Instantané : bouquet de soleil

Le mimosa est un de mes grands plaisirs de la fin de l’hiver, de ceux qui m’aident à tenir jusqu’au printemps : sa couleur qui fait comme un rayon de soleil dans le bureau, son odeur, son velouté, tout me ravit ! Lorsque j’écrivais la première version de l’invitation à un voyage sensoriel il y aPoursuivre la lecture de « Instantané : bouquet de soleil »

Favoris de janvier 2023

Allez, un petit tour dans mes découvertes et favoris de ce premier mois de l’année 2023 ! 1. La luminothérapie. Cela faisait très longtemps que j’avais envie d’essayer tant les mois d’hiver sont pour moi très difficiles à supporter. Je mets déjà des lumignons à peu près partout chez moi et pas seulement pour lesPoursuivre la lecture de « Favoris de janvier 2023 »

Le pays enchanté

C’est un instant poétique, même si c’est plus que de la poésie. Aujourd’hui j’avais envie de partager avec vous ce sublime extrait de Les Vrilles de la Vigne : encore Colette, oui, qui en ce moment m’accompagne chaque jour, et qui ne cesse de m’émerveiller. Dans cet extrait, alors qu’elle est dans la baie dePoursuivre la lecture de « Le pays enchanté »

En mots et en images : janvier 2023

Les mots… Un nouveau chapitre qui commence // Agapes // Rentrer chez soi // Réorganiser le quotidien. Ou essayer // Bon, ça ne sera pas encore pour cette fois // Nouveau bureau // Réorganiser l’espace. Extérieur, pour commencer // Epiphanie. C’est moi la reine // Tangage // De belles rencontres // Art floral // LePoursuivre la lecture de « En mots et en images : janvier 2023 »

Autrice indépendante : Tout écrivain doit avoir le cœur brisé

Un jour du printemps 2016, alors que je venais juste de prendre la décision d’envoyer enfin le manuscrit de L’Aimante (qui n’était pas du tout ce qu’il est aujourd’hui, d’ailleurs) à des éditeurs, deux personnages ont débarqué chez moi pour que j’écrive leur histoire. J’étais un peu surprise : je n’avais pas du tout prévuPoursuivre la lecture de « Autrice indépendante : Tout écrivain doit avoir le cœur brisé »

Ateliers d’écriture thérapeutique, de Nayla Chidiac : écrire sauve

Le besoin de narrativité est là, afin de mettre du sens sur la souffrance, en donnant à voir et à savoir l’expérience intime ; la sublimation serait ici, à travers l’écriture, en forme de mise en sens du trauma adressée à l’autre. Ce travail, à travers l’écriture, permet une représentation et une élaboration de laPoursuivre la lecture de « Ateliers d’écriture thérapeutique, de Nayla Chidiac : écrire sauve »

Instantané : chambre boudoir

Suite (et fin) de la réorganisation spatiale de mon appartement : la chambre, où j’ai déménagé la console qui me servait de bureau d’ordinateur, et que j’avais à l’origine choisie pour deux raisons : sa profondeur réduite (je n’avais pas la place) et le fait qu’elle était issue de la même collection que mes tablesPoursuivre la lecture de « Instantané : chambre boudoir »