfin le dentifrice Dentavie qui est très très bien : efficace et laisse un goût agréable.

Et voilà pour cette fois !

Dans ma salle de bain – produits terminés #1

Comme je vous le racontais l’autre jour, je suis récemment tombée dans le vortex des youtubeuses beauté, et notamment leurs vidéos « produits terminés ». Et comme j’ai trouvé le format plutôt sympa et que j’aime bien parler de plein de sujets qui n’ont a priori rien à voir avec ce dont je parle d’habitude mais en fait si, je me suis dit que j’allais faire pareil, et ça tombait bien parce que ces derniers temps j’ai terminé plein de produits. Donc sans ordre particulier :

1. L’eau micellaire Garnier Bio au bleuet : mon eau micellaire normalement c’est Bioderma, mais j’ai eu celle-ci dans My little box et je l’ai donc essayée, et je dois dire que c’était une très bonne surprise : j’ai beaucoup aimé l’odeur, déjà, et je l’ai trouvée très efficace pour enlever le maquillage (après, à noter que je me maquille peu). Elle laisse la peau fraîche et douce. Mais comme toutes les eaux micellaires, je la rince.

2. La véritable eau florale rose ancienne bio de Sanoflore : l’eau de rose est un produit que j’aime énormément utiliser après m’être nettoyé le visage, en ce moment matin et soir. Ce que j’ai aimé dans celle-là c’est la présentation en brumisateur, que je trouve très pratique, et j’ai trouvé qu’elle laissait la peau fraîche et douce. Mais pour l’instant je ne l’ai pas rachetée, j’en utilise une autre, parce que j’ai trouvé l’odeur pas vraiment ce que j’attends d’une eau de rose…

3. Pommade nutrition main à l’huile d’olive la Provençale : depuis qu’on se gelhydroalcoolise les mains toutes les cinq minutes, j’en ai vidé, des tubes de crèmes pour les mains, des plus ou moins efficaces. Celle-là l’est totalement : elle nourrit et répare vraiment, je l’applique le soir (je l’ai rachetée) et le matin mes mains sont douces, c’est agréable…

4. Sérum fluide anti-âge N.A.E : je vous ai fait tout un article sur cette marque en février. Alors je reste sur ce que je disais : c’est une jolie marque, mais au bout d’un moment d’utilisation je me suis rendu compte que ce n’était pas assez nourrissant pour ma peau, je suis donc repassée à des produits plus riches (et plus chers… enfin non, pas tous, on en reparlera).

5. La sublime, huile ferret-capienne : oui, il y a des laboratoires cosmétiques au Cap-Ferret, et comme j’adore les huiles pour le corps (elle fait aussi visage et cheveux mais je ne l’ai pas utilisée comme ça), je n’avais pas résisté l’an dernier à acheter un flacon de ce produit. Alors c’est une huile qui est extrêmement agréable à utiliser, très sensuelle, elle laisse la peau douce et satinée, comme j’aime. Mais je n’ai pas trouvé l’odeur affolante : elle sent bon, indéniablement, mais d’autres huiles ont une odeur que je préfère, c’est tout… donc je ne pense pas racheter.

6. Beurre corporel Buffy de Lush (pas sur la photo de groupe car il n’a pas d’emballage) : un produit que j’utilise depuis des années, je vous en avais parlé quand il s’appelait encore « Copacabana » (et d’ailleurs je préférais ce nom, qui était beaucoup plus évocateur). J’adore ce produit, sa texture, son odeur, ce qu’il fait à la peau : c’est un de mes indispensables !

7. Masque de nuit merveilleux Sanoflore : il s’agit d’une dose d’essai mais comme elle est de taille respectable, j’ai bien pu tester. Il s’agit d’un baume aromatique régénérant, qu’on applique un ou deux soirs par semaine à la place de la crème de nuit. J’ai beaucoup aimé ce produit, j’ai trouvé que la peau le lendemain matin était très lumineuse, et l’odeur, un délice. J’achèterai probablement à l’occasion.

8. Perfect Canvas de REN : le packaging a changé depuis. Il s’agit d’une base de teint, que l’on applique entre la crème de jour et le fond de teint ou la BB crème dans mon cas. Le produit lisse la peau, l’illumine et aide le maquillage à tenir. C’est un excellent produit que j’ai beaucoup aimé et que je rachèterai lorsque je serai riche : les produits REN sont chers, et je préfère me concentrer sur les produits « indispensables ». Une base de teint, je trouve que je peux m’en passer.

9. Acqua Magnifica de Sanoflore : oui encore Sanoflore, mais c’est une marque que j’aime beaucoup ; sur la photo j’ai mis le flacon taille voyage parce que j’avais acheté une recharge. Donc il s’agit d’une essence qui libère les impuretés, oxygène la peau et resserre les pores. J’ai beaucoup aimé ce produit, que j’ai racheté plusieurs fois, et que j’utilisais le matin. Si je ne l’utilise plus c’est tout simplement parce qu’il correspond davantage, selon moi, à une peau jeune, ou en tout cas, il ne correspond plus à ma peau. Mais c’est vraiment un excellent produit !

10. The porefessional de Benefit : j’ai beaucoup utilisé les produits Benefit à une époque, moins aujourd’hui sauf ce petit produit qui « floute » les pores. Je l’utilise juste sur le nez et entre les sourcils, et encore pas tous les jours, et l’effet est assez magique.

11. Base de fard à paupière NARS : un très bon produit qui fait son job ; l’embout mousse est très pratique. Après comme je ne fais pas de trucs complexes sur mes paupières ce n’est pas un produit indispensable. Je rachèterai peut-être à l’occasion, mais Nars c’est pas donné comme marque (mais c’est une marque que j’adore)

12. Eyeshadow primer potion urban decay : même remarque, excellent produit, en plus j’aime beaucoup cette présentation (mais ils ne la font plus comme ça). Je pense que je rachèterai plutôt celle-là !

13. Et enfin, pas un produit cosmétique mais ça m’a sauvé la vie avec le masque : le spray nasal décongestionnant Phytosun arôms aux huiles essentielles d’eucalyptus, de Niaouli et de menthe sauvage. Il m’aide vraiment à mieux respirer sous le masque (que j’asperge d’HE de menthe poivrée). J’en faisais déjà un certain usage avant mais là, c’est devenu un indispensable.

Voilà, j’espère que ça vous a plu, c’est un format d’article que je ferai de temps en temps (je n’utilise pas des milliards de produits non plus).

Cosmétiques bio

Cela faisait une éternité que je n’avais pas joué les blogueuses beauté, et ce n’est pourtant pas faute d’utiliser beaucoup de produits. Et par rapport à la dernière fois où je vous en ai parlé, ma routine et mes choix de produits ont considérablement changé (certains sont restés, mais d’autres ont pris la porte). Notamment, j’essaie d’être beaucoup plus attentive aux compositions, et à l’éthique.

Ce qui m’a menée tout d’abord à tester la marque REN skincare, dont les produits m’ont largement convaincue. Mais ils sont assez chers, et pas très faciles à trouver « en vrai » (cela dit, je ne vais plus dans les vrais magasins autres que ceux de ma rue en ce moment). J’ai ensuite jeté mon dévolu sur Sanoflore, dont j’utilisais déjà l’Acqua Magnifica et dont j’ai testé, avec beaucoup de satisfaction aussi, la ligne de soin à la rose. Sauf que là encore, j’ai un problème d’approvisionnement : ma pharmacie ne fait pas cette marque, je n’ai pas envie de courir de l’autre côté de la ville, et mon relais colis est tellement pris d’assaut que j’ai suspendu mon compte Vinted.

Bref : je cherchais une marque facile à trouver, et j’ai découvert N.A.E : Naturale Antica Erboristeria. Il s’agit d’une marque bio (dotée de toute une ribambelle de certifications diverses), inspirée comme son nom l’indique de l’Italie (donc déjà ça me vend du rêve), et qui a l’avantage non négligeable que je la trouve au drive (mais on la trouve aussi en magasin spécialisé). Et son prix est plus que raisonnable. Comme vous le voyez sur la photo, j’ai pris une bonne partie de la gamme et je suis plutôt convaincue par le rapport qualité-prix, même si je trouve les crèmes anti-âge pas tout à fait assez hydratantes pour moi. Par contre la crème pour le corps est extrêmement agréable !

Voilà, je voulais vous en parler parce que je trouve que c’est une jolie marque, je ne sais pas si je continuerai à tout utiliser ou si à nouveau je changerai mais en tout cas c’est une belle découverte !

J’ai testé pour vous… L’Oréal Magic Retouch

L'Oréal Magic RetouchCela fait longtemps que je n’avais pas fait ma blogueuse beauté. Et la dernière fois, c’était déjà pour parler de cheveux. Comme quoi, on a les obsessions qu’on peut.

Donc, mes cheveux. Je les colore depuis que j’ai 18 ans. A l’origine, c’était parce que j’avais envie d’être rousse, d’abord parce que je trouvais ça incroyablement sexy, et aussi parce que ça allait bien avec mes yeux verts. Et quand je dis rousse, c’est un euphémisme : à une certaine époque c’était même rouge flamboyant. Il y a quelques années, je suis revenue peu ou prou à ma couleur naturelle, mais j’ai dû continuer les colorations : d’abord parce que ma couleur naturelle est un peu terne et que la couleur la réveille, et ensuite (et surtout) parce que bêtement (et là je vais casser un mythe) j’ai des cheveux blancs. Dans ma famille, on en a très tôt, et beaucoup, et sans coloration j’aurais l’air d’avoir 50 ans. Avec, j’ai l’air d’en avoir 30, et c’est beaucoup plus plaisant.

La coloration, cela demande de l’entretien, évidemment, et comme je suis totalement inapte à la coloration maison (j’ai essayé une fois : ma salle de bain ressemblait à une scène de guerre, il y en avait à peu près partout et surtout sur mon meuble de lavabo que j’ai galéré à nettoyer, ainsi que sur mon nez) cela m’oblige à aller régulièrement chez ma coiffeuse préféré. C’est un moment que j’adore, mais ce n’est pas toujours facile à intégrer dans mon emploi du temps.

Donc, régulièrement, je devais supporter les racines. Berk.

Mais ça, c’était avant que je ne découvre le Magic Retouch de L’Oréal. C’est encore une fois Violette qui a attiré mon attention sur ce produit : un spray effaceur de racines, qui couvre temporairement les cheveux blancs jusqu’au prochain shampoing. Il s’utilise sur cheveux secs, et ça prend 2 secondes : on secoue, on vaporise sur les vilains traîtres et hop, c’est caché. Il existe en plusieurs nuances, du coup si on choisit bien il n’y a absolument pas de démarcation, ça colle un tout petit peu (mais il est possible que j’en aie mis un tout petit peu trop, ceci dit) mais franchement, ça porte bien son nom : c’est magique, on ne voit plus les racines !

Alors on est d’accord, c’est un cache-misère, mais franchement, ça m’évite les crises de désespoir devant mon miroir en attendant mon prochain rendez-vous chez le coiffeur, et ça c’est bien !

(On le trouve facilement, au rayon coloration des grandes surfaces, pour environ 11€)

Comment faire un brushing quand on n’est pas Shiva ?

Un de mes problèmes dans la vie, c’est mes cheveux. Au naturel, ils font des boucles, ce qui ne me déplaît pas esthétiquement d’ailleurs mais n’est pas très pratique au quotidien, attendu que le moindre coup de brosse casse les boucles (ce qui est tout moche) et que je n’ai pas le temps de les laver tous les matins. Et puis, évidemment, comme je suis d’une nature contrariante, j’adore les avoir raides.

Problème : je ne suis pas Shiva, je n’ai que deux mains (et les mauvaises langues diront : et deux mains gauches), et je n’ai donc jamais réussi à faire un brushing de manière traditionnelle. J’ai tout essayé, de toute façon : plaques céramiques, tous les types de brosses, machins spéciaux soufflants, sérums raidissant, tout, mais je n’étais jamais satisfaite du résultat.

Et puis l’autre jour je tombe sur cet article, et je me suis dit « pourquoi pas ». Et c’est comme ça que la Brosse Coiffante HP8634/00 Procare Philips est arrivée chez moi :

Brosse Coiffante HP8634/00 Procare Philips

Alors techniquement, ce n’est pas fait pour raidir les cheveux, mais pour faire des boucles souples sur cheveux longs (j’essaierai lorsque les miens auront poussé un peu) mais sa forme permet aussi un usage « brushing raide » (voire un truc entre les deux).

Attention, l’appareil s’utilise sur cheveux secs. Les picots sont rétractables afin de faciliter la libération des mèches, mais je n’ai pas utilisé cette fonction et ça a très bien fonctionné aussi. Le seul truc, c’est la frange, la brosse est un peu trop large et je suis donc obligée d’utiliser ma mini plaque céramique, mais sinon, franchement, je suis : ravie !

(Un truc de plus qui va devenir indispensable en voyage…)

Les parfums Pélara, vous connaissez ?

PélaraSeul compte ce qui est dans le flacon !

C’est ainsi que pourrait se résumer la philosophie des parfumeurs Pélara qui, après Dusseldorf, Prague, Amsterdam et Londres notamment, ouvrent enfin une boutique en France, et ce à Orléans, dans le salon où j’ai mes habitudes.

Le principe pour eux est de choisir les meilleures essences, exactement les mêmes que les marques de luxe, parfaitement assemblées, mais dans un packaging standard et sans marketing. Du coup, les prix sont très bas : 15€ pour un flacon de 50ml.

Alors évidemment, c’est un peu frustrant si on est collectionneur de flacons, comme moi, mais je me suis quand même laissé tenter : après avoir sniffé la moitié de la boutique et fait mon enquiquineuse (mais Sevgi a l’habitude), j’ai fini par jeter mon dévolu sur C21 (qui dit absence de marketing dit absence de nom), un mélange de chocolat et de musc avec une pointe de vanille, qui me correspond totalement, tient parfaitement toute une journée, et dont au final j’aurais du mal à me passer car, pour le prix, je le porte même quand je reste chez moi (et j’en ai un peu pulvérisé dans certaines pièces genre parfum d’ambiance).

Bref : je ne suis pas prête à abandonner les marques de luxe, d’abord parce qu’effectivement le packaging reste pour moi important et que je suis attachée à certains parfums (certaines composition Pélara sont assez proches de certaines créations connues, mais pas celles que je porte). Mais je suis néanmoins séduite par la philosophie de ce parfumeur et ses prix attractifs qui permettent de varier les plaisirs, et je vous encourage à essayer (bon, si vous n’êtes pas à Orléans ça va être compliqué vu que pour l’instant c’est une exclusivité nationale, mais a priori il devrait y avoir une ouverture prochaine à Paris).

Pélara Parfum Shop // Sybèle coif’détente
74bis rue du faubourg Bannier
45000 Orléans

La petite robe noire de Guerlain

8686659968_b8c0de53e6_o

La petite robe noire est d’abord un vêtement dont la grande Mademoiselle Chanel disait qu’il était indispensable dans un vestiaire féminin. Imaginez à quel point je lui ai obéi : j’en ai douze. Mais bon, il ne faut pas m’imiter, je suis une personnalité compulsive et excessive qui ne fait rien à moitié : si j’ouvre une tablette de chocolat je la finis dans l’heure, et quand je commence une série, je me fais un marathon 24h.

Bon.

Mais La Petite robe noire, c’est aussi le nom de mon nouveau parfum. Un coup de foudre, vraiment, pour son odeur légère et sensuelle, j’en suis folle, je ne le quitte plus. En plus, le flacon est absolument sublime.

(cet article fillasse a été écrit juste pour faire rouspéter mon ami grincheux, mais vous pouvez le commenter même si j’ai bien conscience qu’il a très peu d’intérêt)